assurance verte

Zoom sur les assurances écoresponsables

L’écologie a pris beaucoup d’importance dans nos vies. Le secteur des assurances, dont le travail consiste à faire ce que l’on appelle de la gestion de risques, a dû s’adapter aux nouvelles préoccupations des Français. Pour cela, les compagnies mettent en place des solutions « vertes » en proposant des polices d’assurance écologiques. Dans cet article, nous vous expliquons comment elles contribuent de plus en plus à la protection de l’environnement.

La prise de conscience des enjeux écologiques

S’il y a bien un secteur qui a rapidement pris conscience de l’impact des problèmes écologiques sur le réchauffement climatique, ce sont bien les assurances. En effet, la multiplication des dommages liés aux catastrophes naturelles a beaucoup impacté les compagnies et les mutuelles d’assurances. Par exemple, après la tempête Xyntia de 2010, qui a ravagé les côtes françaises, elles ont dû débourser plus de 1,5 milliard d’euros pour dédommager les sinistrés. Aujourd’hui, à l’heure de la pandémie mondiale de covid-19 dont l’une des causes est liée à la négligence de l’écologie va également coûter très cher aux assurances. Nous ne pouvons pas encore en mesurer le coût, mais le secteur des assurances risque de subir de très grosses secousses. C’est pour cette raison qu’elles commencent à proposer des produits « verts » qui incitent à plus de comportements écologiques chez les assurés. D’ailleurs, sur les sites des comparateurs d’assurance en ligne comme lecomparateurassurance.com par exemple, on peut effectuer une recherche d’offres écologiques.

A lire aussi:  La déforestation

Une responsabilité environnementale

De même, les préoccupations environnementales s’imposent de plus en plus aux acteurs économiques. L’OCDE et l’Union européenne ont notamment beaucoup œuvré ces dernières années pour le développement du concept de responsabilité sociétale des entreprises. La RSE, désigne-la prise en compte par les entreprises des impacts environnementaux et sociaux de leurs activités. Les assurances qui sont soucieuses d’améliorer leur image ont tout intérêt à proposer des solutions écologiques.

assurances voiture électrique

Exemples d’assurances « vertes »

Ce que l’on appelle une assurance « verte », ce sont des offres qui incitent les assurés à adopter des comportements écoresponsables. L’un des premiers secteurs où les assurances « vertes » se sont développées, c’est dans le domaine de l’assurance automobile. Aujourd’hui, on trouve des offres qui réduisent le montant des primes à tous les conducteurs qui utilisent un moyen de transport moins polluant. Parfois, cela va même plus loin, car certaines compagnies accordent des tarifs préférentiels aux assurés qui ont un abonnement aux transports en commun.

A lire aussi:  Guyane et chercheurs d'or: la loi de la jungle, le reportage vidéo

Les assurances habitation se mettent également au vert dans le cadre du dispositif de la loi sur la transition énergétique. En effet, l’État favorise la construction et la rénovation d’habitats en vue d’améliorer leurs performances énergétiques. Les assureurs ont mis en place des offres incitatives en baissant les primes sur des logements qui incluent des équipements plus écologiques. Il existe également des contrats d’assurance sur les équipements d’énergie renouvelable, comme des panneaux solaires.

De la même manière, les compagnies et les mutuelles d’assurances montrent leur implication dans le domaine de l’écologie en développant des assurances de prêts destinés à la construction d’un habitat écologique ou à l’amélioration des performances énergétiques d’un habitat.

Enfin, les assurances n’hésitent pas à développer des partenariats avec des associations ou des ONG qui s’engagent sur le terrain de l’écologie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *