Ivermectine

L’Ivermectine, traitement efficace contre la Covid-19, subira-t-elle le même sort que l’Hydroxychloroquine ?

L’Hydroxychloroquine, base du traitement du Professeur Didier Raoult qui donne des résultats pour les cas précoces de Covid-19, subit le courroux des autorités « compétentes » et une campagne de décrédibilisation massive sur internet, dans les medias et via des « hautes » études scientifiques (dont certaines ont rapidement ont été démontrées comme frauduleuses). L’Hydroxychloroquine continue de déchainer les passions sur internet via une lutte constante entre les pro-Raoult et les anti-Raoult. Les anti étant, souvent et « étrangement », du coté du pouvoir, pouvoir économique et financier notamment.  Les pro-Raoult faisant partie des « petits gens »…de la Plèbe en quelque sorte… Une nouvelle molécule, accessible et bon marché,  l’ivermectine semble donner également de bons résultats contre le Sars-Cov2 d’après des études récentes. Subira-t-elle le même sort que l’hydroxycholorique ? Explications.

L’Ivermectine subira-t-elle le même sort que l’Hydroxychloroquine, puisqu’il s’agit d’une molécule ancienne qui n’est pas susceptible de générer un maximum de profit pour les grands laboratoires pharmaceutiques ? D’ailleurs, dès la publication des premiers résultats de son efficacité, la FDA déconseillé l’usage de l’ivermectine…étrange…non ?

Toujours est-il que l’ivermectine est une piste qui commence à se faire jour à la suite de travaux australiens car elle aurait la particularité de réellement tuer le Sars-Cov2 et non pas affaiblir sa virulence comme le font les traitements à base d’Hydroxychloroquine.

Australie

Voici un bon résumé du 14 août et sourcé qui permet de comprendre l’historique de l’ivermictine et de ses liens dans le traitement de la Covid-19. Ivermectin Breaking into American News as Doctors Come Forward & Share Treatments for COVID-19 (en anglais)

Les recherches sur l’ivermectine sont financée par la Fondation Bill Gates d’après cette source: Gates Foundation Funded French Research Group Commences Ivermectin Clinical Trial Targeting COVID-19…Il devrait être plus délicat pour les défenseurs d’une « nouvelle molécule » d’intervenir dans le cas de l’ivermectine.

Financièrement l’ivermectine est « dans le système » puisque MedinCell a lancé un projet COVID-19 en capitalisant sur son expérience dans la formulation d’Ivermectine en injection à action prolongée

Courbe Covid
Cours de Bourse de MedinCell suite à l’annonce de ces recherches

Mais, ironie du sort, l’ivermectine ça ne coûte rien…ou pas grand chose, comparé, par exemple, au plus de 3000$ du traitement à base de Remdesevir aux USA…

Le Professeur australien Borody a fait la promotion de cette thérapie découverte dans son pays : Top Australian doctor claims $2 head lice drug can treat coronavirus when mixed with a common antibiotic – but other medics say there is no ‘miracle cure’

So we can kill viruses by inhibiting their multiplication within our own cells and this drug just happens to do that and so does Doxycycline

This combination, along with a dose of zinc to change the body’s pH levels, was shown in a joint study by Monash University and the Doherty Institute to effectively reduce COVID-19.

Mais un autre groupe de chercheur a conclu l’inverse…juste en se basant…sur le PRIX du traitement…ce monde est-il bien sérieux ?

But other medical experts have warned against ‘false hope’ and say the $2 tablet treatment is not a miracle cure.

Sources :

A lire aussi:  Le réalisateur de «Super Size Me» annonce son prochain projet

Ivermectin is still not a miracle cure for COVID-19, despite what you may have read

Insufficient evidence to support ivermectin as COVID-19 treatment

C’est pourquoi comme Afflelou, les indous qui distribuent déjà l’hydroxychloroquine en prophylaxie par centaines de millions de boites se sont dit « Mais bon sang mais bien sur, si l’ivermectine fonctionne il faudrait être fou pour dépenser plus et comme on arrête pas les pressions sur l’hydroxychloroquine, donc autant changer d’anti-parasitaire si un autre fait le même effet voire mieux ». L’important dans une pandémie c’est l’efficacité médicale au prix le plus bas…non ? Source du 8 août : New Protocol Ivermectin to replace HCQ in treatment of Covid patients

Sources in the government said that the decision to replace Hydroxychloroquine (HCQ) with Ivermectin was taken after encouraging results in Agra, where it was used on an experimental basis

MedinCell

Les vœux des lobbyiste, journalistes sous pression et trolls professionnels sont enfin exaucés, après les contrats d’achats mirobolants du redemsivir par l’hémisphère nord voilà que Raoult passe aux oubliettes de l’histoire, et que le futur Nobel change de main pour aller dans celles de Monash University et Medincell d’après Ivermectin: a systematic review from antiviral effects to COVID-19 complementary regimen :

Le gouvernement de l’Uttar Pradesh a décidé de remplacer l’hydroxychloroquine par l’ivermectine pour la prévention et le traitement du Covid-19.

Une ordonnance précisant le dosage et l’utilisation de l’ivermectine à la fois pour la prévention et le traitement a été émise par le secrétaire en chef supplémentaire (Santé et médecine) Amit Mohan Prasad à tous les médecins en chef de l’État.

Des sources du gouvernement ont déclaré que la décision de remplacer l’hydroxychloroquine (HCQ) par l’ivermectine a été prise après des résultats encourageants à Agra, où elle a été utilisée à titre expérimental.

Des sources ont déclaré que le médicament s’est avéré efficace non seulement dans le traitement des patients Covid-19, mais aussi dans la prévention des infections à grande échelle parmi les agents de santé de première ligne engagés dans le traitement et la manipulation des patients Covid-19.

«Il y avait beaucoup de problèmes avec HCQ. Par conséquent, il nous a maintenant été demandé d’utiliser à la place l’ivermectine selon les doses prescrites. Nous commencerons la distribution du médicament parmi les agents de santé de première ligne ainsi que pendant la recherche des contacts à partir de samedi », a déclaré le médecin en chef de Lucknow, le Dr RP Singh.

La décision et le protocole de dosage du médicament ont été finalisés lors d’une réunion d’experts médicaux présidée par le directeur général de la médecine et de la santé le 4 août.

Pour les patients Covid, Ivermectine avec Doxycycline a été prescrit.

Pour les travailleurs de la santé, il a été suggéré de donner une dose d’ivermectine le premier, le septième et le 30e jour, puis une fois par mois.

Cependant, à titre de mise en garde, l’ivermectine n’est pas conseillée aux femmes enceintes ou aux enfants de moins de deux ans, tout comme la doxycycline.

L’ivermectine est un médicament à large spectre avec des effets potentiels pour traiter une gamme de maladies, avec ses propriétés antimicrobiennes, antivirales et anticancéreuses, selon Nature.

Dans son article du 12 juin, la revue scientifique a écrit que 5 µM d’ivermectine entraînaient une réduction de 5000 fois de l’ARN viral du virus SARS-CoV-2 ou COVID-19 et que le médicament tue efficacement presque toutes les particules virales en 48 heures.

Mais il n’y a pas que l’Inde… le Pérou et la Bolivie s’y mettent aussi…

A lire aussi:  Morts du pétrole et des transports: pompe à essence du futur?

Pérou

C’est vraiment le Pérou au Pérou parce que là-bas aussi, comme en Inde on distribue GRATUITEMENT aux PAUVRES  de l’ivermectine fabriquée BÉNÉVOLEMENT par des étudiants d’après 11 juillet, Peru: University students produce ivermectin for COVID-19 patients

L’histoire de l’ivermectine semble être amenée à s’étoffer puisque d’autres pays s’en emparent également pour la tester. C’est ainsi que l’Université de Zagazig en Égypte a mené une étude randomisée sur l’ivermectine pour l’étudier dans les même conditions que l’Uttar Pradesch c’est à dire en prophylaxie.

Les résultats se sont montrés très concluants avec un taux de protection de 92.6% en faveur de l’ivermectine contre 41.6% pour le groupe contrôle.

 

Mais laissons la touche finale à Patrice Gibertie qui n’y va pas avec le dos de la cuillère comme à son habitude, on peut en effet lire Le plus grand médecin du monde nous offre la trithérapie qui permet de guérir à 100% du COVID

Le dr Borody est le plus grand spécialiste au monde du microbiote et de l’intestin et de l’estomac. Tout se passerait dans le microbiote

Il confirme que le remdevisir est dangereux et inutile, que le vaccin ne sert à rien

Il a été interviewé le 12 août, à propos des thérapies pour le COVID-19. Borody a fait la une des journaux en pour son affirmation selon laquelle l’ ivermectine pourrait être utilisée pour traiter l’ infection à Covid-19

Sur la base des recherches existantes et de son analyse des résultats thérapeutiques utilisant une trithérapie de médicaments, il dit que le COVID-19 pourrait être traité en 6 à 10 jours, le virus disparaissant chez les personnes infectées. Des essais cliniques sur ce traitement ont été réalisés dans plusieurs pays, dont le Bangladesh et la Chine. En Chine, la bithérapie innommable (bien qu’utilisée légalement à l’IHU azithromycine et hydroxychloroquine) serait efficace à 96,3%, et la trithérapie ajoutant l’Ivermectine (approuvée par la FDA) à 100% .

Et Patrice de conclure :

Big Labo et ses carpettes devraient réagir négativement car le traitement reviendrait à seulement 2 dollars par malade…

Néanmoins des laboratoires cotés en bourse et la fondation Bill Gates soutiennent ce traitement….le monde des médicaments ne serait-il pas si pourri finalement ?

A lire aussi:  Consommation des types de viandes dans le monde

Mais trêve de spéculation complotiste, contentons nous d’applaudir sincèrement et chaleureusement Monash, Medincell, l’Inde, Rascar Capac, le Pérou, la Bolivie, Borody et les autres pour cette découverte. Découverte qui va peut-être mettre quelques « malheureux » à l’abri de subventionnels profits potentiels de traitement bien plus onéreux…Faut-il les plaindre ? Vu leurs méthodes crapuleuses, bien sur que non !

Suivre l’actualité des moyens de lutte et traitements possibles contre le Sars-Cov2 / Covid19

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *