néon led

Avantages, avis et installation de néons LED VS tubes fluorescents ou halogènes

Remplacer ses vieux tubes néon par des néons LED. Pourquoi et comment les installer ?

Ayant vu le jour au début du XXe siècle, le tube néon fluorescent traditionnel a révolutionné l’éclairage des usines et des bureaux. Se présentant sous une forme de tube en verre, il se retrouve rapidement partout, que ce soit sur les panneaux publicitaires et les enseignes commerciales, que chez les particuliers. Aujourd’hui, ce type d’éclairage disparait petit à petit du marché et cède sa place aux néons LED, nettement plus avantageux aussi bien en termes d’efficacité que de consommation d’énergie. A la fin de cet article, vous trouverez un photo reportage détaillé sur le remplacement de tubes néons classiques par des tubes néons LED. En effet; c’est un peu plus compliqué que de changer une ampoule.

Les avantages du néon LED par rapport au tube fluorescent et halogène

Plus longue durée de vie

Le tube néon LED est avant tout une lampe dont la durée de vie est assez importante. En effet, grâce à la technologie LED, celle-ci peut aller jusqu’à 40 000 heures, contre 8 000 à 10 000 heures pour le tube halogène en fonction de la fréquence d’utilisation, et seulement 2 000 heures pour les modèles fluorescents. À titre indicatif, pour le tube fluocompacte dont le principe de fonctionnement est similaire au tube fluorescent, la durée de vie de l’ampoule est évaluée entre 5 000 et 15 000 heures.

Faible consommation d’énergie

Les tubes néon LED, comme ceux proposés sur le site Silamp.fr, présentent également un fort potentiel énergétique. Leur conception, leurs composants ainsi que leurs caractéristiques font en sorte qu’ils consomment très peu d’énergie par rapport aux tubes traditionnels. En choisissant ce type d’éclairage, vous réduisez votre consommation d’énergie de près de 80 %. Il s’agit dans ce cas de la solution d’éclairage la plus économique et la plus écologique du marché.

Allumage instantané

Contrairement au tube fluorescent et à la lampe halogène, le néon LED n’a pas besoin d’un temps d’attente avant de fournir 100 % de son éclairage. Il s’allume de manière instantanée, ne produit pas de scintillements indésirables et atteint immédiatement son niveau d’intensité lumineuse maximal. De plus, avec la technologie LED, le néon LED supporte parfaitement les extensions répétitives.

Un luminaire qui ne brûle pas

Comme tout dispositif fonctionnant sur le principe d’un conducteur de courant électrique, les néons LED produisent tout de même un peu de chaleur. Contrairement aux lampes halogènes, la température émise est cependant 90 % moins importante que celle d’une lampe à incandescence, et 80 % de moins qu’une version halogène. Les risques de brûlure sont donc minimes. Vous pouvez ainsi manipuler un tube LED resté allumé pendant des jours, sans vous brûler.

Les néons LED ne contiennent pas de produits toxiques

À la différence des tubes fluorescents, les néons LED ne contiennent pas de produits toxiques. En effet, les lampes fluorescentes se composent d’un mélange de gaz nocif, c’est-à-dire de l’argon et du mercure à basse pression, qui, sous l’impulsion d’une décharge électrique, sera amené à se ioniser afin d’émettre de la lumière. Si jamais un tube fluorescent se casse, il est fortement conseillé d’aérer la pièce et de la quitter pendant au moins 30 minutes, afin de laisser le mercure s’évaporer. Les néons LED n’émettent pas non plus de rayons ultraviolets, ni d’ondes électromagnétiques risquant d’affecter les personnes électrosensibles.

A lire aussi:  Transition énergétique: le Portugal alimenté pendant 4 jours entièrement avec de l'électricité renouvelable!

néon led atelier

La diversité de modèles et de températures de tubes néons LED

Les dimensions et couleurs d’éclairage des tubes LED

Aujourd’hui, les tubes néon LED sont disponibles dans une grande variété de dimensions, afin de répondre aux mieux à vos besoins. Très prisé pour un usage domestique, le modèle de 60 cm fournit un éclairage supplémentaire aux endroits souvent laissés dans l’ombre et qui ne sont pas pris en charge par l’éclairage principal, que ce soit en intérieur ou en extérieur, allant du garage et de la terrasse au hall d’entrée. L’installation se fait aussi bien de manière individuelle qu’en série, et de façon linéaire ou elliptique. Le néon LED 90cm, disponible en blanc chaud, blanc neutre ou blanc froid, trouve aussi sa place dans la plupart des pièces de la maison, que ce soit dans le salon, dans la cuisine ou dans la salle de bains.

Le néon d’une longueur de 120cm procure des couleurs d’éclairage de 3 000, 4 200, voire 6 400 K, selon les besoins. Grâce à son angle d’éclairage de 120°, ce modèle convient ainsi à l’éclairage des espaces commerciaux, des grandes surfaces et des entrepôts. D’une puissance de 24 ou 50 Watts pour 2 400 ou 5 500 lumens, le néon LED de 150 centimètres avec un angle d’éclairage de 120° diffuse la lumière de manière exceptionnelle. Vous pouvez l’utiliser pour éclairer certains espaces publics comme un parking, un hangar ou un entrepôt.

Le format : T5 ou T8

Le néon LED se présente aujourd’hui dans un format T8. En offrant une lumière directionnelle, ce modèle assure l’éclairage des endroits spacieux. Plutôt imposant, il convient parfaitement à un usage professionnel, que ce soit dans les bureaux ou dans un parking. Doté d’un culot G13 avec deux broches espacées de 13 mm, il est disponible dans un diamètre de 26 mm. Sa puissance varie de 9 à 80 Watts, pour une intensité lumineuse comprise entre 900 et 5 500 lumens.

Le tube LED T5 embarque pour sa part un culot G5, soit 5 mm entre broches et présente un diamètre de 16 mm. Il est beaucoup plus petit et beaucoup plus rare, utilisé dans certains luminaire ou lampes d’appoint. Léger, et avec une puissance de 9 ou 24 Watts, pour une luminosité comprise entre 900 et 2 400 lumens, ce modèle est moins puissant que le tube T8.

Installation simple : comment remplacer son ancien néon par un tube néon LED ?

La préparation et la sécurité électrique

Pour des raisons de sécurité, le remplacement d’un ancien tube fluorescent par un tube fonctionnant à la technologie LED demande une certaine préparation. Vous devez avant tout vous assurer que l’arrivée du courant est correctement coupée. Cette coupure doit être faite au disjoncteur, pas à l’interrupteur car il ne garantit pas une coupure de phase (dépend du professionnalisme de l’électricien). Vous aurez également besoin d’une lampe torche si jamais la lumière directe est insuffisante, ou lorsque vous effectuez les travaux en soirée. Un escabeau sera également nécessaire pour une installation en hauteur, de même qu’une paire de gants fins afin de vous protéger des produits toxiques, comme le mercure présent dans le tube fluorescent.

Le remplacement de votre ancien tube néon par un tube LED

En ce qui concerne le remplacement de vos néons, sachez que la procédure diffère en fonction du ballast que vous avez et du type de néons. Remplacer un néon fluorescent par un néon LED n’est pas aussi simple que de changer une ampoule.

A lire aussi:  Les déchets nucléaires

Certains néons LED se câblent directement en 230V et d’autres utilisent le câblage existant grâce à un starter spécial LED. Ceci va dépendre du néon LED que avez acheté. Attention à ne pas monter un néon fait pour un câblage direct sans modifier l’installation électrique, cela détruirait le néon et peut être le transformateur !

Cas 1: néon LED livré avec starter LED

Si vous avez un modèle T8 avec ancien ballast ferromagnétique (comme dans l’exemple ci-dessous) , vous devez remplacer le starter existant par un starter LED également appelé pont de liaison. Pour éviter toute surtension, pensez toutefois à retirer l’éventuel condensateur avant de mettre en place le néon LED.

Pour le cas d’un ballast électronique plus récent, il suffit de retirer le tube fluorescent, et de placer le nouveau néon LED.

Cas 2 : néon LED sans starter LED à câblage direct

L’autre technologie néon LED est l’alimentation du tube directement en 230V AC sans starter LED sans transformateur. Elle a l’inconvénient de nécessiter un peu plus de travail d’installation puisqu’il faut recâbler l’alimentation électrique mais elle a l’avantage de n’avoir aucune perte de rendement avant le tube et aussi moins de risques de panne puisque le ballast et le starter n’existent plus. Si vous pouvez choisir et que vous êtes un minimum bricoleur ou que vous avez beaucoup de néons à changer, privilégiez cette technologie car elle sera rentable sur à moyen terme.

Les tubes sans starter sont alimentés soit à chaque bout soit du même coté sur chacune des 2 broches. Pensez à bien vérifier ceci avant de commencer la modification du câblage.

Mais pas de panique, le câblage n’est pas si difficile à modifier mais doit être rigoureusement réalisé. On l’explique ci dessous avec un néon en câblage direct, une sur chaque extrémité.

néon 36w silamp
Fiche signalétique d’un néon Silamp à câbler directement sur le 230V AC à chaque bout. Attention à faire très attention à ceci avant d’installer et même d’acheter vos néons LED!

Photo reportage et avis sur le montage et l’installation de néons LED dans un garage pour remplacer des néons classiques avec d’anciens transformateurs (ballasts ferromagnétiques)

A l’occasion d’une grave défaillance d’un ballast sur un néon fluorescent dans mon garage, j’ai décidé de les remplacer par 3 néons Silamp de 36W. Je dis grave défaillance car elle aurait pu aboutir à un incendie. Vous pouvez constater l’échauffement assez important sur les photos ci-dessous.

Le fait que les hourdis du plafond aient été en béton a sans doute évité l’incendie. De plus, j’étais en train de travailler sous les néon allumés quand le néon en question cognait, il s’est fissuré et aurait sans doute explosé si je n’avais pas sauté sur l’interrupteur. Quand on sait qu’il y a du mercure dans ces néons classiques, je pense que j’ai eu de la chance. Après cet incident, il était impossible de rallumer les néons sans faire sauter le disjoncteur….même le général a sauté durant les essais ! Il y avait donc une grosse fuite de courant.  J’ai testé d’autres starters et néons en vain…et pour cause je n’avais pas encore vu le ballast qui avait chauffé puisqu’il était caché par un capot.

Ces néons Silamp coûtent environ 15 € pièce mais étaient en promo à 10€ lorsque j’ai fait mon installation. Ils ont toute une gamme en longueur, puissance et couleurs.

montage néon dans un garage
L’installation dans mon garage avant la modification: tubes néon et capots de protection démontés
ballast néon grillé
Le ballast qui a chauffé fortement et faisait sauter le disjoncteur. Il y avait un réel risque d’incendie.
montage néon
L’installation comprenait aussi un condensateur, certains électriciens en montaient pour éviter les claquement dans l’interrupteur au démarrage ainsi que pour réduire le scintillement des néons. Ce condensateur, devenu inutile, a bien évidement été supprimé.

Remplacer un néon fluorescent par ceux que j’ai acheté nécessite de shunter le ballast et le starter, en effet; il faut les alimenter directement en 230V AC, 1 fil sur chaque bout. Attention donc à ne pas les monter sans faire cette modification sous peine de les brûler !

Quelques dominos ou connecteurs wago ou équivalent, une pince coupante, une chaise ou une échelle et un tournevis électrique suffisent. Evidement tous ces travaux se font disjoncteur coupé. Attention au condensateur si vous en avez un car il est peut-être encore « chargé ».

J’ai modifié le câblage existant en déconnectant chaque ballast et en mettant 1 Phase et 1 neutre sur les douilles G13 femelles (ce sont les connecteur qui tournent à chaque bout du néon) pour chaque néon. Il faut également shunter les douilles de starter. N’oubliez pas de supprimer les fils résiduels (il y a 2 fils qui arrivaient à chaque douille femelle G13). Par contre, je n’ai pas jugé nécessaire de démonter mécaniquement les 3 ballasts et les douilles de starter, je n’en avais pas l’utilité ailleurs et les ballasts étaient rivetés sur les châssis.  Il m’a fallu environ 1 heure pour comprendre le câblage et réaliser la modification sur les 3 châssis.

câblage néon LED
Modification électrique d’un châssis de néon pour monter un néon LED: ballast shunté et phase directement connectée à la douille G13 femelle à l’extrémité gauche…
cabler un néon Led
…et à l’extrémité droite, on câble directement le neutre. Le starter devient inutile.

Une fois le câblage modifié il n’y a plus qu’à remettre les 3 capots et installer les tubes. Et c’est fini ! Vérifiez tout de même que les câblages sont bons en branchant une fois le tube néon sans le capot.

led garage
Grace à la grande puissance de ces modèles, 2 néons LED de 36W suffisent pour éclairer le garage. Deux néons LED éclairent mieux que les 3 néons fluorescents de 36W installés précédemment. Le néon central n’a donc pas été installé. L’économie d’énergie est de plus de 35% en prenant en compte les rendements. Dans un garage c’est peu, sur une surface plus importante l’économie peut être considérable.

La puissance de ma nouvelle installation est telle que je n’ai plus besoin des 3 tubes, 2 néons de 36W suffisent amplement pour obtenir une excellente luminosité dans mon garage. Et c’est logique puisque le rendement des LED est au moins 50% supérieur aux néons classiques.

Autres avantages appréciables

  • l’allumage immédiat et à pleine puissance,
  • l’absence de bruit (pas de bourdonnement caractéristiques aux néons classique)
  • quasi aucun échauffement, je ne risque plus de mettre le feu à la maison !
  • pas de scintillement pouvant être très dangereux avec des machines tournantes en atelier (elles peuvent apparaitre comme immobiles en cas de synchronisme)
  • courant « propre » purement résistif (cos ph = 1, pas d’harmonique et toute autres perturbations de courant). Ceci est appréciable pour les très grandes surfaces à éclairer.
  • l’absence de transformateur limite probablement également les ondes électromagnétiques

Il reste à parler de la durée de vie : ces néons led sont vendus pour durer 20 000 h ce qui représente tout de même plus de 27 ans à raison de 2 h par jour. Les tiendront-ils ? Pas sûr d’autant plus que je suis loin d’allumer mon garage 2h par jour. Aussi ces néons LED sont en plastique, incassables mais moins durable que le verre….A suivre mais dans tous les cas ils sont garantis 2 ans.  Vous pouvez discuter avec moi et d’autres membres du site de cette installation de néons LED ici

néon led garage
Tube néon LED allumé, la photo prise forcément  à contre jour ne rend pas bien la luminosité réelle. Pas d’inquiétude cela éclaire beaucoup plus que l’impression de cette photo. Je vais d’ailleurs en installer dans ma cuisine également !

1 commentaire sur “Avantages, avis et installation de néons LED VS tubes fluorescents ou halogènes”

  1. Bonjour,
    J’ai lu avec attention votre installation.
    Voici les quelques connaissances que j’ai :
    Un ballast dans un tube fluo chauffe toujours un peu. Peut être que le votre chauffait beaucoup, trop avec l’usure des isolants du bobinage ?
    Un tube fluo avec un ballast simple inductif un mauvais cos phi :0,5. Le condensateur est la pour compenser le cos phi inductif du ballast.
    Concernant l’éclairage led, le cos phi est rarement de 1, car une led est un composant qui fonctionne en courant continu (une led blanche = 3,3v environ) et il faut donc un convertisseur ac-dc. Et souvent ce convertisseur utilise un condensateur donc cos phi capacitif.
    J’ai mesuré le cos phi de dizaines d’ampoules E27 E14 de toutes marques différentes (philips,osram, lidl, ikea, ….) et le constat est clair : la plupart ont un cos phi autour de 0,55 pour la plupart.
    Pour votre tube, il faut mesurer. Cela dépend du circuit utilisé pour convertir le courant alternatif en courant continu
    Le linky fait la différence entre charge active et réactive !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *