Philippe Séguin dénonce l’arnaque de la dette publique

Philippe Séguin, alors premier Président de la Cour des Comptes, ose parler librement de la dette publique, un des rares (si ce n’est le seul) politique a avoir osé affirmé que 100% de l’impôt sur le revenu allait dans les intérêts de la dette publique et non dans l »investissement pour le bien du pays! Il est mort brutalement quelques mois plus tard…Voir sa fiche Wikipédia

En savoir plus:
PBS, le parti du Bon Sens Economique?
La Loi Pompidou-Giscard de 1973
Article 104 du traité de Maastricht, l’arnaque (européenne) des dettes publiques

Télécharger le fichier (une inscription à la Newsletter peut être requise): Philippe Seguin dénonce l’arnaque de la dette publique

A lire aussi:  L’épuisement des ressources pétrolières : comment réorganiser une société globale ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *