Philippe Séguin dénonce l’arnaque de la dette publique


Partagez cet article avec vos amis:

Philippe Séguin, alors premier Président de la Cour des Comptes, ose parler librement de la dette publique, un des rares (si ce n’est le seul) politique a avoir osé affirmé que 100% de l’impôt sur le revenu allait dans les intérêts de la dette publique et non dans l »investissement pour le bien du pays! Il est mort brutalement quelques mois plus tard…Voir sa fiche Wikipédia


En savoir plus:
PBS, le parti du Bon Sens Economique?
La Loi Pompidou-Giscard de 1973
Article 104 du traité de Maastricht, l’arnaque (européenne) des dettes publiques

Télécharger le fichier (une inscription à la Newsletter peut être requise): Philippe Seguin dénonce l’arnaque de la dette publique

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *