couches jetables

Trop de substances nocives dans les couches bébé traditionnelles !

En 2019, les autorités sanitaires alarmaient les fabricants de couches sur le nombre de substances toxiques contenues dans les couches pour bébé. En effet, l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSES) avait relevé sur la base d’une analyse que ces produits, pourtant conçus pour la peau fragile des bébés, présentaient des substances allergisantes, cancérigènes et reprotoxiques. Elles avaient alors enjoint les fabricants et les distributeurs de couches bébé à corriger le tir dans un délai fixé. Une information qui a de quoi inquiéter les parents, qui ne peuvent pas se passer des couches pour les premières années de leur enfant. Fort heureusement, des alternatives existent comme par exemple les couches écologiques.

Les couches écologiques : une alternative aux couches jetables traditionnelles

Vu les révélations sur les substances potentiellement dangereuses que peuvent contenir les couches bébé traditionnelles, les fabricants ont dû prendre des mesures. Il en va de même pour les parents qui ont tout intérêt à opter pour des couches écologiques, qui s’avèrent être un choix meilleur non seulement pour la santé de bébé, mais aussi pour l’environnement.

A lire aussi:  Le Potager du Paresseux: produire des légumes "plus que bio" presque sans travail!

En effet, choisir une couche écologique, c’est s’assurer que celle-ci ne contient ni substances nocives ni parfum qui risqueraient d’irriter la peau fragile de bébé et de polluer la nature. Celle-ci est doit être conçue avec des matières biosourcées, et notamment la cellulose naturelle au lieu de la pétrochimie. Ce type de couche est hypoallergénique, testé dermatologiquement pour assurer son innocuité.

L’intérêt des couches écologiques est qu’elles permettent aussi de s’assurer qu’elles ont été produites dans le respect de l’environnement : électricité 100% verte à la production, matériaux issus de forêts bien gérées et de sources contrôlées, etc. Ce sont des critères sur lesquels il faut être attentif lors du choix des couches jetables écologiques, car certaines marques trichent sur la composition de leurs produits proclamés « écologiques » : c’est le « greenwashing« .

Sinon, vous pouvez aussi faire le choix des couches écologiques lavables accessibles sur internet à l’heure actuelle, et qui ont été conçues pour assurer au maximum le confort des bébés moyennant un peu d’entretien de la part des parents.

A lire aussi:  CITEPA: inventaire des émissions par les grandes installations de combustion en France

Quelles sont les substances controversées dans les couches jetables ?

L’enquête réalisée par l’ANSES en 2019 a révélé un fort dépassement des seuils sanitaires pour au moins une substance chimique dans la composition de nombreuses couches jetables. Il s’agit notamment des hydrocarbures (HAP) provenant des colles sur les bandes de fermeture, des pesticides qui viennent principalement des matières premières, des composés organiques volatils, du formaldéhyde

Les substances les plus controversées sont les parfums volontairement ajoutés afin de « masquer la mauvaise odeur », les dérivés du chlore utilisés lors du blanchiment du produit ainsi que les molécules qui peuvent se former pendant la fabrication : dioxines, PBC, furanes…

Ce sont autant de produits qui peuvent être potentiellement nocifs pour la peau et la santé du bébé, surtout que leurs fesses sont en contact humide avec ces derniers, pour des mois voire des années ! Sans oublier que ces substances sont particulièrement polluantes compte tenu du fait que les milliers de couches sales finiront irrémédiablement par grossir le rang des déchets non compostables enfouis sur les sites d’entreposage, ou brûlés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *