Conséquences et leçons de la crise du Coronavirus Covid-19 sur la société et l’économie

La crise de coronavirus (COVID-19) suscite l’effroi, la peur et les craintes au sein de la population mondiale. Les inquiétudes exprimées se justifient par un certain nombre d’événements survenus ces derniers jours : krach des bourses (plus de -12% sur une journée pour le CAC40 récemment…un record absolu depuis sa création!), baisse de l’activité économique (donc du PIB à venir), chute du pétrole brut (plus de 50% en 2 mois) et les mesures de confinement prises par certains pays dont la France.

Quelles sont les premières conséquences sociétales et leçons à tirer de cette crise ? Crise qui est loin, très loin, d’être terminée…

Les fermetures réglementaires des écoles et des commerces et le confinement plus ou moins généralisé dans certains états européens dont la France, témoignent aussi certainement de la détresse des gouvernants face au tableau sombre que peignent les spécialistes sur l’évolution de cette crise. Des recherches de traitements ainsi que des réflexions sont en cours pour endiguer la pandémie. D’ici là, l’économie mondiale est en berne et la courbe ne risque pas de s’inverser dans les semaines à venir…ni même dans les mois à venir!

Quand on consulte un peu les divers agrégats économiques en termes de prospérité, on est vraiment en droit de s’inquiéter pour le sort du monde. Mais les conséquences de la pandémie du Covid-19 ne sont-elles que négatives ? Quelles sont les leçons à tirer pour le futur ? Nous faisons le point sur les répercussions de cette crise épidémique tout en précisant la notion, trop oubliée,  de sobriété heureuse.

covid19

Quels sont les effets néfastes de la crise du coronavirus sur le monde ?

Virus transmissible d’une personne à une autre, le COVID-19 à un impact non seulement sur les habitudes sociales des populations, mais aussi sur l’économie mondiale. Au niveau social, l’expansion du virus prend de plus en plus de l’ampleur en créant une sorte de psychose au niveau des populations.

Les gouvernements prennent des mesures, sont-elles suffisantes?

Face à cela, les gouvernements n’ont pas hésité à adopter des mesures restrictives. Une mise en quarantaine des personnes infectées a été décidée en vue de limiter les risques de propagation. Malheureusement, ces mesures ne semblent pas être suffisantes. Chaque jour, de nouvelles personnes sont contrôlées positives à l’affection du coronavirus dans le monde entier. C’est pourquoi l’Italie, la France et de plus en plus de pays ont décidé de mettre en place un confinement de la population à domicile qui doit désormais rester à domicile dans la mesure du possible et voit ses déplacements restreints.

Malheureusement, les fake news (ou manipulation de l’option, désinformations, infox, intox..) se propagent rapidement et, malheureusement, pas seulement sur les réseaux sociaux via quelques frustré.e.s de l’égo! Ainsi, hier soir, vendredi 20 mars 2020, le Ministre de la Santé Français,  le médecin Olivier Véran, a affirmé  à la télévision française que la période de contagion n’était encore que de 14 jours, alors qu’une étude publié dans The Lancet le 9 mars 2020 (donc il y a 11 jours) a montré qu’elle pouvait atteindre 37 jours! C’est une faute grave pour une personne de sa responsabilité et sa responsabilité pourrait (devrait?) être mise en cause pour « mise en danger de la vie d’autrui »! The Lancet est la plus grande revue mondiale de médecine à comité de lecture dans le monde!

Publication sur les périodes de contagion du Covid-19 publié dans le Lancet le 9 mars 2020

On peut donc légitimement se poser réellement la question sur les compétences du gouvernement français à résoudre le plus rapidement cette crise. Les plus hautes instances de Santé ne sont-elles pas au courant des dernières publications scientifiques. Sommes-nous en guerre ou on prend un thé chez Mamie?

Parmi les personnes infectées, certaines présentent des formes graves ou sévères de la maladie tandis que d’autres guérissent au bout de quelques jours de traitement seulement. La prise en charge étant assurée par un personnel médical qualifié, parmi les meilleur au monde, mais désormais débordé et fragilisé par les restrictions budgétaires successives des dernières années…Notamment par le gouvernement Macron qui fait la sourde oreille à leurs revendications depuis des mois!

A lire aussi:  Interdiction du purin d'orties sur TF1

Tous les malades ne sont pas dépistés aussi vite que nous pourrions le souhaiter et les cas graves ou sévères touchent les populations âgées ou fragiles, on enregistre de nombreuses pertes en vie humaine…

Un formidable espoir est le traitement du Coronvavirus par le Plaquenil,  suite à une étude chinoise publiée dans Nature le 4 février (mais il existe d’autres molécules efficaces comme le Remdesivir). Malheureusement, le Pr Christian Perronne chef de service à Garches, a indiqué vendredi 20 mars 2020 à 19h45 sur LCI que les stocks en France avaient…disparus!

Cette vidéo, certes un peu maladroite (le Pr Perronne a parlé de « pillage » qui a pu être interprété comme un « vol »), a fait l’objet d’un article rectificatif publié ce matin dans Libération:

«Depuis ce matin nous avons eu pour ordre de gérer en pénurie ce produit devant l’explosion des commandes à peine le stock reçu. Nous sommes donc en attente de consignes afin de répartir le stock entre les différents établissements. Cette décision à faire suite au manque de « civisme » de certains établissements qui ont clairement donné pour consignes à leurs internes de garde de « vider nos stocks » pendant les gardes. Nous déplorons donc le manque de solidarité entre établissements et cela ne fait qu’augmenter notre charge de travail…»

Vous pouvez débattre de ces informations sur le sujet de nos forums: Chloroquine et Coronavirus qui inclut toutes les actualités à ce propos.

Une des première leçon est donc de ne pas faire confiance aveugle aux affirmations des gouvernements. Vérifiez les informations par vous même! Internet est un formidable outil qui permet de le faire…et certains sites, comme celui, vous aident à mieux vous informer! Par exemple voici les cartes et statistiques de l’épidémie du Coronavirus

D’après un membre de nos forum, le Brésil distribuerait massivement et gratuitement à toute sa population de la Chloroquine depuis quelques heures:

Nos amis brésiliens (ma femme y a travaillé 3 ans) ont reçu une boite de chloroquine donnée par le gouvernement. La distribution semble se faire état par état.
Ils ont débuté par Belo Horizonte. Dans leur message il était dit que chaque brésilien allait recevoir sa boîte.

Nous sommes en guerre, et quand on est en guerre, il faut utiliser toutes les armes disponibles pour détruire l’ennemi et ceci le plus rapidement possible…

Des conséquences économiques sévères: la crise économique à venir sera probablement pire que celle de 1929

Les conséquences de cette crise sanitaire s’étendent à d’autres domaines. Selon l’OCDE, le CODIV-19 est en train de mettre à mal l’économie mondiale. Les prévisions économiques sont en constante régression suite aux récentes mesures préventives des gouvernants pour arrêter la propagation de la maladie. Depuis quelques mois, plusieurs activités tournent au ralenti. Des baisses de chiffre d’affaires se prononcent de plus en plus et la panique commence à gagner les entreprises dans tous les secteurs d’activité (automobile, aéronautique, bourse, etc.). De plus, les indices boursiers du monde entier affichent des pertes record, avec le Dow Jones en baisse de 13,5% et le CAC 40 de plus de 12%.

A lire aussi:  La loi sur l'eau

Les mesures de confinements et la fermeture des frontières n’arrangent pas la situation financière. D’après les spécialistes et analystes économiques, le monde est en passe de faire face à un chaos financier. L’apparition d’un vaccin serait salutaire pour les nombreuses vies humaines en cause, mais aussi pour sauver l’économie mondiale du naufrage.

On peut également pronostiquer, sans prendre trop de risque, une explosion des faillites et des saisies bancaires (ou autres) dans les prochains mois

Saisies sur faillites, crédit automobile ou immobilier…Rares seront les personnes liées à un crédit qui seront épargnés par la crise et les éventuelles saisies! Une banque, pas plus qu’un huissier, n’ont, malheureusement,  aucune empathie…même dans des moments de crise majeure comme nous le vivons actuellement.

Socialement, le confinement va également provoquer une augmentation importante des divorces et des séparations conjugales. Certains pointent déjà une augmentation de la violence conjugale après seulement quelques jours de confinement…Qu’en sera-t-il dans 2 mois?

Internet est également déjà largement impacté par le confinement de près d’un milliard d’humains: de nombreux services sont ralentis, bridés voir inaccessibles…

Les répercussions positives de la crise du Covid-19 et de l’après coronavirus?

En poussant plus loin la réflexion sur cette crise, on peut entrevoir quelques points positifs. En effet, les impacts positifs sur l’environnement ne peuvent pas passer inaperçus.

Le 10 mars dernier, l’Organisation météorologique mondiale a rapporté que la température moyenne mondiale en 2019 a été supérieure de 1,1°C aux niveaux préindustriels. En d’autres termes, la planète se réchauffe de plus en plus du fait de l’activité humaine. Les conséquences pour l’environnement sont absolument dramatiques.

Baisse du CO2 et de la pollution locale (Particules, NO x…)

Avec cette crise, la limitation des vols et des déplacements automobiles suite aux mesures de confinement adoptées par plusieurs pays devrait freiner le dérapage des émissions de gaz à effet de serre réduisant ainsi les risques de pollution. À ce jour, la mise au ralenti de l’activité économique dans certains États comme la Chine (qui enregistrait jusqu’à 25000/morts par mois à cause de la pollution) diminue considérablement la quantité de CO2 libérée dans l’air. C’est par exemple le cas en Chine qui a vu ses émissions baisser de 1/4. Il s’en suit une forte baisse de la mortalité liée à la pollution.

L’avènement de ce virus a aussi considérablement limité les violences, les vols (différence de -4,3% entre février 2019 et février 2020), de même que le terrorisme dans le monde. Il semblerait que les groupes terroristes soient eux-mêmes concernés par l’évolution de ce virus. Un nouvel ordre mondial semble se mettre en place avec une cristallisation de tous les efforts vers une sortie de crise.

Le retour de la vie animale!

Plusieurs vidéos postées sur internet font part d’un retour de la vie animale dans des zones d’exclusions anthropiques!

A lire aussi:  Téléchargement: Ampoule led et la santé des yeux; rapport intégral de l'Anses

Le télétravail

Sur le plan professionnel, le virus a permis l’essor de l’un des modes émergents de travail à domicile: le télétravail. Il est possible de travailler à distance depuis n’importe quel lieu (en dehors des locaux de l’employeur) situé sur la surface du globe, et certaines entreprises auparavant frileuses à cette perspective ont mis en place les moyens nécessaires pour permettre à leurs travailleurs, confinés chez eux, de travailler depuis leur domicile. Plus respectueuse de l’environnement, cette forme de travail connaît désormais un succès fulgurant et annonce peut-être un avenir plus soucieux de la planète et de notre santé.

coronavirus

Quelles sont les premières leçons à tirer de cette crise (qui est loin d’être terminée) ?

À l’analyse, les habitudes de consommation des uns et des autres et les différentes politiques économiques des gouvernements semblent corroborer un système de « croissance sans limite » avec le lot de risques que ça comporte au quotidien. Il serait peut-être temps de réfléchir à des solutions pour nos sociétés, c’est ce que nous appelons déjà la crise de l’après coronavirus

De nombreuses personnes ont déjà pris les devant car le modèle sociétal de nos société doit prendre les leçons de cette crise !

Changer de modèle après le Covid-19… ou changer ceux qui gouvernent la France depuis 30 ans ?

Cette crise nous en montre peut-être déjà la voie. Si à ce jour aucun vaccin n’a encore été trouvé, elle nous aura au moins prouvé une chose : nous pouvons vivre dans ce monde sans vivre juste pour consommer toujours plus, en épuisant moins les ressources planétaire. Avons-nous besoin de consommer, travailler, produire et polluer tant que cela pour vivre ? La réponse à ces différentes questions nous introduit presque automatiquement dans la notion de sobriété heureuse.

Ajouté le 17 avril 2020. Aurélien Barrau résume la situation du monde économique AVANT la crise du Coronavirus et donne quelques pistes à suivre « Intervention à « l’académie du monde d’après » »

Ajouté le 15 avril 2020. Cette vidéo de 6 minutes synthétique sur un changement de paradigme économiques pour sauver le climat: « Repenser notre monde »

Selon certains spécialistes, il est possible de ralentir, contrôler ou diminuer la croissance sans que cela ait réellement un impact négatif sur le bonheur de vibre de la plupart des humains. Alors pourquoi faire perdurer un système consumériste qui vient de montrer ses failles? De nombreux travaux ont été conduits sur le sujet et peuvent être consultés. C’est le cas du rapport intitulé « Transformer le régime de croissance » de l’économiste Michel Aglietta. Ainsi, face à cette pandémie, il faudrait organiser une croissance de la sobriété heureuse au lieu de subir les malheurs de la croissance infinie!

En attendant la sortir de cette crise du coronavirus, peut-être pourrions-nous déjà réfléchir à ce qu’est le bien-être de chacun, quels sont les sens et buts de nos vie, et réaliser qu’il nous est tout à fait possible de faire évoluer notre société vers un mode de consommation plus responsable et plus respectueux de notre environnement et des générations futures.

Le coronavirus peut être le déclencheur mental vers une nouvelle société…Une véritable société de l’éconologie!

Certains ont déjà pris les devants, comme le montre ce reportage ARTE Regards – Les vertus de la société de déconsommation

De nombreuses informations sur les initiatives sociales ou économiques de la société de l’Après Coronavirus (ou société Post coronavirus) sont rassemblée ici.

2 commentaires sur “Conséquences et leçons de la crise du Coronavirus Covid-19 sur la société et l’économie”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *