Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsPesticides Néonicotinoïdes: l'ANSES alerte sur le Thiaclopride

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 53609
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1430

Pesticides Néonicotinoïdes: l'ANSES alerte sur le Thiaclopride

Message non lupar Christophe » 07/03/18, 10:09

Et une raison de plus (comme si il en fallait encore) de passer au Potager du Paresseux: agriculture/le-potager-du-paresseux-le-livre-t15543.html

Marrants les noms quand même: le Thiaclopride qui fait partie des Néonicotinoïdes :cheesy:

Impacts sanitaires des néonicotinoïdes : l'Anses alerte sur le thiaclopride

L'agence de sécurité sanitaire publie de nouvelles données sur les pesticides néonicotinoïdes. Leur impact sanitaire est faible sauf pour le thiaclopride. Elle demande une restriction d'usage et poursuit en parallèle ses travaux sur les alternatives.

(...)


https://www.actu-environnement.com/ae/n ... 30775.php4


Dans un rapport d'étape publié ce lundi, l'Agence nationale de la sécurité sanitaire (Anses) recommande de "réduire au maximum l'utilisation des produits phytosanitaires à base de thiaclopride", une substance active de la famille des néonicotinoïdes.

La loi « Pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages » du 8 août 2016 prévoit l’interdiction de l’utilisation des produits phytosanitaires contenant des substances actives de la famille des néonicotinoïdes ainsi que des semences traitées avec ces produits à compter du 1er septembre 2018. La loi prévoit également des dérogations jusqu’au 1er juillet 2020.

Dans ce contexte, l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) a été saisie par les ministères de l’Agriculture, de la Santé et de l’Environnement avec deux objectifs. Un, évaluer les risques et les bénéfices des pesticides à base de néonicotinoïdes et de leurs alternatives chimiques et non chimiques. Deux, réaliser une expertise approfondie concernant les impacts sur la santé humaine des substances néonicotinoïdes autorisées en France.

Le thiaclopride sur la sellette

Avant de publier son rapport final, au second trimestre 2018, l'Anses a présenté ce lundi, un deuxième rapport d'étape.

L’Anses a procédé à l’examen des données disponibles sur les dangers pour la santé humaine présentés par les six substances actives de la famille des néonicotinoïdes autorisées: acétamipride, clothianidine, imidaclopride, thiaclopride, thiaméthoxame et dinotéfurane.

"Ces travaux ne mettent pas en évidence d’effet nocif pour la santé humaine, dans le respect des conditions d’emploi fixées dans les autorisations de mise sur le marché", déclare l'Anses.

L'Anses émet une réserve concernant la substance active thiaclopride. "Compte tenu de ses caractéristiques de danger, de l’accroissement important de son utilisation au cours de la période 2010-2015 et des incertitudes liées aux expositions cumulées avec d’autres produits phytopharmaceutiques, l’Anses recommande de réduire au maximum les usages pour les produits à base de cette substance dès 2018."


https://www.ouest-france.fr/economie/ag ... de-5605016
0 x

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 17965
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7864

Re: Pesticides Néonicotinoïdes: l'ANSES alerte sur le Thiaclopride

Message non lupar Did67 » 07/03/18, 10:20

La nicotine a longtemps été un puissant insecticide ! J'ai souvenir d'avoir vu dans la cabane du jardin de mon père, un bidon avec une tête de mort, de solution de nicotine ! Cela a été une des premières molécules interdite pour cet usage !

Les néonicotinioïdes sont des molécules qui "imitent" la nicotine. Comme les pyréthrinoïdes imitent la pyrèthrine - la molécule active du pyrèthre, une plante voisine du Chrysanthème...

Le plus marrant, ce sont les 36 % de personnes (hommes) qui fument en France, dont les 3/4 achètent probablement du "bio"... Faudrait rajouter ceux qui vapotent de la nicotine.

Voir les babas cools attardés qui critiquent, clope au bec, les agriculteurs !!! Là, on atteint des summums ! 50 ans que la nicotine a été interdite comme insecticide car trop dangereuse...
2 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 53609
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1430

Re: Pesticides Néonicotinoïdes: l'ANSES alerte sur le Thiaclopride

Message non lupar Christophe » 07/03/18, 10:29

Did67 a écrit :Le plus marrant, ce sont les 36 % de personnes (hommes) qui fument en France, dont les 3/4 achètent probablement du "bio"... Faudrait rajouter ceux qui vapotent de la nicotine.


3/4 des fumeurs masculins achèteraient du bio d'après ta statistiques? Je lis bien?

Image

Did67 a écrit :Voir les babas cools attardés qui critiquent, clope au bec, les agriculteurs !!! Là, on atteint des summums !


Bah ça!! Les paradoxes psychologiques sont aussi nombreux que le nombre de cerveaux humains sur Terre je pense...Qui peut affirmer ne jamais avoir eu un comportement paradoxal? Mais c'est vrai que chez les écolos purs et durs cela se "voit" plus...Où du moins on le fait plus remarquer? La raison? A débattre!

C'est aussi ce qui fait l'originalité et j'ose dire la beauté de l'humanité! :cheesy: :cheesy:

Image
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 17965
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7864

Re: Pesticides Néonicotinoïdes: l'ANSES alerte sur le Thiaclopride

Message non lupar Did67 » 07/03/18, 10:54

Christophe a écrit :3/4 des fumeurs masculins achèteraient du bio d'après ta statistiques? Je lis bien?


Je n'ai pas de statistiques croisées. Mais en sachant que 89 % des français consomment au moins occasionnellement du "bio", et 65 % régulièrement, ce serait étonnant que 75 % des fumeurs n'en consomment pas - au moins occasionnellement.

Et la question reste posée même s'il n'était que 50 % !
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9319
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 185

Re: Pesticides Néonicotinoïdes: l'ANSES alerte sur le Thiaclopride

Message non lupar janic » 07/03/18, 11:13

Christophe a écrit :3/4 des fumeurs masculins achèteraient du bio d'après ta statistiques? Je lis bien?

Je n'ai pas de statistiques croisées. Mais en sachant que 89 % des français consomment au moins occasionnellement du "bio", et 65 % régulièrement, ce serait étonnant que 75 % des fumeurs n'en consomment pas - au moins occasionnellement.
Il faut relativiser ces chiffres ! En effet le bio est devenu tendance et donc une grande partie de la population a essayé au moins une fois ces produits (généralement en grande surface et comme ce sont les hauts lieux du moins cher que… ce n’est guère probant) et abandonne au vu des prix. Les persistants, en gros les 65% en question, se fournissent soit par ouïe dire que c'est meilleurs au goût et prennent quelques produits de temps en temps, ou par convictions que c’est mieux pour leur santé, bien plus important que le prix, et malheureusement des contradictions s’y manifestent comme le fait de continuer de fumer parce que dépendants de cette drogue et même de boire de l’alcool autre drogue. D’ailleurs même s’il venait à l’idée de quelqu’un de produire du tabac bio, comme on produit de l’alcool bio, le résultat serait identique.
Et la question reste posée même s'il n'était que 50 % !
Tout à fait ! la bonne solution reste de se débarrasser de ces poisons ! :D
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 17965
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7864

Re: Pesticides Néonicotinoïdes: l'ANSES alerte sur le Thiaclopride

Message non lupar Did67 » 07/03/18, 11:56

janic a écrit :
Il faut relativiser ces chiffres ! En effet le bio est devenu tendance et donc une grande partie de la population a essayé au moins une fois ces produits (généralement en grande surface et comme ce sont les hauts lieux du moins cher que… ce n’est guère probant) et abandonne au vu des prix.



Oui, tout a fait d'accord. La preuve, plus de 90 % de l'alimentation produite (consommée ? j'ai un trou de mémoire) reste conventionnel : le très gros des aliments consommés par les français restent donc conventionnel !

Je ne parle pas de l'impact.

Je parle juste de l'incohérence consistant d'un coté à se gaver quotidiennement d'un produit contenant jusqu'à 70 cancérogènes (avérés !) et d'un autre coté, être tenté, ne serait-ce qu'occasionnellement, de "manger mieux" en mangeant "bio". Pour moi, cela signe le vide sidéral de la réflexion, l'assouvissement aux "modes" (dont celle du "bio")... Qui atteint des summums, comme je l'ai écrit, quand ces fumeurs militent pour une agriculture moins polluante / moins polluée...

PS : A propos du "tabac bio", j'avais songé, un 1re avril, annoncer la conversion de la production tabacole alsacienne au "bio"... C'était une idée de farce. Mais j'ai vu de mes yeux de nombreux kiosques à frites / saucisse curry estampillés "bio" à Berlin !
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9319
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 185

Re: Pesticides Néonicotinoïdes: l'ANSES alerte sur le Thiaclopride

Message non lupar janic » 07/03/18, 12:33

Je parle juste de l'incohérence consistant d'un coté à se gaver quotidiennement d'un produit contenant jusqu'à 70 cancérogènes (avérés !) et d'un autre coté, être tenté, ne serait-ce qu'occasionnellement, de "manger mieux" en mangeant "bio". Pour moi, cela signe le vide sidéral de la réflexion, l'assouvissement aux "modes" (dont celle du "bio")... Qui atteint des summums, comme je l'ai écrit, quand ces fumeurs militent pour une agriculture moins polluante / moins polluée...
bien sur qu'il y a une sorte d'incohérence et c'est loin d'être le seul domaine concerné. Combien de sportifs se précipitent sur leurs cigarettes après avoir pratiquer un sport qui désintoxique leur organisme. Mais c'est compréhensible puisque c'est une drogue et que l'effet de manque est impérieux chez ces fumeurs. Rien à voir avec une philosophie sanitaire quelconque puisqu'il s'agit de malades! Comparativement c'est comme les fans du bio qui se gavent de médicaments chimiques toxiques pour faire face à leurs pathologies dont un grand nombre est d'origine alimentaire.
C'est comme la mode des barbecues qui génèrent autant de produits cancérigènes que la cigarette et pire encore lorsque l'on est fumeur... mais comme disent certains : "il faut bien mourir de quelque chose, alors autant en profiter!"
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 17965
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7864

Re: Pesticides Néonicotinoïdes: l'ANSES alerte sur le Thiaclopride

Message non lupar Did67 » 07/03/18, 14:12

C'est le "manger bio" qui m'interroge alors... Pas le fait qu'on ne puisse s'arrêter de fumer ! [Encore que certains y arrivent]
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9319
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 185

Re: Pesticides Néonicotinoïdes: l'ANSES alerte sur le Thiaclopride

Message non lupar janic » 07/03/18, 14:32

C'est le "manger bio" qui m'interroge alors...
ainsi va la nature humaine qui est pleine de contradictions apparentes ou réelles. Je dirais, par expérience, qu'il faut bien commencer par un bout qui pourra conduire à cesser cette consommation destructrice. comme dit l'expression populaire: "Paris ne s'est pas fait en un jour"
Pas le fait qu'on ne puisse s'arrêter de fumer ! [Encore que certains y arrivent)
contrairement à ce qui se dit, il n'est pas difficile d'arrêter de fumer, encore faut-il utiliser la bonne méthode. J'ai co-animé (je l'ai déjà mentionné ailleurs) des sessions d'arrêt du tabac, s'étalant une semaine, et les résultats, sur des centaines de participants, ont donné les mêmes résultats: l'abandon sans difficultés de cette dépendance, à quelques rares cas d'ordres psychologiques profonds!
Le corps médical, par ses tabacologues, essaie de reproduire cette méthode de façon partielle, avec des échecs notoires puisque en en éliminant la principale force et en maintenant les fumeurs sous dépendance de cette drogue= échecs à court et moyen terme garantis.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 19 invités