femme liberté

Et si vous utilisiez des protections périodiques plus saines ?

Aujourd’hui, les femmes sont beaucoup plus soucieuses de leur confort au quotidien, tout particulièrement pendant la période des règles. Mais la plupart d’entre nous sont aussi conscientes de l’impact des déchets engendrés par les protections périodiques jetables sur l’environnement et aussi sur la santé. Aujourd’hui, les fabricants de produits pour l’hygiène intime proposent des solutions beaucoup plus variées et beaucoup plus saines pour le corps et l’environnement. Dans cet article, nous allons vous parler de cinq d’entre elles et vous donner leurs avantages et leurs inconvénients.

Pourquoi les protections jetables classiques sont-elles nocives pour la santé ?

Cette donnée nous a été transmise par un rapport de l’ANSES, puisque les industriels ne mentionnaient pas la présence de certains produits dans les serviettes et les tampons jetables classiques fabriqués à partir de coton de cellulose. Pourtant, les serviettes, tout comme la plupart des couches pour bébé contiennent du polyacrylate de sodium pour être plus absorbantes. Les tampons quant à eux sont traités avec de nombreux pesticides, des agents de blanchiment et des parfums ce qui est très nocif pour la flore vaginale.

Pourquoi les protections jetables classiques sont-elles dangereuses pour l’environnement ?

D’abord, parce qu’elles contiennent des produits toxiques qui vont se diffuser dans la nature. Ensuite parce qu’elles contiennent des substances plastiques. C’est le cas des couches supérieures de serviettes par exemple. Ensuite, on trouve du plastique sur de nombreux emballages qui ne se recycle pas toujours. Il est donc important de réagir et de penser à l’avenir de la planète en choisissant une solution alternative et non polluante.

La culotte menstruelle

La culotte menstruelle est une culotte qui ressemble beaucoup à une culotte classique. Néanmoins, elle a un fond renforcé par une couche de matière absorbante et une couche de tissus imperméable pour garantir une efficacité pendant 6 à 12 heures. Certaines culottes menstruelles sont plus renforcées que d’autres pour convenir aux femmes qui ont des règles abondantes. C’est ce que propose notamment Dans ma culotte, un fabricant de culottes de règles. Ces culottes sont très confortables, très performantes très esthétiques et surtout écologiques. En effet, elles sont lavables en machine et réutilisables. Elles permettent ainsi d’économiser de nombreux déchets. Vérifiez toutefois que les tissus utilisés pour la fabrication de ces culottes menstruelles ont obtenu la certification GOTS ou OCS, car elle garantit que le procédé de fabrication n’est pas polluant non plus, que le coton est bio donc entièrement biodégradable. Si l’investissement de départ peut paraître considérable, celui-ci est amorti rapidement par rapport à des protections classiques jetables.

A lire aussi:  Faire du popcorn avec 3 ou 4 téléphones portables?

Les serviettes lavables

Les serviettes hygiéniques lavables permettent d’économiser un certain nombre de déchets par rapport aux serviettes jetables. Elles sont formées de plusieurs couches de tissus. Certains tissus ont un effet absorbant pour garder la sensation d’être bien au sec. D’autres couches ont pour effet de rendre la serviette imperméable afin d’éviter les fuites. Elles se placent directement sur le fond de la culotte avec un système de scratch ou de pression et elles se nettoient directement en machine. Tout comme pour les culottes menstruelles, il faut vérifier qu’elles sont fabriquées à partir de coton bio certifié (GOTS, Oekotex Standard 100, OCS…) afin d’avoir des serviettes jetables respectueuses de l’environnement.

femme nature

Les serviettes jetables bio

Les serviettes jetables bio sont fabriquées à partir de coton bio et sont 100 % biodégradables. Certaines marques garantissent que leurs serviettes n’ont pas été traitées avec des produits chimiques et que leur fabrication est réalisée à partir de matières certifiées GOTS. Vérifiez également que l’emballage individuel des serviettes est compostable et aussi que le carton d’emballage est recyclable. C’est un produit qui est avantageux pour les femmes qui sont très actives et qui ont un travail qui nécessite beaucoup de mouvement ou de déplacement. Elles peuvent être changées facilement en cas de besoin et peuvent être gardées plusieurs heures en fonction de l’abondance du flux. L’inconvénient de la serviette jetable c’est qu’elles coûtent assez cher sur la durée d’une vie.

A lire aussi:  Guide sur les champs électromagnétiques, normes et santé

Les tampons jetables bio

Comme nous l’avons dit plus haut, il a été révélé que les tampons jetables classiques fabriqués en ouate de cellulose contiennent des produits toxiques pour la santé, notamment à cause de l’utilisation de parfums et d’agents de blanchiment. C’est pour cela que les fabricants de protections hygiéniques se sont penchés sur le sujet afin de proposer des solutions à la fois saines et écologiques. Désormais, on trouve des tampons fabriqués à partir de coton 100 % bio. Ils sont donc biodégradables et garantis sans traitement chimique. Ces tampons sont à la fois sains pour la flore vaginale et pour l’environnement. Les tampons jetables bio présentent le même inconvénient que les serviettes lavables dans la mesure où le coût est beaucoup plus élevé dans la durée que les nouvelles protections lavables.

La coupe menstruelle

La coupe menstruelle a réussi à convaincre de nombreuses femmes depuis quelques années. Le concept est très simple. Elle se présente sous la forme d’une coupe de silicone chirurgical à insérer dans le vagin. Cette coupe a une forme particulière qui s’adapte parfaitement aux parois vaginales. Il en existe d’ailleurs plusieurs tailles. La cup retient le sang pendant plusieurs heures selon l’abondance du flux. Pour la vider, il n’y a rien de plus simple, il suffit de tirer sur le bout de silicone, de vider la cup dans un évier et de la rincer à l’eau claire. Régulièrement, il faut la stériliser en la plongeant de 2 à 10 minutes dans de l’eau en ébullition. La cup est garantie pour une durée d’utilisation de 3 à 5 ans selon les marques. Passé ce délai recommandé, l’intégrité de la matière est compromise, ce qui présente un risque pour la santé. Elle permet de faire des économies et de ne plus faire de déchets. L’inconvénient de la cup, c’est qu’on déconseille de la porter la nuit. Il faut donc porter d’autres protections la nuit si les règles sont trop abondantes comme les serviettes bio, lavables ou encore des culottes menstruelles
Vous l’aurez compris, chacune de ces solutions répond aux besoins des femmes, car chacune d’entre nous mérite de trouver la protection la mieux adaptée à son corps et à ses envies. Chacune de celles que nous avons présentées dans cet article est à la fois esthétique, confortable, performante, saine pour la santé et surtout respectueuse de l’environnement. Si le prix d’achat de certaines de ces protections semble élevé, il faut bien calculer le prix en fonction de la durée et de la fréquence d’utilisation.

A lire aussi:  Guyane et chercheurs d'or: la loi de la jungle, les articles

En savoir plus ? Posez vos questions sur le forum de la consommation durable

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *