vignette crit air

Vignette anti-pollution et ZFE : liste des villes concernées

La vignette anti-pollution a été mise en place pour une raison louable, celle de réduire drastiquement la pollution atmosphérique qui émane du transport routier et ses impacts sur la santé des habitants, le dispositif « certificat qualité de l’air » vise à classifier les véhicules qui circulent sur tout le territoire français sur une échelle de 0 à 5, des moins polluants aux plus polluants. Ce dispositif compte au total 6 macarons de couleur, selon le niveau de pollution environnementale du véhicule. Il est en vigueur aussi bien dans les zones à faibles émissions (ZFE) officiellement déclarées que dans les périmètres de circulation différenciée (un système de circulation se déclenchant en cas d’épisode de pollution intense ou persistante). Si vous désirez connaître chaque ZFE instaurée dans votre collectivité ou si vous vous apprêtez à circuler dans un territoire concerné, nous vous invitons à explorer les informations qui suivent pour connaître les différentes villes qui se trouvent dorénavant dans le champ d’application du dispositif « certificat qualité de l’air ». Vous pourrez ainsi vous préparer aux éventuelles restrictions de circulation.

Vignette pollution : les villes qui ont déjà officialisé leur ZFE ou qui s’apprêtent à le faire

Tout d’abord, les zones à faibles émissions (anciennement zone à circulation restreinte ou ZCR) sont des zones précises créées par arrêté préfectoral et dans lesquelles la circulation des véhicules polluants est soit limitée, soit interdite sur des plages horaires déterminées. En d’autres mots, les collectivités territoriales y différencient les véhicules en fonction de leur niveau d’émission de polluants atmosphériques et y optimisent la politique de stationnement.

A lire aussi:  Thèse des Mines de Paris: combustion de fioul et d'eau

Les vignettes anti-pollution représentent alors un véritable sésame pour circuler dans ces zones officiellement déclarées. En bref, ces zones ont été instaurées dans le but de faire baisser considérablement les émissions de polluants, plus particulièrement dans les grandes agglomérations. L’objectif est donc d’améliorer la qualité de l’air (d’où le nom du dispositif).

Si vous souhaitez vous renseigner sur le fonctionnement du dispositif « certificat qualité de l’air », vous pourrez en savoir plus sur Vignette-pollution.org, un service d’obtention de vignettes anti-pollution. Depuis ce site permettant aux utilisateurs une facilitation des démarches, vous pourrez commander votre macaron en fonction de la classe environnementale de votre véhicule. Le coût de cette pastille est de 3,67 € pour un envoi en France (frais de port inclus) et de 4,51 € pour un envoi hors hexagone (frais de port inclus).

pollution voitures

À l’heure actuelle, les ZFE officielles ne concernent qu’une petite portion de l’Hexagone, mais d’ici à 2025, le dispositif va s’étendre à l’intégralité des agglomérations de plus de 150 000 habitants. Les zones à faibles émissions qui sont déjà en vigueur se trouvent dans les collectivités territoriales suivantes :

  • Grand-Paris, dont Paris intra-muros et la métropole du Grand Paris (les 79 communes qui se trouvent à l’intérieur du périmètre de l’autoroute A86)
  • Grenoble-Alpes Métropole
  • Métropole du Lyon ou Grand Lyon
  • Métropole Rouen-Normandie (périmètre délimité par les boulevards du centre-ville de Rouen)
  • Métropole du Grand Nancy
A lire aussi:  Le scandale des voitures électriques: EV1, Hypermini, RAV4 EV

Concernées par le décret du 17 septembre 2020, d’autres collectivités ont confirmé leur calendrier d’instauration des ZFE :

  • Toulouse Métropole (septembre 2021)
  • Eurométropole de Strasbourg (1er janvier 2022)
  • Métropole Aix-Marseille-Provence (en 2022)

Pour ce qui est des métropoles Montpellier-Méditerranée Métropole, Toulon-Provence-Méditerranée et Nice-Côte d’Azur, celles-ci n’ont pas encore annoncé leur calendrier, mais prévoient tout de même de mettre en place leur ZFE cette année.

Dans le Grand Nancy, la circulation n’est différenciée que dès le 3e jour de l’épisode de pollution. Pour le cas de Rouen, les restrictions de circulation touchent dans un premier temps une proportion infime du centre-ville et peuvent s’élargir au fur et à mesure que la situation se dégrade. À partir de septembre 2021, la ZFE dans Toulouse Métropole ne s’appliquera que sur les poids lourds Crit’Air 5 ou non-classés et utilitaires légers. Les restrictions de circulation ne concerneront les voitures qu’à partir de 2023. La vignette Crit’Air concerne également les 2 roues : motos et scooter thermiques

Les villes dans lesquelles la circulation différenciée est en vigueur

Le certificat qualité de l’air est aussi obligatoire dans les périmètres où le système de circulation différenciée est instauré par arrêté préfectoral. Comme déjà évoqué plus tôt, ce système ne se déclenche que lors de pics de pollutions. L’objectif des autorités est bien entendu de réduire l’afflux des véhicules polluants et donc de minimiser la gravité et la durée de l’épisode.

A lire aussi:  Choisir un vélo: VTT ou Moutain Bike

Cela dit, le système de circulation différenciée n’est que temporaire, contrairement aux ZFE qui sont permanentes. Chaque zone de circulation différenciée est connue sous le nom de zone de protection de l’air (ZFA) ou zone de protection de l’air départemental (ZPAd) dans le cas où un département entier est concerné par les restrictions.

Le périmètre concerné par le dispositif de circulation différenciée a été déjà défini dans certaines métropoles comme Grenoble, Île-de-France, Lille, Lyon, Marseille, Rennes, Strasbourg et Toulouse. Dans tous les cas, avant de vous rendre dans un territoire donné, il est dans votre intérêt de consulter préalablement l’outil Vigilance Atmosphère du Ministère pour savoir si la préfecture y a engagé la circulation différenciée et si vous devez vous procurer une vignette anti-pollution. Il s’agira ensuite de déterminer à quel type appartient votre véhicule.

1 commentaire sur “Vignette anti-pollution et ZFE : liste des villes concernées”

  1. Cette initiative de vignette anti pollution est une bonne démarche. Les déplacement automobiles intra muros représentent une des plus grandes sources de pollution atmosphériques. Il est donc nécessaire de trouver des solutions pour limiter cette pollution, et cela semble assez difficile tant notre utilisation de la voiture est inscrite dans nos mœurs. Bien que l’adoption d’une simple pastille peut sembler un peu léger comme action, elle est le reflet d’une nouvelle réglementation qui est très bénéfique. Pour aller plus loin, il faudrait aller étendre les zones de limitation de pollution, quitte aussi à réduire la limitation de vitesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *