travaux maison

Travaux de la maison : optez pour des matériaux écolo !

Lorsqu’il s’agit de réaliser des travaux de la maison, les questions d’ordre esthétique et budgétaire constituent la priorité majeure des propriétaires. Pour autant, la nature et la composition des matériaux et produits utilisés pour la réalisation des travaux ne doivent pas être négligées. Il est essentiel de les choisir avec soin car ils garantissent la stabilité, la solidité, la durabilité de la structure mais aussi le confort, le bien-être et la santé des occupants. Opter pour des matériaux écologiques est un choix judicieux pour la réalisation de travaux de maison. D’ailleurs, ils sont déjà présents dans la construction, les systèmes d’isolation et la décoration. Qu’est-ce que c’est au juste ? Quels sont les matériaux écologiques et quels sont leurs avantages ? Le point sur le sujet.

Qu’entend-on par matériaux écologiques ?

Plusieurs critères sont considérés pour la définition d’un matériau écologique, éco-matériau, matériau biosourcé. C type de matériau doit être extrait ou produit avec un faible impact environnemental, issu d’une ressource renouvelable, fabriqué localement, recyclable et inoffensif pour la santé, etc. En optant pour un matériau écologique, vous contribuez à la préservation de l’environnement, en favorisant la réduction des déchets sur le chantier et en fin de vie du matériau grâce au recyclage. De plus, vous améliorerez votre qualité de vie en réduisant considérablement l’émission de substances toxiques comme les COV ou le formaldéhyde dans la maison.

La peinture écologique

La peinture de vos murs vieillit et s’écaille avec le temps. La présence de problèmes d’infiltration d’eau peut également les délabrer. Refaire la peinture après des travaux de réparation est une excellente idée pour donner une seconde jeunesse et du caractère à votre intérieur, et améliorer votre confort. Pour cela, le mieux est d’opter pour une peinture écologique comme la peinture d’intérieur chez IZI by EDF, non toxique. Elle se compose de liants garantissent la dureté, la tenue et la porosité de la peinture, de pigments donnant la couleur et l’opacité et de charges qui impactent le niveau de brillance.

A lire aussi:  Chauffage et isolation: faire un bilan thermique ou diagnostic énergétique

rénovation

Les différentes peintures pouvant être utilisées

Deux types de peinture sont généralement appliqués dans les espaces intérieurs. La plus utilisée est la peinture acrylique à l’eau. En plus d’être facile à appliquer, elle sèche en quelques heures et n’émet pas de COV. Il y a également la peinture à l’huile qui est recommandée pour les pièces humides telles que la salle de bains. Cependant, elle est à éviter pour les chambres car elle dégage des composés chimiques volatils nocifs pour la santé.

Les avantages d’une peinture écologique

Choisir des produits respectueux de l’environnement pour la concrétisation de projets de construction ou de rénovation séduit pour de nombreuses raisons. La peinture labellisée NF Environnement, par exemple, a un faible impact sur l’environnement tout au long de son cycle de vie. Quant à la peinture dépolluante, elle élimine la pollution de l’air dans les pièces. Enfin, la peinture anti-bactérienne et hypoallergénique est préconisée pour les personnes fragiles. Elle peut être appliquée dans toutes les chambres.

Les services d’une équipe professionnelle

Que ce soit pour la peinture d’une chambre, de salle de bains, de cuisine, de murs intérieurs ou encore de plafonds, le mieux est de toujours faire appel à des professionnels qui respectent ces valeurs pour la réalisation des travaux. Ainsi, vous bénéficierez de belles réalisations soignées, écologiques, personnalisées et durables dans les délais impartis. En plus de l’établissement du devis, les professionnels se chargeront de la préparation et du déroulement du chantier, du choix des couleurs, de la pose de bâches, des finitions, de la peinture de petites pièces techniques (portes, fenêtres, radiateurs…), du nettoyage, etc.

A lire aussi:  Le puits canadien ou provençal

Le béton de chanvre

Les champs d’applications du béton de chanvre sont nombreux. On retrouve ce matériau écologique dans la construction de maisons, de murs, de cloisons, etc. Comme son nom l’indique, il est produit à partir de bois de chanvre associé à un granulat léger, une chènevotte microporeuse et du liant naturel tel que la chaux. En plus d’être élastique et perméable à la vapeur d’eau, le béton de chanvre possède de bonnes performances thermiques et acoustiques.

La brique monomur

La brique monomur est très prisée dans les constructions neuves en raison de ses propriétés isolantes plus élevées qu’une brique en terre cuite classique ou un parpaing. Elle s’obtient suite à l’ajout de microbilles qui fondent lors de la cuisson de l’argile. Ce processus permet d’augmenter de façon considérable la quantité d’air contenue dans la brique, ce qui accroît les performances thermiques (0,12 à 0,18 W/m.K) et phoniques du matériau. De plus, il ne dégage aucune substance toxique. Néanmoins, il est à noter que ce matériau est plus onéreux qu’une brique en terre cuite classique. En effet, il faut compter le double du prix du m².

Le parpaing en béton cellulaire

Fabriqué avec du ciment, de la chaux, du gypse, du sable et de l’aluminium, le parpaing en béton cellulaire est apprécié pour ses qualités microporeuses. Il est constitué de 80 % d’air. En plus d’être un produit non polluant, robuste, stable et un bon isolant, le parpaing en béton cellulaire est léger et facile à poser. Par ailleurs, il n’y a aucun risque d’apparition de moisissure car ce matériau empêche l’eau de passer tout en laissant circuler la vapeur d’eau de l’intérieur vers l’extérieur.

A lire aussi:  Rénovation : changer ses fenêtres pour obtenir un logement écologique

Le parpaing en bois

Le parpaing en bois est un matériau 100 % naturel et beaucoup plus léger que le parpaing en béton. Apparu en 1999, il est directement débité sur l’arbre sans ajout de colle. L’utilisation de ce matériau écologique présente de nombreux avantages. Tout d’abord, le parpaing en bois est particulièrement facile à poser. Vous n’aurez besoin que de quelques vis et clous pour le mettre en place. Il possède également de bonnes qualités d’isolation thermiques et acoustiques ainsi qu’une action régulatrice naturelle qui lui permet d’éviter les problèmes de condensation et d’humidité. Le parpaing en bois est aussi très résistant aux charges lourdes et au feu.

De nombreux autres matériaux écologiques comme la laine de chanvre, la ouate de cellulose, le liège, la laine de coton ou de lin sont également disponibles sur le marché.

Des questions ? Posez les sur le forum eco-construction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *