débrousailleur pour femme

Les différentes techniques de tonte pour le gazon de son jardin

Il n’est pas rare que le gazon représente 50 % de la surface totale du jardin lorsque la surface totale le permet. Il est donc normal d’y consacrer un peu plus de temps, car quand bien même vos fleurs seraient belles ou colorées, une pelouse mal taillée gâcherait l’ensemble. Pour prendre soin de votre gazon, vous devez le tondre correctement. Il existe différentes sortes de tondeuses que vous pouvez utiliser pour ce faire, et notamment des solutions écologiques qui vous garantissent une jolie pelouse sans polluer l’environnement. Voici les différentes techniques de tonte de gazon que vous pouvez adopter pour prendre soin de votre gazon, tout en respectant l’environnement.

Les différentes techniques de tonte écologique pour le gazon

Le recours aux tondeuses à essence n’est pas un passage obligé pour obtenir une belle pelouse. Il existe d’autres alternatives qui sont beaucoup moins polluantes et qui restent efficaces.

L’écopâturage

L’écopâturage est une technique qui consiste à tondre sa pelouse en servant… d’un animal ! Les plus appréciés pour faire ce travail sont les moutons et les chèvres, mais le mouton sera le plus conseillé pour un terrain plat ne dépassant pas les 500 m². Ce petit animal offre l’avantage de ne brouter que l’herbe, et laissera donc vos fleurs tranquilles. Il est lent et méthodique, et vous assurera une pelouse bien tondue à hauteur de 6 ou 8 cm.

La chèvre elle, vous sera utile si l’étendue enherbée comporte des pentes. Elle tondra non seulement l’herbe, mais aussi les mauvaises herbes et toutes les autres plantes alentour, donc il faudra la surveiller. Ces 2 animaux sont plébiscités, car ils peuvent être loués à des agriculteurs ou éleveurs.

A lire aussi:  Le liège en isolation

De plus grands brouteurs comme les vaches et les chevaux peuvent aussi être utilisés pour tondre la pelouse de manière écologique, mais ils s’accompagnent aussi de quelques inconvénients : déjections importantes, moins souples que les moutons ou les chèvres et besoin d’une très grande étendue d’herbe.

La tondeuse autoportée électrique

La tondeuse autoportée électrique est une alternative au tracteur tondeuse à essence. Plus silencieuse et surtout, plus écologique, celle-ci peut parcourir de grandes distances rapidement (d’une autonomie de 2 heures généralement), et assurer une tonte égale sur toute la surface. Elle convient donc parfaitement pour tondre les grands espaces verts.

Utiliser une tondeuse autoportée inclut aussi que vous changiez souvent de courroie, car celle-ci à tendance s’user au fil de l’utilisation. Dans ce cadre, découvrez une gamme de courroies pour tracteur tondeuse afin de remplacer régulièrement cette pièce.

La courroie est l’élément qui assure la transmission entre la lame de coupe et le moteur. Il est très important de bien l’entretenir et de la remplacer en cas de besoin, car c’est d’elle que dépendra le bon fonctionnement de votre tondeuse électrique.

tondeur à gazon

Autres conseils pour avoir une pelouse écologique

Tout bon jardinier le sait, une pelouse bien verte et correctement taillée tout au long de l’année ne s’obtient qu’avec un entretien régulier. C’est d’ailleurs pour cela que les désherbants chimiques et autres engrais gagnent du terrain dans nos jardins. Ils ne sont pourtant pas inoffensifs pour l’environnement, et à l’heure actuelle où les enjeux écologiques ne sont plus un mystère, il devient primordial d’adopter des procédés moins polluants.

Voici quelques conseils à appliquer pour avoir une pelouse plus écologique.

A lire aussi:  Comparaison de l'isolation par l'intérieure ou extérieure

Revoir la manière d’arroser sa pelouse

La première pratique à revoir quand il s’agit de s’occuper de sa pelouse de manière plus écologique est l’arrosage. Celle-ci doit désormais se faire en profondeur jusqu’à obtenir un sol totalement détrempé afin de permettre aux parties souterraines de rester en vie, même pendant la sécheresse.

Durant les périodes de grosse chaleur, il est conseillé d’arroser la pelouse une fois par semaine.

En été, vous devez retenir que le gazon jaunira forcément à cause du temps qu’il fait. Ne vous sentez donc pas obligé d’arroser ou de tondre trop souvent à cette période, car la pelouse est en plein repos végétatif, mais ne meurt pas. Bref, patientez jusqu’aux premières pluies pour reprendre soin de votre gazon, cela vous fera faire des économies en eau et en énergie !

Faire du mulching pour nourrir la pelouse

Le mulching est la technique économique et écologique par excellence à laquelle les jardiniers ont recours pour prendre soin de la pelouse et la faire pousser.

tracteur tondeur

Il consiste en pratique à fertiliser naturellement le sol en utilisant les déchets de tonte.

Pour faire du mulching, il est nécessaire de disposer d’une tondeuse mulcheuse qui hachera l’herbe et la rejettera directement sur la pelouse après le passage. Ce tapis servira alors à fertiliser la pelouse.

A lire aussi:  Dossier noir des énergies renouvelables

Par ailleurs, il est important de savoir que le mulching est aussi particulièrement efficace pour lutter contre les mauvaises herbes, et offre l’avantage de réduire les besoins en arrosage en été, limiter l’évaporation de l’eau en conservant l’humidité du sol plus longtemps, réduire le temps de tonte de 30 %, etc.

Cette technique ne fonctionne toutefois pas avec l’herbe haute ou humide, et a tendance à abîmer très rapidement la lame de la tondeuse. Si vous recourez à cette technique, pensez également à bien surveiller la prolifération des limaces et des escargots par temps humide, car ils raffolent des déchets organiques.

Accepter d’autres plantes

Nous avons tendance à croire qu’un beau gazon est avant tout un gazon immaculé, sans une plante, ni une herbe qui dépasse, ce qui nous pousse à employer les herbicides en tout genre. Pour limiter l’usage de ces produits, sachez que certaines plantes et fleurs ont toute leur place sur votre pelouse.

Le trèfle pirouette par exemple, peut parfaitement se mélanger avec votre gazon en raison de sa jolie couleur verte et sa très petite taille. Il offre d’ailleurs l’avantage de combler les apports azotés dont la pelouse a besoin pour « rester en bonne santé », quel que soit le climat.

D’autres plantes comme le pissenlit et le plantain ont aussi toute leur place sur votre pelouse, sans parler des champignons et de la mousse !

La mousse en particulier peut être utilisée comme un tapis vert dans les coins humides du jardin.

Échangez vos astuces de tonte écologique dans notre forum du jardin et jardinage

1 commentaire sur “Les différentes techniques de tonte pour le gazon de son jardin”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *