immobilier écologique

Comment investir dans un bien immobilier écologique ?

L’immobilier écologique est une option à laquelle de plus en plus d’acheteurs s’intéressent lorsqu’il s’agit d’investir dans l’immobilier. Il faut dire que l’immobilier durable est en passe de représenter l’avenir de ce secteur, notamment grâce à l’entrée en vigueur de nouvelles normes écologiques telles que la RT2020 par exemple, qui s’appliquera en 2021.

Grâce à ces normes et ces labellisations, de plus en plus de logements dits passifs sont présents en France, et deviendront à l’avenir la norme. Ils représentent l’avenir de l’investissement immobilier et présentent un fort potentiel de retour sur investissement aussi bien à la location qu’à la revente, mais il s’agit surtout de bien choisir votre bien immobilier écologique.

Faire appel à un expert en immobilier pour investir dans un bien immobilier écologique

L’investissement dans un bien immobilier écologique est un projet à ne pas prendre à la légère malgré le fait que ses avantages soient considérables. Il est donc judicieux que vous preniez en considération certains critères avant de vous engager dans un quelconque investissement. Pour être sûr de ne pas vous tromper, le mieux serait sans doute de faire appel à un professionnel de l’immobilier pour vous accompagner dans votre recherche.

Quel emplacement privilégier pour un bien immobilier écologique ?

Le premier critère à prendre en compte est l’emplacement du bien immobilier écologique. Même si l’éco-responsabilité est l’un des points qui pèse dans la balance du choix des locataires ou des acheteurs, l’emplacement est tout autant important pour ces derniers.

Pour le cas d’un logement éco-responsable entre autres, vous devez prendre soin de choisir un lieu d’implantation qui permettra de s’adapter dans le futur aux changements sociétaux.

Une étude du marché immobilier au niveau de la zone peut aussi s’avérer judicieuse afin de déterminer le meilleur investissement écologique à effectuer : achat dans le neuf ou dans l’ancien, construction, etc. Dans le cas d’un premier achat immobilier neuf, n’hésitez pas à faire appel aux services d’un expert en projets immobiliers neufs, spécialisé sur ce type de logement en particulier. Ce dernier sera plus à même déterminer les meilleures zones où investir sur la base de chiffres exacts à propos du marché immobilier.

A lire aussi:  Téléchargement: Ytong Multipor, conseils d'application et pose en caves et plafonds

Notez également que la meilleure manière d’investir de manière éco-responsable dans l’immobilier est de choisir un logement neuf et plus précisément une maison construite après l’année 2013 qui respecte la réglementation RT 2012.

Solliciter l’aide d’un expert pour considérer les labels attribués

Outre la zone d’implantation, les labels entrent aussi en jeu dans le choix de votre investissement immobilier écologique.

Certains experts précisent en effet que le surengagement vert est un critère qui est également apprécié par les acheteurs et les locataires qui considèrent l’étiquette verte comme étant un gage de qualité.

La norme RT 2020 par exemple est une réglementation thermique permettant de construire des logements neufs qui produisent plus d’énergie qu’ils n’en consomment et notamment par l’utilisation d’équipements de production d’énergie plus écologiques. C’est par ce concept d’énergie positive qu’à l’avenir les habitations auront un bilan d’énergie quasi nul.

La norme Bâtiment Basse Consommation ou BBC quant à elle, a été rendue obligatoire depuis que la norme RT2012 est entrée en vigueur. Elle préconise une consommation énergétique de 50 kWh/m2 pour l’équipement de chauffage, la production d’eau chaude sanitaire, l’éclairage de la maison et la ventilation. Vous pouvez aussi vous baser sur ce critère pour choisir le logement.

L’expert en immobilier pourra ainsi vous être d’une grande aide pour vous accompagner dans votre démarche et évaluer la conformité des différents biens immobiliers à ces labels et normes.

Les aides financières

Pour faciliter l’obtention de votre logement éco-responsable, sachez que vous pouvez compter sur certaines aides financières. En pratique, l’octroi de ces aides dépend de certains paramètres et notamment du label écologique du logement que vous aurez choisi. Le respect des normes RT2012 et le label BBC par exemple fait partie des critères obligatoires pour obtenir ces aides.

Bien qu’elles soient moins nombreuses que les facilités prévues pour rénover un bien ancien pour le rendre plus écologique, les aides financières peuvent revêtir plusieurs formes. Ainsi, vous pouvez bénéficier d’exonérations de taxe foncière qui peuvent être octroyées par les collectivités locales à hauteur de 50 ou 100% de cette taxe, et ce, pour une durée pouvant atteindre jusqu’à 5 ans.

A lire aussi:  Les différentes techniques de tonte pour le gazon de son jardin

L’aide peut aussi être octroyée sous la forme d’un prêt à taux zéro financé par l’État vous permettant de financer tout ou partie de votre premier achat immobilier neuf. Celui-ci a été spécialement prévu pour les ménages aux revenus moyens ou faibles et sous certaines conditions : le montant de l’investissement prévu, la composition du ménage et la zone d’implantation du bien.

Vous pouvez aussi compter sur le dispositif Pinel qui vous permet de profiter d’un avantage fiscal compris entre 12 et 21%, mais sous certaines conditions. Les avantages de l’investissement en Pinel dépendront aussi de la ville où vous le réalisez.

Là encore, le professionnel en immobilier sera votre précieux allié pour vous aider à bénéficier de conditions optimales.

Les installations à prioriser dans un logement écologique

La qualité des maisons écologiques se définit aussi par les installations que l’on y retrouve, ce qui signifie que vous devez prioriser certains équipements plus que d’autres, si vous voulez réaliser un bon investissement. L’isolation de la maison devra évidement être soignée, surtout en cas de rénovation thermique. Il faudra éviter à tout prix les ponts thermiques et chasser au maximum les fuites d’air, deux sources importantes de surconsommation énergétique.

Le chauffage au bois

C’est le plus vieux mode de chauffage de l’humanité, le plus écologique et le plus renouvelable. Néanmoins, il est assez contraignant, même en utilisant des pellets de bois. Vous trouverez un dossier sur le chauffage au bois ici

La pompe à chaleur

La pompe à chaleur est un équipement dont l’utilisation dans les logements est plébiscitée pour la production de chaleur et de l’eau chaude sanitaire, par l’utilisation des calories présentes dans l’air extérieur. Puisqu’elle fonctionne à l’électricité, elle est plus écologique que les autres systèmes de chauffage traditionnels et assure tout aussi bien un maintien de température constante au sein de la maison.

A lire aussi:  Pouvoir d'isolation des bétons (cellulaire, armé, spéciaux...)

L’utilisation de la pompe à chaleur permet de réduire considérablement la facture énergétique du logement et plus précisément de la diviser par 3…par rapport à un chauffage électrique classique. Mais attention une pompe à chaleur n’est pas aussi écologique qu’on le prétend dans les catalogues ! Si on raisonne en énergie primaire une pompe à chaleur ne fait guère mieux qu’une chaudière à mazout ou gaz moderne. Chaudières à mazout ou gaz qui, malgré leurs bons rendements, vont être bientôt interdites en France.

L’avantage en France d’une pompe à chaleur est son bas niveau de CO2…mais ceci n’est possible que grâce au nucléaire. Dans des pays où le charbon est la première source d’électricité, comme en Allemagne, une pompe a chaleur rejettera plus de CO2 qu’une chaudière mazout ou gaz compte tenu du cycle global et des rendements et pertes !

Il est néanmoins très intéressant de combiner pompe à chaleur et panneaux solaires.

Les panneaux solaires photovoltaïques

Les panneaux solaires sont l’équipement le plus populaire pour permettre au logement écologique de produire sa propre électricité. Cela est dû au fait que les panneaux photovoltaïques sont facilement accessibles au plus grand nombre, mais aussi en raison de leur efficacité. Vous pouvez aussi opter pour l’aérovoltaïque  qui chauffe également l’air en plus de produire du courant, mais dans tous les cas, il est important de vous assurer que l’inclinaison ainsi que la zone d’implantation du logement soient adaptées à ce type d’installation.

L’éclairage LED

L’impact de l’éclairage sur la facture énergétique de la maison ne doit pas être négligé, d’où la nécessité d’opter pour des ampoules à plus faible consommation d’énergie. Les LED répondent parfaitement à ce critère et leur installation permet de remplir le cahier des charges pour un logement écologique. Ainsi, si vous souhaitez bénéficier d’équipement écologique, n’hésitez pas à en faire part à votre expert en projets immobiliers neufs axés sur ce type de logements. Tous les luminaires peuvent être remplacé aujourd’hui par des LED, il existe par exemple des tubes néons LED de grande performances.

Une question sur votre projet immobilier ? Posez la sur le forum des énergies

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *