La chaudière thermodynamique hybride Boostheat pour économiser l’énergie

Partagez cet article avec vos amis:

Les chaudières conventionnelles deviennent de plus en plus obsolètes pour chauffer les maisons d’habitation. En effet, elles sont très polluantes et leur rendement reste pourtant moyen, ce qui nous pousse souvent à régler le thermostat au plus haut dès l’arrivée de l’hiver. Résultat : notre facture de chauffage atteint des sommets et nous avons un fort impact sur l’environnement. Il y a donc lieu d’envisager des solutions pour mieux se chauffer, tout en réduisant notre empreinte carbone au niveau environnemental. Fort heureusement, il existe aujourd’hui des chaudières modernes qui permettent à la fois de se chauffer de manière optimale, tout en réalisant des économies d’énergie. Il s’agit des chaudières hybrides, thermodynamiques ainsi que des chaudières basse température dont l’utilisation vous assure de profiter de nombreux avantages.

La chaudière hybride thermodynamique

La chaudière thermodynamique est un système de chauffage au gaz qui a été commercialisé depuis l’année 2018, conçu par une startup Greentech. La plupart des chaudières thermodynamiques que vous trouverez sur le marché seront donc brevetées par cette startup. Sa particularité réside dans son fonctionnement, car elle combine 2 technologies de chauffages à la fois. D’un côté, elle contient une chaudière à condensation, qui utilise les calories obtenues à partir de la vapeur d’eau et des fumées du gaz pour chauffer son liquide caloporteur. Et de l’autre, une pompe à chaleur utilise les calories récupérées dans l’air ambiant pour le préchauffage du circuit de chauffage.

chauffage thermodynamique
Chauffe eau thermodynamique conventionnel bi-énergies (thermodynamique + source externe: gaz, mazout, solaire…). Ce type de ballon est sur le marché depuis le milieu des années 2000

Ces deux technologies ont été conjuguées au moyen d’un compresseur thermique qui sera activé par la chaleur produite par le gaz, et qui chauffera à son tour comme une pompe à chaleur air-eau. Grâce à cet ingénieux système, la chaudière thermodynamique peut atteindre un rendement de plus de 180%, en utilisant conjointement deux technologies sur les plages de fonctionnement où elles sont les plus efficaces. Atteindre un rendement global qui tâte les 200% peut surprendre mais c’est tout à fait possible car le COP (Coefficient de Performances) d’une pompe à chaleur peut atteindre les 5 ou 6. Il avait été présenté au grand public une chaudière Sanyo à cogénération thermodynamique dès 2008

En choisissant la chaudière thermodynamique, vous pourrez donc chauffer votre maison et votre eau chaude sanitaire avec un seul système et diviserez votre facture de chauffage par 2.

La chaudière hybride Boostheat

La chaudière hybride est un système de chauffage qui combine les technologies de la pompe à chaleur et la chaudière à condensation : la chaudière thermodynamique peut donc également être appelée chaudière hybride. Le principe est d’utiliser de manière systématique et intelligente le mode de chauffage le plus économique et efficace pour la production de chaleur. Elle permet de combiner l’utilisation de plusieurs types d’énergies : énergie renouvelable et gaz naturel, d’autres modèles rajoutent même l’électricité.



Il est important de préciser que remplacer votre ancienne chaudière et la changer pour une chaudière hybride vous permettra de bénéficier d’une prime énergie de la part de l’État. Il s’agit plus précisément de la prime Coup de Pouce Chauffage, qui peut vous être octroyée lorsque vous procédez au remplacement de votre ancienne chaudière par une autre plus moderne et qui répond à certains critères de qualité. La chaudière hybride est incluse parmi les systèmes de chauffage plus performants et respectueux de l’environnement.

La chaudière hybride thermodynamique régule automatiquement l’utilisation du type d’énergie en fonction du rendement de chacune, l’exercice étant facilité par l’utilisation unique du gaz en tant qu’énergie primaire. D’autres modèles vous permettront également de piloter manuellement l’utilisation du gaz ou de l’électricité en fonction du coût de chaque énergie.

Cas de la chaudière basse température

La chaudière à basse température permet de chauffer votre maison de manière optimale, tout en vous assurant des économies considérables en combustible. Il est toutefois important de noter qu’elle ne sera bientôt plus mise en vente sur le marché suite à la directive européenne Ecoconception.

Fonctionnement de la chaudière basse température

La chaudière basse température est un système qui a pour particularité de chauffer l’eau à une température moins élevée que les chaudières traditionnelles. Si avec les premières l’eau est chauffée jusqu’à 90 °C, la chaudière basse température elle, ne chauffe que jusqu’à 40 °C ou 60 °C au maximum.

Puisqu’elle chauffe à une température basse, cette chaudière fonctionne donc de manière continue et non par à-coups comme les autres modèles. Grâce à la manière dont elle fonctionne, cette chaudière utilise l’énergie à hauteur de 90 %, ce qui vous permet de réaliser des économies de 10 à 15 % sur votre facture énergétique par rapport à une chaudière ancienne génération.

Du reste, bien que l’écart de température soit considérable, la chaudière basse température assure un confort thermique au même titre que les autres modèles. Il vous suffit pour cela de vous équiper d’un radiateur basse température, d’un sol chauffant, ou d’un brûleur qui se régule en fonction de la température extérieure.

Qu’en est-il du retrait de la chaudière basse température sur le marché ?

La directive européenne Ecoconception émise depuis l’année 2015 a prévu l’interdiction à la vente des équipements de chauffage dont le rendement n’atteint pas les 86 %. En septembre 2018, une interdiction de vente a ensuite été émise pour les appareils de chauffage qui émettent plus de 56m/kWh de Nox. Les chaudières basse température ne répondant pas à ces exigences, elles ne seront donc plus utilisables pour longtemps. Attention, vous pouvez tout de même en retrouver auprès des commerçants, puisqu’ils peuvent continuer à écouler le stock déjà acquis.

En remplacement de ce type de chaudière en particulier, la loi européenne propose alors l’utilisation de celles à condensation. Ces dernières sont également très performantes, et les économies réalisées sur la facture énergétique peuvent atteindre les 30 %.

économies de chauffage

Quelles sont les exceptions à l’installation d’une chaudière basse température ?

Même si la solution la plus judicieuse est d’opter pour une chaudière à condensation, qui devient désormais la norme, il existe toutefois des exceptions à leur installation. En effet, les immeubles collectifs peuvent encore installer les chaudières B1 basse température, ne disposant pas d’un réseau d’évacuation des fumées compatible avec les chaudières à condensation. Du reste, il est toujours possible de trouver dans le commerce des chaudières basse température qui respectent les seuils d’émissions exigés par la loi.



Quelles sont les aides financières possibles ?

Contrairement à d’autres systèmes de chauffage comme la chaudière à condensation, l’installation de la chaudière basse température ne vous permet pas de bénéficier d’un crédit d’impôt ou d’une prime économie d’énergie. Vous pouvez cependant prétendre à d’autres aides comme les subventions de l’ANAH, la réduction du taux de TVA, ou l’écoprêt à taux zéro. Les collectivités territoriales prévoient également des subventions si vous installez une chaudière à basse température.

Une question sur les chaudières ou le chauffage? Utilisez le forum chauffage

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *