Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement...Chaudière basse température / radiateurs haute température

Le chauffage, l'isolation, la ventilation, les VMC, le refroidissement...bref le confort thermique. Isolation, bois énergie, pompe à chaleur mais aussi électricité, gaz ou mazout, VMC...Aide au choix et à la réalisation, solution de problèmes, optimisations, conseils et astuces...
isa.mike
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 4
Inscription : 11/03/10, 11:14

Chaudière basse température / radiateurs haute température

Message non lupar isa.mike » 11/03/10, 11:16

Bonjour,

Nous allons changer notre chaudière de 15 ans qui ne fonctionne que par intermitence...
Nous avons actuellement 2 devis et les chauffagistes nous ont proposés une chaudière basse température avec ballon d'eau chaude (Le Blanc).

Le soucis c'est que nos radiateurs sont prévus pour la haute température. J'ai donc baissé la température de l'eau de la chaudière à 60°C pour voir si ceux-ci sont suffisants.
Résultat : J'arrive à atteindre les 20-21°C demandé (thermostat), mais forcement le temps mis pour atteindre cette température est beaucoup plus long.

Avec la chaudière haute température nous baissions le thermostat à 15-16°C le matin et l'après midi pendant notre absence. Mais depuis que j'ai baissé la température de la chaudière je ne peux plus le faire, car sinon la maison mais environ 3 heures pour atteindre les 20°C. De plus, elle tourne donc presque en continu pour maintenir cette température dans la pièce. La chaudière haute température s'arrête plus souvent puisque qu'elle met moins de temps pour atteidre les 20°C.

Donc, ma question est fait-on réellement des économies d'énergie avec une basse température si celle-ci doit tourner en continue pour maintenir 20°C dans la maison ? Ne vaut-il pas mieux une haute température qui tournera moins souvent ?
Je ne souhaite pas changer mes radiateurs, je n'en ai pas les moyens (malheureusement).

Merci d'avance pour votre aide et vos éventuels conseils.
0 x

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 16294
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 6763

Message non lupar Did67 » 11/03/10, 11:47

1) D'abord une précision : le terme "basse température" (BT) n'est pas directement en lien avec la température du circuit ; ce sont des chaudières qui "essorent" mieux les fumées, qui sont alors rejetées à "basse température"... Donc "BT" = "fumées à BT" !

Donc les calories produites par la combustion sont mieux "récupérées" dans l'eau du circuit de chauffage avec une BT.

2) Maintenant il est vrai que la température de sortie des gaz pourra être d'autant plus basse que le circuit est lui-même à température plus basse.

3) Ceci dit encore, il ne faut pas descendre en-dessous des 55 / 60 ° C sinon il y a des risques de condensation dans la chaudière et donc des risques de corrosion...

Donc en principe, une BT maintient la réserve d'eau au-dessus de 60 ° C aussi.

4) Ne vous focalisez pas sur la durée de fonctionnement de la chaudière : une chaudière régulée va adapter son rythme aux besoins de chauffage. Donc la première chose à faire, c'est bien réguler son circuit de chauffe pour "consommer" le moins d'eau chaude possible.

Enfin, non : la première chose c'est de bien isoler. C'est là les VRAIES économies. La deuxième, bien réguler...

Après la chaudière ne fera que fonctionner ce qu'il faut pour produire ces calories.

Elle fonctionnera peu de fois mais longtemps ou beaucoup de fois mais des instants courts, etc...

Et "mathématiquement", une chaudière "basse temprétaure" consommera moins qu'une chaudière classique, pour un même réglage et un même confort.
Donc avec la BT, soit vous consommerez moins, soit vous aurez plus chaud... Là dessus, aucune discussion possible.

5) Donc préoccupez vous aussi et avant tout de la régulation. C'est la régulation qui vous fera les économies.

La chaudière aussi (son rendement est meilleur), mais entre deux chaudières de même technologie, ne pensez pas qu'une BT vous fera une "montagne" d'économie... Elle récupèrera quelques calories de plus, c'est sûr. Mais c'est tout !

PS : félicitez votre chauffagiste de ne pas vous avoir proposé une "condensation", en revanche. Cet homme semble sérieux et professionnel. Dans vos conditions, il y a de forte chance qu'une "condensation" ne condenserait rien du tout... Et pourtant, on en voit beaucoup proposées dans ces conditions ! (par des "professionnels" moins sérieux ou plus intéressé par leur chiffre d'affaire - ou quelquefois incompétent).
0 x
bernardd
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2278
Inscription : 12/12/09, 10:10

Message non lupar bernardd » 11/03/10, 11:51

Bonjour,

Projet et réflexions intéressants, avec le test que tu as fait pour observer avant de prendre une décision :-)

Es-tu pressé de changer cette chaudière ancienne ? Pour quelle raison veux-tu la changer ?

Quelle est la surface de la maison et ta dépense annuelle en chauffage ? En eau chaude ?

Dans quelle région es-tu ?

Quelle niveau d'isolation et d'aération as-tu ?

Il y a peut-être d'autres solutions encore : il vaut mieux bien faire le tour des possibilités avant. As-tu déjà envisagé d'autres possibilités ou des compléments ?
0 x
A bientôt !
isa.mike
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 4
Inscription : 11/03/10, 11:14

Message non lupar isa.mike » 11/03/10, 11:54

Merci pour toutes ces précisions utiles :cheesy:

Par contre qu'est-ce que vous entendez par "Donc la première chose à faire, c'est bien réguler son circuit de chauffe pour "consommer" le moins d'eau chaude possible" ?

Désolé je n'y connais pas des masses en chaudière :lol:
0 x
isa.mike
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 4
Inscription : 11/03/10, 11:14

Message non lupar isa.mike » 11/03/10, 12:00

bernardd a écrit :Bonjour,

Projet et réflexions intéressants, avec le test que tu as fait pour observer avant de prendre une décision :-)

Es-tu pressé de changer cette chaudière ancienne ? Pour quelle raison veux-tu la changer ?

Quelle est la surface de la maison et ta dépense annuelle en chauffage ? En eau chaude ?

Dans quelle région es-tu ?

Quelle niveau d'isolation et d'aération as-tu ?

Il y a peut-être d'autres solutions encore : il vaut mieux bien faire le tour des possibilités avant. As-tu déjà envisagé d'autres possibilités ou des compléments ?


Nous changeons la chaudière car elle n'est plus fiable (eau chaude par intermitence) et la faire réparer nous reviens assez cher (900 euro avec main d'oeuvre).

Nous consommons 900 euro de gaz pour l'année, nous avons refait l'isolation des combles et nous avons du double vitrage. Pour le reste de l'isolation ???

C'est une maison de 98 m² (carrez), qui date de 1980. La chaudière est dans le garage et nous sommes dans le 77. Pas de ventilation particulière (elle se fait par la porte de garage et la porte qui mène au sous sol (qui lui est ventilé)

Merci beaucoup pour votre aide :cheesy:
0 x

bernardd
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2278
Inscription : 12/12/09, 10:10

Message non lupar bernardd » 11/03/10, 12:07

Merci. J'ai oublié, quel est l'ordre de grandeur des 2 devis ?
0 x
A bientôt !
isa.mike
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 4
Inscription : 11/03/10, 11:14

Message non lupar isa.mike » 11/03/10, 13:03

Le devis le moins cher est 2400 euro (sans ballon) et 2900 euro (avec un ballon au sol de 120 litres).

Second devis, même chaudière mais ballon intégré à la chaudière de 50 litres : 3400 euro

Les 2 nous propose des chaudières Le blanc (je n'ai pas les références en tête)

Nous allons prendre contact avec d'autres chauffagistes pour d'autres devis.
0 x
bernardd
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2278
Inscription : 12/12/09, 10:10

Message non lupar bernardd » 11/03/10, 13:54

Ce que j'écrit n'est pas pour vous dire de faire comme cela : c'est pour faire réfléchir et réfléchir avec vous, donc apprendre moi aussi de votre exemple.

Par ailleurs, je vois toujours les choses progressives, pour pouvoir ajouter des éléments au cours des années, quand l'argent devient disponible.

Personnellement, donc, j'essaierais de mettre des panneaux solaires thermiques pour produire de l'eau chaude et le plus de chauffage possible : ainsi je n'aurai plus d'utilisation de la chaudière en été et en demi-saison, tout en ayant quelques jours de chauffage assuré par le soleil en hiver par temps non couvert (dans le 77 ??? gris :-)

Donc je mettrais une réserve d'eau chaude séparée, et plus grande que 120l. L'idéal serait même de la mettre dans un endroit chauffé pour que les pertes thermiques inéluctables soient utiles en hiver. Je trouve les prix des réserves d'eau faites pour le solaire tout à fait excessifs par rapport au prix des chauffe-eau standard. Je pense que l'on peut trouver un montage utilisant un chauffe-eau standard, avec un mélange bien pensé.

Mais je ne sais pas si vous avez un emplacement disponible pour mettre des capteurs solaires thermiques, genre cylindres en verre sous vide. Ce n'est pas forcément sur le toit : terrasse, abri, garage... Du genre http://www.bysun.fr/__Capteur_Solaire_A ... t_146.html ou http://www.bricodepot.fr/lempdes-clermo ... au-solaire pour avoir des ordres de grandeur de prix.

Ensuite, j'hésiterai entre :

- seulement réparer la chaudière ancienne et mettre un poêle à granulés : vu la surface, un poêle doit pouvoir chauffer relativement bien la maison, sans chauffer le garage :-) Avec solaire et poêle, la chaudière servira relativement peu et vous pouvez jouer sur le combustible le moins cher en cas d'augmentation.

- mettre un poêle à granulés avec eau chaude, qui pourra remplacer complètement la chaudière actuelle,

- mettre une nouvelle chaudière gaz : alimentation totalement automatique....

Je sais, cela apporte plus de choix que de solutions :-)

PS : tu as donné beaucoup d'éléments, merci. Pour voir l'effet économique des capteurs solaires thermiques, il faudrait distinguer les consommations pendant chaque saison..
0 x
A bientôt !
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 16294
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 6763

Message non lupar Did67 » 11/03/10, 14:24

isa.mike a écrit :
qu'est-ce que vous entendez par "Donc la première chose à faire, c'est bien réguler son circuit de chauffe pour "consommer" le moins d'eau chaude possible" ?



Ouaip ! Je n'ai pas été clair.

Avant de traiter la question de la "production" avec le meilleur rendement possible des calories consommées pour chauffer, il faut voir si la régulation est bonne. Chaque fois qu'on chauffe de trop, qu'on n'abaisse pas comme on pourrait, qu'on est "décallé" par rapport aux besoins, etc... on "dépense" des calories pour rien.

D'où mon avis : d'abord s'assurer que la régulation est la meilleure possible...

Ensuite, effectivement, voir comment on peut produire ces calories de la manière la plus efficace possible...

Donc quand je parlais d'eau chaude, c'est l'eau du circuit de chauffage qui va "chauffer" les radiateurs. L'eau n'est qu'un transporteur de calories dans cette affaire...
0 x
Atom
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 1
Inscription : 15/03/10, 19:53

chaudiere classique, BT,condensation ...

Message non lupar Atom » 15/03/10, 20:34

Bonjour
Did67, je viens de lire vos réponses qui me troublent car je ne comprends plus. Devant moi aussi changer de chaudière Gaz, je connaissais la chaudière disons classique et celle à condensation. Vous parlez d'une à Basse Température qui "essore les fumées" donc si je comprends bien ce n'est pas une condensation mais n'est-ce pas une classique moderne?
Votre remarque ""consommer" le moins d'eau chaude possible"" m'interpelle aussi car comment fait-on (vous évoquer la régulation)? D'où ma question : pour bien réguler faut-il une grande différence entre la t° de départ et celle de retour ou au contraire rechercher à faire circuler une eau moins chaude mais en plus grosse quantité (suppression des têtes thermostatiques) ?
Mon installation est avec radiateurs aciers et suis dans le Midi (donc il gèle rarement).
Merci de votre éclairage.
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités