Etats-Unis: sanctions contre ceux qui gonflent le prix de l’essence

Partagez cet article avec vos amis:

Il suffit de calculer la moyenne des prix du brut sur les 4 années avant/apres bush pour conclure à la mascarade d’une telle information…mais on la relaye tout de même!

La Chambre des représentants américaine a voté à une large majorité pour un renforcement des sanctions contre les responsables d’un gonflement des prix artificiel de l’essence. Elle est aux prises avec la grogne de l’électorat face à ces hausses.

Des hausses injustifiées seraient passibles de 150 millions d’amende (pour les grossistes) ou deux millions (pour les détaillants), selon un projet de loi adopté par 389 voix contre 34.

L’adoption de ce texte intervient dans un contexte où la hausse du prix de l’essence est devenue un sujet de politique majeur, à six mois d’élections parlementaires très serrées.

Le président George W. Bush, recevant des parlementaires à la Maison Blanche, est convenu avec eux qu’il était indispensable de faire en sorte que « les consommateurs soient traités correctement ».

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *