restaurant coronavirus

Aider les restaurateurs après la crise du coronavirus

En plus de présenter un réel danger pour la vie, l’épidémie de coronavirus met aussi à mal l’économie à cause du ralentissement et même l’arrêt de nombreuses activités. Parmi les plus touchés figurent les restaurateurs qui ont dû fermer leurs portes depuis le 14 mars à minuit sous ordre de la Présidence de la République.

Un coup dur et une nécessité pour contribuer à la lutte contre la propagation du virus. Il n’est donc pas étonnant que ces professionnels essuient aujourd’hui d’importantes difficultés financières et la situation risque d’empirer, même après le déconfinement !

Le président de la branche restauration de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (UMIH) annonce que plus de la moitié des établissements est en danger. En effet, malgré la possibilité de livrer à domicile ou de pratiquer la vente à emporter, de nombreux établissements n’ont pu y procéder faute de moyens et redoutent la réaction du public à la réouverture.

Comment peut-on alors agir pour venir en aide aux restaurateurs après la crise du coronavirus ? Notamment en faisant appel à la livraison et en faisant travailler les producteurs locaux : un moyen de continuer à travailler, tout en redonnant la part belle aux produits français, régionaux, de qualité. On limite les émissions de CO2 dues à la livraison de denrées depuis les pays étrangers, et on fait donc un geste à la fois pour la planète et pour notre économie française !

Les solutions pour aider les restaurateurs

Nous pouvons instaurer quelques bonnes pratiques dans notre quotidien afin de contribuer à la bonne reprise des activités des restaurants après le coronavirus.

Acheter des plats à emporter

Même s’il n’est plus possible pour les restaurants d’ouvrir leurs salles aux clients, ils ont été autorisés à proposer la vente à emporter. Nous pouvons donc profiter de nos rares sorties essentielles pour nous approvisionner en plats à emporter dans ces établissements et ainsi apporter notre contribution à l’économie française. Bien que cette perspective puisse faire craindre une re-contamination, sachez que le respect des gestes barrière constitue un moyen efficace de se protéger.

Ainsi, n’oubliez pas vos masques et respectez la distance de sécurité pendant que vous passez commande. Du reste, ces professionnels sont aussi tenus au respect de consignes pour limiter au strict maximum le contact avec le client.

A lire aussi:  Acte V des Gilets Jaunes, l'origine du mouvement, son avenir et sa fin?

Se faire livrer des plats à domicile

La meilleure solution pour contribuer à insuffler l’activité des restaurateurs pendant le coronavirus est de se faire livrer des repas à domicile. Par ce geste, vous aidez non seulement les restaurants, mais aussi les services de livraison tels qu’Uber Eats par exemple, qui sont aussi atteints par cette crise. Contactez le service client d’Uber Eats en trouvant facilement et rapidement ses coordonnées auprès d’un site de renseignement en ligne. Il ne vous restera plus qu’à vous faire livrer vos plats à domicile !

Non seulement vous faites marcher le commerce local (restaurateurs, producteurs qui fournissent les matières premières, et le service de livraison), mais vous limitez également votre empreinte carbone. En effet, votre livreur Uber Eats livrera plusieurs personnes à lui seul, dans une zone parfois proche, plutôt que plusieurs personnes ne se déplacent pour arriver jusqu’au restaurant.

Finalement, il est possible d’allier contraintes du Covid et geste éco-citoyen !

Livraison restaurant coronavirus

Achetez des bons cadeaux ou des bons d’achat

Vous pouvez aussi soutenir vos restaurants de prédilection qui ont dû fermer boutique à cause de la crise sanitaire, en leur achetant des bons cadeaux. Contrairement à la livraison à domicile ou à l’achat de plats à emporter, ce geste consiste à aider aujourd’hui pour se faire ensuite remercier lorsque l’établissement rouvrira ses portes.

A lire aussi:  Philippe Séguin dénonce l'arnaque de la dette publique

Pour ce faire, vous devez vous rendre sur une plateforme solidaire qui répertorie une centaine de restaurants à travers la France et qui propose des cartes cadeaux ainsi que des bons d’achat, en échange d’une réservation pour un repas ou des packs personnalisés dans ces établissements. Grâce à ce système, les restaurants peuvent alors bénéficier d’un flux de trésorerie immédiat dont ils peuvent se servir pour continuer à fonctionner ou pour préparer leur réouverture au grand public plus tard. Notez que certaines plateformes vous permettent dans le même temps de venir en aide aux soignants, puisqu’elles reversent une petite part de l’argent obtenue aux hôpitaux.

Les cartes cadeaux coûtent entre 50 et 70 euros, tandis que les établissements à travers la France eux, peuvent s’inscrire gratuitement sur ces plateformes.

Pourquoi est-il si important de venir en aide aux restaurateurs ?

Le secteur de la restauration fait partie de ceux qui sont le plus touchés par la crise sanitaire actuelle. L’arrêt ou le ralentissement de leurs activités pendant et après le confinement aura de lourdes conséquences non seulement au niveau de leur profession, mais aussi auprès d’autres acteurs de l’économie locale.

La restauration représente un fort taux d’emploi

Avec leur obligation de garder portes closes pendant le confinement, les restaurants se retrouvent avec des employés qui sont aussi en cessation d’activité. Et lorsqu’on sait que le secteur garantit plus d’un million d’emplois en France, il est désormais clair qu’en l’aidant à se relever, nous contribuons aussi au retour à l’emploi de ses nombreux salariés.

A lire aussi:  L'obsolescence programmée, symbole de la société du gaspillage

Du reste, même si le dispositif de chômage partiel a été mis en place pour assurer l’employabilité et le retour à l’emploi des salariés, il ne profite que partiellement à ces derniers. Beaucoup de restaurants employaient encore des salariés au noir ou au gris, sans oublier que certains serveurs et cuisiniers exercent leur métier sous le régime de l’auto-entreprise et ne peuvent donc pas bénéficier de l’activité partielle.

Il est donc impératif de garantir le retour à l’emploi de ces derniers en continuant à donner du travail aux restaurants.

Pour insuffler l’économie locale

Aider les restaurants permet de faire continuer à tourner toute une économie locale. Si se faire livrer ses repas permet de donner du travail aux livreurs en commandant des plats à livrer dans ces établissements, d’autres secteurs d’activité seront aidés. Les restaurants font en effet vivre de nombreux autres acteurs tels que les producteurs locaux, les transporteurs, les fournisseurs d’équipement de restauration, etc.

Un dur retour à la normale

Le déconfinement annonce certes la réouverture des établissements de restauration, mais le retour à la normale ne sera pas aussi aisé. En effet, les professionnels du milieu craignent une recette nettement moins élevée qu’avant la crise à cause d’une fréquentation qui ne sera pas optimale. La diminution des revenus du public, la crainte encore subsistante du coronavirus, le recours au télétravail (qui limitera les sorties pour déjeuner), l’absence de touristes… sont autant de facteurs qui impacteront forcément la fréquentation des restaurants. Raison de plus de ce fait, pour continuer à commander en ligne et à se faire livrer ses repas à domicile afin de leur permettre de se maintenir à flot en ces périodes difficiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *