Utilisation des plantes à des fins energetiques

Partagez cet article avec vos amis:

L’utilisation de biomasse a des fins énergétiques s’est considérablement accrue en Allemagne.

En 2005, environ 1,2 millions d’hectares de plantes énergétiques ont ete utilisées pour la production de biocarburants ou de biogaz. Ainsi, d’après l’Agence des matières premières renouvelables (FNR), 10% des surfaces agricoles utilisées rentreraient déjà dans le label « de l’agriculture a l’énergie ». Depuis un an, plusieurs cultures a haut rendement énergétiques sont testées a la FNR pour des utilisations énergétiques. L’office de l’agriculture du Land de Thuringe coordonne sur 3 ans un projet comprenant 6 régions de culture permettant a chacune de tester 8 plantes énergétiques différentes.

Ainsi, des cultures anciennes telles que le millet ou des cultures d’Amérique du Nord aurait une chance de dépasser le mais pour la production de biogaz. Il est également important d’optimiser les cultures, d’où l’utilisation de cultures intermédiaires améliores telles la moutarde.

Avec ce projet, la FNR espére disposer de la plus large palette possible de matières premières pour la production de bioénergie, et augmenter la biodiversité agricole. A moyen terme, les résultats seront utilises, non seulement pour la production de biogaz et de biocarburants, mais aussi pour la production de biocarburant de synthèse BtL (Biomass-to-Liquid) dont l’avenir est prometteur.

La FNR et la société allemande de l’agriculture (DLG) organisent un forum au centre d’information « Energie de l’agriculture », en Hesse du 20 au 22 juin 2006. Les exposants présenteront leurs nouveautés sur les cultures, les récoltes et la conservation des plantes énergétiques.

En savoir plus sur la liquéfaction de la biomasse

Pour en savoir plus, contacts :
FNR – Tel : +49 3843 6930 0 – email : info@fnr.de – Sites
http://www.fnr.de
http://www.bio-energie.de
Sources : Wissenschaft-Wirtschaft-Politik, mai 2006
Redacteur : Valerie Bichler, valerie.bichler@diplomatie.gouv.fr

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *