Téléchargement: Ecole d’ingénieur des Mines de Douai, rapport sur l’étude du dopage à l’eau sur un moteur Diesel

Partagez cet article avec vos amis:

Rapport du projet Echo-Moteur 2 de l’école des Mines de Douai.

En savoir plus et analyses

Résumé du projet

Nous formons une équipe de sept étudiants, et sommes actuellement en deuxième année de formation à l’école des Mines de Douai. Nous avons choisi de travailler sur un projet en accord avec nos centres d’intérêt, et qui intègre à la fois des aspects techniques et environnementaux.

Le groupe s’est formé autour de l’idée de la reprise et de la poursuite d’un projet débuté l’année précédente : le projet Echo-Moteur. La réalisation et le test d’un montage 100% Pantone ayant donné des résultats pour le moins mitigés, nous avons décidé cette année de fabriquer et d’étudier un système dit de « dopage à l’eau », sur un moteur diesel.

Ce système, « officieusement » performant, diminuerait aussi bien la consommation que la pollution. Devant la quantité de résultats disponibles et diffusés sur internet, mais sans informations ni garantie sur les conditions de réalisation, il nous a semblé nécessaire d’établir une démarche rigoureuse afin de déterminer les caractéristiques réelles de ce procédé, appelé également Gillier-Pantone.

Notre contractant, qui était à la fois un partenaire technique et financier majeur de notre projet, est le CRITT M2A de Bruay-la-Buissière, le Centre de Recherche d’Innovation Technique en Moteurs et Acoustique Automobile. Il a pris en charge le coût des pièces nécessaires à la fabrication des divers organes du système Gillier-Pantone et nous a mis à disposition un banc d’essais pour la réalisation des tests.

Le projet Echo-Moteur² consiste en la réalisation de tests sur un prototype de système de « dopage à l’eau ». Au-delà de l’aspect technique, une démarche de communication a été mise en place pour présenter notre projet, diffuser notre démarche et les résultats de nos tests ainsi que les conclusions que nous avons tiré de ces derniers à travers divers supports médiatiques. Nous avons également participé à un forum et organisé une conférence lors de la Semaine du Développement Durable. La création d’un site Internet apparaissait comme une démarche importante dans le processus de réalisation de notre projet. Ce dernier présente l’ensemble de notre démarche, notre réalisation ainsi que nos résultats et décidé de créer un site Internet dynamique sur lequel les internautes pouvaient réagir à travers notre livre d’or.

Ce projet a été pour nous l’occasion d’acquérir des connaissances à travers l’expérimentation. Au terme de notre travail, nous pouvons constater que le prototype de système de dopage à l’eau testé fonctionne mais les gains sur la consommation sont nuls. Ces conclusions sont à replacer dans le cadre de l’expérience et la généralisation de ces dernières n’est pas envisageable, le principe de dopage à l’eau se présentant sous diverses formes pouvant être plus ou moins efficace. Il serait envisageable qu’une nouvelle équipe continue les recherches dans le domaine du dopage à l’eau.

Télécharger le fichier (une inscription à la Newsletter peut être requise): Ecole d’ingénieur des Mines de Douai, rapport sur l’étude du dopage à l’eau sur un moteur Diesel

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *