Biocarburant en Lot-et-Garonne: l’expérience se poursuit, opposition de la préfecture

La Communauté de communes du Villeneuvois (CCV) a pris acte vendredi de la volonté de la préfecture du Lot-et-Garonne de l’empêcher de faire fonctionner ses véhicules de collecte des ordures ménagères à l’huile végétale pure, mais va toutefois « poursuivre cette expérimentation ».

La CCV « prend acte de la décision du préfet de déférer devant le tribunal administratif de Bordeaux les délibérations approuvant le principe de l’utilisation d’huile végétale pure pour faire fonctionner ses 10 camions de collecte des ordures ménagères », indique un communiqué transmis à l’AFP.


Lire la suite

A lire aussi:  Le Royaume-Uni et la Suède sont sur la bonne voie pour atteindre les objectifs du protocole de Kyoto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *