Moteur Pantone à l’UQAR

Partagez cet article avec vos amis:

Projet Éco-Énergie : L’alimentation de la génératrice repensée

Par Jean-Mathieu Santerre et Simon-Nicolas Deschênes (Équipe H05-CM-E5), Université du Québec à Rimouski, Quebec, Canada

Voici le résumé et l’étude intégrale d’un projet réalisé par 2 étudiants ingénieurs à l’université de Rimouski.

Résumé

Le but global du projet est d’adapter le procédé Pantone à une génératrice standard de marque Lyuan ayant une puissance de 1kW. Nous voulons obtenir un rendement qui s’approche le plus possible de celui en mode d’opération standard (soit avec moteur à explosion). Cette adaptation permettra de faire fonctionner la génératrice avec un carburant composé à 80% d’eau sans modifier aucune pièce interne et sans compromettre ses performances.


Cliquez pour agrandir

Introduction

Dans un contexte de mondialisation où l’environnement prend de plus en plus de place dans l’opinion publique, la pression sur le monde industriel de faire mieux et de s’améliorer dans ce domaine devient plus urgent que jamais. De plus, des ententes comme le protocole de Kyoto force les pays, donc leurs industries, à atteindre des objectifs concrets afin de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. Dans cette optique, nous avons décidé de choisir un projet qui nous permettrait d’aider la collectivité à réaliser ces objectifs. Au cours des dernières années, un procédé révolutionnaire tente de prendre une place dans un domaine fort touché par les émissions polluantes, soit les moteurs à combustion interne. Bien que cette technologie en soit à ces premiers balbutiements, nous voyons un fort potentiel pour l’avenir de celle-ci du à sa très grande polyvalence et à son faible coût. Le procédé « Pantone » du nom de son inventeur, permet de modifier n’importe quel moteur à combustion interne pour lui permettre de réutiliser ses rejets polluants afin de couper sa consommation de carburant d’au moins de moitié et ses émissions de carbone de plus du ¾. Notre projet consiste à appliquer cette technologie au monde des génératrices électriques personnelles afin de les rendre moins polluantes et moins énergivores. Nous croyons que ce projet s’inscrit très bien dans la tendance actuelle de faire mieux avec moins et satisfait un besoin qui provient d’une demande de la part des consommateurs pour du matériel dont l’efficacité énergétique est accrue. Ce rapport aura pour but de présenter la méthode de conceptualisation que nous avons utilisée afin de réaliser ce projet. Dans un second temps, l’approfondissement de la conception afin d’exposer nos pistes de solutions et celle que l’on a retenue ainsi que les raisons qui justifient ces choix.

Téléchargement de l’étude (29 pages en .pdf)

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *