L’énergie grise et le “CO2 gris” dans les secteurs du bâtiment et de la construction

Partagez cet article avec vos amis:

L’énergie grise et le “CO2 gris” de la construction: la face cachée du secteur du bâtiment et de la construction.

Les orientations de la politique Européenne à propos de l’énergie grise de la construction.

Les nouvelles données du changement climatique nous amènent obligatoirement à réduire de manière très conséquente notre consommation d’énergie fossile, en particulier dans le domaine de la construction qui représente 40% de l’énergie totale utilisée dans l’Union Européenne et quasiment le quart des émissions de gaz à effet de serre (GES).

L’union Européenne a donc émis une directive le 19 mai 2010 visant à améliorer la performance énergétique des bâtiments, ce qui à l’époque était déjà salué comme un grand pas. Cette directive prévoit la généralisation des constructions « passives » ou productrices d’énergie à l’horizon 2020, avec une obligation pour les bâtiments publics de mettre cette politique en œuvre dès 2018. Ce texte stipule que d’ici un quart de siècle, au moins 25% des constructions neuves soient neutres ou positives sur le bilan énergétique de leurs consommations.

(…)

Lire l’article sur le site: énergie et CO2 gris de la construction


Télécharger le .pdf de synthèse de 4 pages: l’énergie grise de la construction et le “CO2 gris” des composants, la face cachée du secteur de bâtiment et de la construction.

Aller plus loin: discussions techniques sur l’énergie grise de la construction des bâtiments

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *