isolation liège

Tout savoir sur l’isolation par l’extérieur : spécificités, avantages et inconvénients ?

Aujourd’hui c’est le premier jour de l’hiver 2021, une date idéale pour parler d’isolation thermique et de confort thermique. En effet; suite aux récentes fortes augmentations tarifaires des énergies, isoler sa maison est plus que jamais une solution efficace pour faire des économies et préserver l’environnement et les ressources. Pour cela plusieurs solutions existent et il peut parfois être compliqué de s’y retrouver. Cet article vous propose de faire le point en 2021 sur les différentes techniques d’isolation et d’en apprendre plus au sujet de l’isolation. Plus particulièrement de l’isolation par l’extérieur !

Quels sont les différents types d’isolations possibles ?

En matière d’isolation, il n’y a pas de solution unique et adaptée à toute situation. Il est donc important de commencer par rappeler que la solution idéale ne sera peut être pas la même pour votre maison que pour une autre.

On considère généralement deux grands types d’isolation thermique :

  • L’isolation thermique par l’intérieur ou ITI
  • L’isolation thermique par l’extérieur ou ITE

A cela il faut ajouter l’isolation du toit qui a, elle aussi, son importance quelque soit la solution choisie pour l’isolation des murs.

Pour que l’isolation soit réussie, il y a plusieurs critères à prendre en compte. Les contraintes ne seront pas les mêmes dans un bâtiment en construction que dans un habitat que vous occupez au moment des travaux. Tous les types d’isolations ne rentreront pas dans le même budget. Et il est fort probable qu’il vous faille faire des concessions entre esthétique et efficace !!

Mais alors comment choisir entre isolation par l’intérieur ou l’extérieur ?

Bien que chaque situation soit différente, quelques critères généraux peuvent vous aider à faire votre choix. Ainsi si vous occupez déjà votre maison, il est probable que vous voyiez comme une contrainte majeure le fait de devoir défaire placoplatres et autres enduits pour refaire l’isolation de votre maison depuis l’intérieur. L’isolation extérieure présentera alors l’avantage de pouvoir se réaliser sans toucher à votre décoration existante, et sans aléas pour les occupants de la maison puisque tout se déroule à l’extérieur ! A l’inverse si vous possédez une maison dont la façade est un atout (façades de pierres par exemple), l’isolation par l’intérieur pourrait vous permettre de conserver le cachet original de votre maison.

Si toutefois vous n’avez pas de préférence entre travaux extérieur ou intérieur (ce qui est fréquent en cas de nouvelle construction à isoler pendant les travaux) d’autres critères sont aussi à prendre en compte. L’isolation intérieure reste la plus courante, donc celle pour laquelle il sera le plus facile de trouver un entrepreneur à même de la réaliser, elle est aussi en général moins couteuse qu’une isolation par l’extérieur.

A lire aussi:  Isoler avec de la cellulose recyclée: la pose en vrac

Cependant en optant pour cette solution vous risqueriez de vous priver d’avantages non négligeables tels qu’un gain de place (isoler par l’extérieur permet d’optimiser l’espace disponible dans la maison puisqu’une telle solution se construit sans empiéter sur les m² habitables). D’autre part, l’ITE présente souvent un meilleur compromis pour éviter les ponts thermiques, c’est à dire les endroits de votre maison plus vulnérables à l’humidité et à la déperdition de chaleur. En isolant par l’extérieur c’est souvent la totalité de la façade qui est recouverte d’un matériaux isolant !!

Pour découvrir en détail les avantages et inconvénients de chacune de ces deux solutions, nous vous invitons à regarder cette vidéo particulièrement complète sur le sujet

Quels matériaux utiliser ?

Les matériaux utilisés pour l’isolation des maisons peuvent être regroupés en quatre principales grandes « familles ». Nous mettrons de côté pour cet article les matériaux issus de l’industrie pétro-chimique. Bien que ce soit les plus couramment utilisés, ces matériaux n’ont rien d’écologiques voir sont responsables de ravages sur l’environnement.

Nous écarterons aussi les matériaux réflecteurs, dit isolants minces (qui ne sont réellement efficaces que dans l’espace), pour nous concentrer essentiellement sur les grandes familles d’isolants qui nous intéressent : les isolants d’origine végétale et ceux d’origine minérale !!

Du côté des isolants d’origine minérale on retrouve notamment différentes laines. Bien que ces matériaux soient moins écologiques que ceux d’origine naturelle, on retrouve dans cette famille des isolants qui peuvent se révéler particulièrement intéressants. C’est par exemple le cas de la laine de roche qui présente de nombreux avantages !! D’origine naturelle, elle s’obtient à partir du basalte : un roche d’origine volcanique disponible en quantité satisfaisante. Cette laine permet d’isoler aussi bien les murs que les sols (ce qui lui confère un avantage supplémentaire face à sa cousine, la bien connue laine de verre qui ne permet que l’isolation des murs). Elle peut aussi avoir une relative efficacité sur l’isolation contre la chaleur l’été, bien que n’étant pas la plus performante à ce niveau. En cas d’incendie, la laine de roche est considérée comme peu inflammable et susceptible de ralentir la progression des flammes. Sa combustion ne dégage pas de fumées toxiques. Elle est aussi résistante à l’eau, ce qui se révèle fort intéressant pour éviter d’éventuels problèmes d’humidité. Enfin de manière générale les matériaux d’isolements d’origine minérale ont un bon rapport qualité/prix.

Cependant, les laines sont principalement adaptées à une isolation intérieure des maisons. L’isolation extérieure elle, permettra bien souvent de faire appelle à la famille des matériaux d’origine naturelle. On pourra ici citer les panneaux en fibre de liège ou de bois, les briques, par exemple la brique de chanvre, ou encore tout simplement la paille. Ces matériaux sont issu d’une production plus facilement renouvelable et ont tendance à entrainer moins de dépenses d’énergie lors de leur fabrication. On retrouve également des laines naturelles, telles que la laine de bois, de chanvre, ou même de coton. Ces laines permettent de compléter une ITE ou de réaliser une ITI tout en respectant l’environnement.

A lire aussi:  Isolation avec de la cellulose en vrac à poser soi-même (vidéo)

Dans cette vidéo, vous trouverez un exemple d’utilisation de la paille pour une isolation par l’extérieur :

Quels sont les pièges à éviter ?

Lors du choix du type d’isolation pour votre maison, plusieurs pièges peuvent se dresser sur votre chemin !! Ainsi, lors d’une isolation par l’extérieur il est important de vérifier auprès du cadastre que votre maison est éligible à ce type d’isolation. En effet, si l’isolation n’est pas réalisé au moment de la construction de l’habitat, il faudra vérifier que la zone constructible disponible autour de votre maison est suffisante pour la réaliser.

Si vous habitez en zone classée monument historique, il est possible également que certaines techniques d’isolation par l’extérieur ne vous soient pas autorisées. Voir que votre façade ne puisse pas du tout être modifiée.

De manière générale, il est important de repérer les zones à risques de ponts thermiques dans votre maison, et de comparer leurs étendues avec les différentes techniques d’isolation envisagées. Il vous faudra ensuite probablement faire un compromis entre budget et esthétique, tout en essayant d’optimiser au maximum ces ponts thermiques pour qu’ils soient le moins nombreux possibles !

Enfin, si vous avez pour but à plus ou moins long terme de vendre votre maison en passant par une agence, une réflexion devra être faite dans le choix des matériaux utilisés. En effet, l’importance accordée par l’agence à la technique d’isolation utilisée sera dans de nombreux cas relativement faible. Ainsi une isolation efficace mais trop couteuse en terme de matériaux pourrait vous conduire à une perte d’argent au moment de la mise en vente de votre bien. Ce souci peut cependant facilement être contourné en proposant votre achat en vente directe, de plus en plus d’acheteurs étant sensibles au caractère écologique et respectueux de la santé de leur futur habitat.

A lire aussi:  Diagnostics Énergie, Chauffage, Isolation. DPE: attention aux arnaques

Le toit, un indispensable de l’isolation !

Pour une isolation réussie, il ne doit y avoir qu’une surface la plus réduite possible de votre maison qui ne soit pas recouverte d’un matériaux isolant. Dans ces conditions, isoler le toit et les combles qui représentent une part importante de l’habitation représente une tâche essentielle à la bonne conservation de la chaleur par votre habitat.

Les laines, qu’elles soient minérales ou naturelles, sont particulièrement adaptées à ce type d’isolation. Si vous souhaitez habiter l’espace en contact avec votre toiture, vous pourrez également utiliser des panneaux isolants qui viendront compléter la laine posée précédemment.

Cependant il est possible que vous ne souhaitiez pas, là non plus, réaliser l’isolation de votre toiture par l’intérieur. En cas de rénovation totale de celle ci, ou en cas de nouvelle construction, il est possible de réaliser l’isolation par l’extérieur également. Deux méthodes sont alors possibles : dans la première, l’isolant sera intercalé entre les chevrons qui constituent le toit de votre maison. Une seconde méthode appelée sarking, permettra l’isolation du toit en venant positionner le matériau choisi au dessus des chevrons. La deuxième solution étant plus efficace en vue d’éviter les ponts thermiques, mais aussi plus compliquée à mettre en place. Pour l’isolation du toit par l’extérieur, il sera une nouvelle fois possible de recourir à divers matériaux d’isolation. La paille est une possibilité intéressante qui peut également s’adapter à ce type de situation.

Pour conclure sur l’isolation par l’extérieur

Vous l’aurez compris, isoler sa maison requiert de faire plusieurs choix relativement importants. Il est alors recommandé de faire appel à un ou plusieurs avis d’experts si vous n’avez pas déjà de solides connaissances en la matière.

En parvenant à trouver le bon compromis, et en utilisant les bons matériaux, l’isolation correctement effectuée devrait vous permettre de faire des économies d’énergie, tout en rendant votre habitat plus confortable. Ces économies d’énergie ne pourront qu’être bénéfiques pour l’environnement, surtout si vos choix de matériaux se sont portés vers des alternatives naturelles aux isolants les plus connus.

Pour toute question ou interrogation sur un projet ou chantier d’isolation, vous trouverez des conseils par des spécialistes sur le forum notamment si vous avez besoin d’un conseil ou avez un doute sur un devis de travaux d’isolation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *