plomberie

Logement : pourquoi et comment faire un diagnostic plomberie ?

Connaître l’état général d’un bien, c’est toujours important pour ne pas regretter un investissement. Selon une étude, les travaux de plomberie ou de chauffage sont les plus fréquents. Ils interviennent en moyenne chaque année et représentent environ 40 % du budget consacré aux incidents, soit près de 100 euros annuels. Il est donc impératif de mener une enquête sur l’état de la plomberie avant d’acheter un bien immobilier.

Pourquoi faire un diagnostic de plomberie

Tout comme le diagnostic énergétique ou électrique, le diagnostic permet donc de repérer les dysfonctionnements de la plomberie du logement. Le but ici est d’avoir une idée précise de l’installation générale et de prévoir si possible les travaux utiles au bon état de fonctionnement pérenne de l’installation et éventuellement, le remplacement de canalisations ou d’équipements défaillants. Il faut dire que certaines installations (robinetteries de lavabo, de douche ou de baignoire) sont obsolètes et consomment énormément d’énergie. Leur remplacement permettra de réaliser d’importantes économies énergétiques. Les points de contrôle seront essentiellement, l’emplacement du compteur, des arrivées d’eau, des vannes d’arrêt, le parcours des tuyaux de raccordement et la vérification de leur état, l’état des équipements de plomberie et leur étanchéité, le contrôle du débit de l’eau et la vérification des évacuations d’eau.

Qui se charge du diagnostic de plomberie

Un diagnostic de plomberie simple, vous pouvez certainement vous en charger vous-même. Si vous voulez éviter les mauvaises surprises, essayez de voir au-delà de la peinture fraîche qui peut être utilisé durant la vente pour « cacher la misère ». Il est ainsi impératif de vérifier l’état de la charpente (si de la plomberie passe dans les combles perdus ou non), des murs, des plafonds et des sols en faisant la chasse à toute trace d’humidité. Cependant, pour éviter d’éventuelles surprises désagréables, faire appel à un artisan professionnel serait plus judicieux. Un plombier professionnel est un artisan capable de conseiller ses clients sur les sujets liés à la plomberie. Il peut réaliser des études très précises de l’ensemble de vos installations. Il saura analyser les différentes installations et vous donnera également de bons conseils sur l’entretien de vos installations. De plus, il possède les outils, l’équipement ainsi que les techniques nécessaires pour une intervention des plus efficace et efficiente. Ainsi donc, quelle que soit la complexité des travaux à réaliser, il trouvera rapidement une solution….plus ou moins onéreuse, de quoi négocier le prix de votre achat ?

A lire aussi:  Crédits d'impôts sur les équipements à économie d'énergie

De plus, avec la recherche d’un plombier professionnel vous pouvez également bénéficier des avantages que l’État vous offre en sollicitant les services d’un spécialiste. Évidemment, la rénovation des équipements sanitaires est figurée dans la liste des droits de subvention. Il est important de choisir un professionnel certifié comme le plombier Laroche pour bénéficier des prestations de haut niveau. Vous pourrez demander un devis sur https://www.etablissements-laroche.fr. Le site met également à votre disposition des artisans comme L’Electricien Laroche et le Serrurier Laroche.

douche

Que comporte le diagnostic immobilier de plomberie ?

Le diagnostic de plomberie portera essentiellement sur 5 points à savoir : le chauffe-eau, les fuites d’eau, les gouttières et les traces de dégâts des eaux, les canalisations extérieures et l’état du carrelage.

Le premier diagnostic de plomberie à faire est celui du chauffe-eau. Pour faire un état des lieux ici, il suffit de demander aux vendeurs les factures d’achat. Renseignez-vous ensuite sur son entretien. Sachez qu’un chauffe-eau bien entretenu aura une durée de vie de 10 à 15 ans. Si vous devez le remplacer, il vous en coûtera (pose comprise) en moyenne 1200 EUR pour un chauffe-eau « cumulus » ; le prix maximum pourra cependant atteindre plusieurs milliers d’euros suivant la taille du chauffe-eau.

  • Les diagnostics de fuites d’eau
A lire aussi:  Chauffage: comparatif du coût des énergies

La présence d’indices de fuites d’eau est également un point important du diagnostic de plomberie. Vérifiez donc que les robinets, w.c. et canalisations sont exempts de défauts et de fuite. Vous pouvez détecter une éventuelle fuite en contrôlant l’affichage du compteur d’eau. En début de visite, relevez le compteur d’eau dans la maison puis comparer-là avec la valeur qui sera affichée au bout d’environ une heure. Si les deux valeurs sont les mêmes, alors que vous n’avez pas utilisé les w.c. ou les robinets, il n’y a pas de fuite d’eau. Par contre, en cas de différence, il y a probablement une fuite Sachez qu’un problème de fuite non colmaté pourrait vous couter plusieurs centaines d’euros en surconsommation d’eau par an. En cas de fuite, réagissez vite et faites appel à un plombier.

  • L’état des gouttières et les traces de dégâts des eaux

Il suffit d’un examen visuel des plafonds et des gouttières pour détecter d’éventuels défauts. Recherchez surtout les traces de moisissures ou la présence de traces d’infiltration d’eau sur les plafonds. N’oubliez pas d’examiner les gouttières et leurs coffrages. N’hésitez pas à vous faire aider par un professionnel en cas de doute.

  • L’état du carrelage

Le diagnostic de plomberie comprend également une vérification minutieuse des carreaux. Des carreaux qui sonnent creux peuvent cacher un problème d’étanchéité des joints du carrelage. Pour être fixé, frappez doucement sur les carreaux avec un outil quelconque. Si la plupart des carreaux sonnent creux, vous avez peut-être vous avez probablement un défaut d’étanchéité qui se par des infiltrations, des moisissures pour vous ou vos voisins. Pour résoudre les défauts d’étanchéité des joints, vous devrez presque toujours faire appel à un professionnel. Le remplacement de tout ou partie des carreaux peut-être inévitable,

  • Les canalisations extérieures
A lire aussi:  Constructions durables, de réels bénéfices?

Les canalisations extérieures sont comprises dans votre habitation si elles sont situées après votre compteur d’eau. Les tests d’étanchéité de canalisation sont des opérations qu’il ne faut pas négliger. En effet, en cas de fuite, les remontées d’odeurs peuvent être désagréables dans le cas des canalisations destinées à l’acheminement des eaux-vannes, provenant de nos toilettes. Aussi, lorsqu’une canalisation est bouchée, son contenu sera refoulé par la première ouverture disponible. Elle peut également imploser sous la pression et se fissurer ou se briser causant encore plus de dégâts. Si les canalisations enterrées sont en terre cuite comme c’est le cas dans la majorité des maisons anciennes, leur remplacement devra être envisagé.

Retenons donc que, bien que le diagnostic plomberie n’est pas compris dans les diagnostics immobiliers obligatoires, il n’en demeure pas moins important. Un mauvais état de la plomberie peut directement impacter l’installation d’assainissement non collectif, la consommation d’eau chaude sanitaire, le chauffage et donc le diagnostic de performance énergétique. Il est donc recommandé d’effectuer le contrôle de sa plomberie avec le concours d’un professionnel afin de lever tout doute.

Des forums plomberie sur internet peuvent aider…à vous aider

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *