Chauffage au bois, pourquoi choisir ce moyen écologique, économique et durable?


Partagez cet article avec vos amis:

L’hiver arrive et c’est le moment de remplir sa cuve à mazout. Et si vous en profiteriez pour réfléchir à l’investissement dans un chauffage au bois? Qu’il soit principal ou en complément, c’est le moyen de chauffage le plus durable et plus écologique. S’il présente quelques contraintes, celui ci permet de faire de substantielles économies. Voici notre mini-guide!

Économique, écologique, design, chaleureux : les atouts du chauffage au bois sont nombreux et séduisent de plus en plus de français, qu’ils désirent réduire leur facture d’électricité ou leur empreinte écologique. Face à cette demande croissante, divers modèles de poêles à bois ont fait leur apparition, tant en termes de design qu’en termes de combustibles utilisés. Alors comment s’y repérer et choisir le bon poêle à bois en fonction de ses besoins ? On vous guide.

Le Bois de Chauffage, une Solution Économique

L’un des avantages, objectifs, du chauffage au bois est son coût moins élevé que le chauffage électrique, au gaz ou au fioul, et c’est souvent cette raison qui incite les consommateurs à acquérir un poêle à bois.

Et ils ont raison. Le bois, qu’il s’agisse de bûches ou de pellets, est en effet le combustible le moins onéreux.

De plus, acquérir un poêle à bois  rend éligible au crédit d’impôt développement durable, à la condition que le poêle soit labellisé « Flamme verte ». Ce crédit d’impôt est de 18 % pour une première acquisition de poêle à bois et s’élève à 31 % du prix du nouveau matériel dans le cas d’un remplacement d’un ancien poêle. De quoi inciter les français à changer leurs habitudes en matière de chauffage.



poêle à bois moderne

Le Bois de Chauffage, une Alternative Écologique

Outre cet aspect économique du chauffage à bois, ce dernier s’avère également très écologique. C’est pourquoi on parle de combustible « éconologique » : économique et écologique.

En effet, la combustion du bois, qu’il s’agisse de bûches ou de pellets, présente un bilan carbone dit neutre. C’est-à-dire que la quantité de CO2 libérée par celle-ci se voit compensée par l’absorption d’une même quantité de CO2 lors de la croissance de l’arbre par photosynthèse. Attention cependant à la provenance du bois, car ce bilan carbone ne prend en compte que la combustion du bois et non l’énergie nécessaire à l’exploitation des forêts ou le transport du bois.

La combustion du bois émet en revanche des particules très fines. À cet égard, c’est le poêle à granulés qui tire son épingle du jeu en ce qu’il émet 10 fois moins de particules fines que le bois en bûches et 450 fois moins qu’une cheminée traditionnelle à foyer ouvert.

Ce bilan écologique du poêle à bois est la véritable raison d’être du crédit d’impôt développement durable : remplacer les équipements polluants et vieillissants pour réduire l’émission de gaz à effet de serre et répondre aux objectifs du Grenelle de l’environnement.

poele bois rond design

Poêle à Bois Bûches ou Poêle à Granulés de bois?

Il existe sur le marché deux grandes familles de poêles à bois : le poêle à bûches et le poêle à granulés ou pellets. Le premier, qui consiste à brûler des bûches de bois, ne se distingue de la cheminée traditionnelle que par un système de circulation d’air plus performant. Le second, en revanche, est alimenté par des granulés de bois appelés pellets et dispose d’un réservoir qui offre un fonctionnement automatique.

Si ces deux types de poêles constituent tous deux des chauffages d’appoint, le poêle à bûches permet essentiellement de chauffer rapidement une ou plusieurs pièces tandis que le poêle à pellets permet de diffuser une chaleur constante sur une plus longue durée.

Une autre différence, non négligeable, concerne l’entretien du poêle à bois. Si le poêle à bûches, à l’instar de la cheminée classique, ne nécessite que un à deux ramonages par an, le poêle à granulés, lui, demande un nettoyage régulier ainsi qu’un nettoyage réalisé par un professionnel tous les deux ans.

Aussi un poêle à pellets a besoin d’une alimentation électrique permanente.

D’autre part, la dimension esthétique du poêle à bois étant importante dans la décision d’achat, il faut savoir que, outre le design proprement dit du poêle, qui relève des goûts propres à chacun, l’esthétique de la flamme diffère selon le type de poêle, la bûche générant de plus belles flammes naturelles que les granulés. Les designers font aujourd’hui des poêles au look très moderne.



Enfin, en termes de coût, le prix du poêle à bûches est, généralement, moins élevé que celui du poêle à granulés, de même que le prix des bûches par rapport à celui des pellets.

poêle à bois contemporain

Conclusion : quel Poêle à Bois est Fait pour Moi ?

Vous l’aurez compris, le choix d’un poêle à bois est une affaire très personnelle. Quelques pistes cependant :

  • Si votre objectif est purement économique, le poêle à bûche sera la meilleure option.
  • Si votre préoccupation principale est votre empreinte écologique, alors le poêle à pellets peut s’avérer plus intéressant.
  • Si l’esthétique de la flamme et le crépitement du feu sont primordiaux pour vous, alors le poêle à bûche sera le meilleur choix.
  • Si vous êtes souvent absent ou n’avez pas envie de recharger régulièrement le poêle, alors le côté automatique du poêle à pellets vous séduira davantage.

Pour en savoir plus sur le chauffage au bois, n’hésitez pas à lire notre dossier complet sur le chauffage au bois, à demander conseils à des spécialistes sur notre forum dédié au chauffage ou à faire une recherche

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *