rafraichir son logement

Canicule : les alternatives à la climatisation

Bien qu’il soit fort pratique pendant les grosses chaleurs, le climatiseur est particulièrement énergivore. L’utilisation de la climatisation peut augmenter la facture d’énergie de 15 à 25% durant les périodes de canicule, alors que celle-ci est déjà l’un des postes de dépenses les plus coûteux du foyer.

Sans compter que l’installation d’un système d’air conditionné nécessite aussi un budget conséquent. En effet, un système fixe coûte en moyenne 400 euros, tandis qu’un système mobile peut atteindre les 1500 euros. Face à ce constat, certains foyers ne peuvent ou ne veulent pas utiliser de climatiseur, pour des raisons écologiques notamment. Il existe d’ailleurs de nombreuses alternatives, dont certaines qui s’avèrent plus économiques et écologiques à la climatisation traditionnelle.

Le ventilateur, un classique indémodable

Le ventilateur est l’équipement par excellence permettant d’apporter de la fraîcheur en intérieur pendant la canicule. Coûtant résolument moins cher que le climatiseur, il est aussi moins énergivore, et fait preuve d’une efficacité appréciable. Vous pouvez notamment trouver un ventilateur Dyson, dont l’efficacité n’est plus à prouver, pour bénéficier d’un appareil capable de vous rafraîchir sans être trop bruyant et sans posséder de pales tranchantes.

A lire aussi:  Chaufferie automatique et réseau de chaleur au bois

Notez que l’utilisation du ventilateur doit tout de même rester modérée pour éviter de dépenser trop d’énergie. Évitez de ce fait de le laisser allumé en permanence, et éteignez dès que l’air se rafraîchit.

Vous pouvez également optimiser l’efficacité de votre ventilateur en plaçant des glaçons ou une bouteille d’eau glacée en face, pour diffuser un air agréablement frais dans la pièce. Cela évite également que le ventilateur ne brasse que de l’air chaud !

Utilisez un ventilateur-brumisateur

Le ventilateur-brumisateur a une double-fonction : en plus de souffler un air agréablement frais dans la pièce, il pulvérise également une brume fraîche. Pour ce faire, il est équipé d’un petit réservoir d’eau qu’il vous faudra remplir pour activer la brume. Tutoriel: fabriquer vous-même votre climatisation écologique!

Grâce à cet ingénieux mode de fonctionnement, le ventilateur-brumisateur vous permet de garder la sensation de fraîcheur plus longtemps dans la maison, et de refroidir plus rapidement la pièce.

A lire aussi:  RT2005, les résistances thermiques

ventilateur modèle

L’astuce du drap mouillé

Accrocher un drap mouillé à la fenêtre permet aussi de rafraîchir l’intérieur de la maison, lorsqu’il fait plus frais dehors. Pour appliquer cette astuce, il est donc nécessaire qu’il fasse plus chaud en intérieur qu’à l’extérieur. La brise qui pénétrera par la fenêtre passera par le drap, ce qui contribuera à rafraîchir l’air et à augmenter l’humidité ambiante.

Vous pouvez appliquer cette astuce à toutes les fenêtres pour mieux en ressentir les effets.

Placez des plantes vertes en intérieur

Les plantes vertes en pot peuvent aussi jouer le rôle de climatiseur naturel, en plus d’être décoratives en intérieur. Grâce au phénomène d’évapotranspiration, les plantes transfèrent dans l’air l’eau contenue dans le sol, et humidifient l’air ambiant.

En période de grosse chaleur, avoir des plantes vertes dans votre appartement peut donc vous aider à bénéficier d’un air plus respirable, pas trop étouffé par la chaleur.

Notez que planter des plantes grimpantes sur la façade de sa maison permet aussi d’humidifier les murs et donc de limiter la chaleur en intérieur durant l’été.

A lire aussi:  La construction écoresponsable, combien ça coûte?

D’autres astuces sur notre forum ventilation et climatisation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *