Black Friday: ode à la consommation! Un vendredi noir…de pollution?


Partagez cet article avec vos amis:

Depuis une semaine on nous bassine ou on nous spamme avec la semaine « black friday »…jour de « soit-disant » d’affaires exceptionnelles…Même les journaux télévisés en parlent, ce qui traduit un niveau d’informations me.r.diatiques(1) très élevé!

Certainement pas! C’est un jour de solde déguisé qui va forcer les gens à s’équiper, encore, de biens de consommation qu’ils n’ont pas forcément besoin…

Mais l’adage qui a fait le succès capitalisme est bien connu des industriels. Nous avons été formatés psychologiquement pour nous faire croire que plus nous consommons et achetons plus nous pouvons être heureux…quelle escroquerie mentale!

Black Friday: soyez heureux, consommez! Be Happy, Buy it!(2)

Black Friday surconsommation

Son origine date des années 60 et est lié à Thanksgiving, une coutume inconnue en dehors des USA et du Canada (sauf hormis via la culture américaine…). Donc logiquement aucune raison de la pratiquer en France

Vers la vampirisation des coutumes européennes?

Assistons nous à un effacement progressif de nos coutumes traditionnelles européennes pour satisfaire à l’hégémonie américaine et plus spécialement à la consommation?



En effet; avec cette « invention » débarquée d’Outre-atlantique pour doper la consommation (devrions-nous dire consomlation???) et donc un peu le PIB, nos fêtes traditionnelles ont tendance à tomber dans l’oubli!

Halloween des $ a déjà bien effacé la Toussaint religieuse chrétienne depuis déjà quelques années…Les magasins ont sauté sur la vague Halloween dans les années 2004-2005

Il suffirait de faire un petit sondage auprès de nos chers enfants:

a) Connaissez-vous (ou que fait-on) à la Toussaint?
b) Connaissez-vous (ou que fait-on) Halloween?

Bon il est vrai qu’Halloween est quand même plus marrant que la version européo-chrétienne de la Toussaint où tout le monde tire la gueule en pensant aux défunts disparus…donc là c’est un bon point pour la culture américaine!

Voilà c’était notre coup de gueule du vendredi…

Néanmoins, il reste un point positif: le Black Friday porte bien son nom!

Le Black Friday, c’est, avant tout, un vendredi bien noir de…pollution!

(1) l’écriture inclusive peut être employée à d’autre fin que l’égalité sexuelle…

(2) Soyez content, achetez-le!


Commentaires Facebook

1 commentaire sur “Black Friday: ode à la consommation! Un vendredi noir…de pollution?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *