syslog

Découvrir un outil : la gestion des messages Syslog

La gestion des messages Syslog représente un enjeu majeur dans la gestion réseau. Outil primordial et véritable clé de voûte pour l’administrateur réseau, le protocole Syslog est un peu sa caméra de surveillance, sa salle d’archives et son système d’alarme. Voyons un peu plus en profondeur ce qu’est Syslog, pourquoi et comment il est utilisé.

Qu’est-ce que Syslog ?

Syslog est un acronyme qui signifie System Logging Protocol. Il s’agit d’un protocole standard qui permet l’envoi de fichiers du journal système (comme des messages d’erreurs liés à des incidents) à un serveur dédié. Ce serveur est appelé serveur Syslog.

Ce protocole est particulièrement utile afin de procéder à une collecte des différents journaux d’événements de différentes machines pour ensuite les centraliser sur le même serveur central. On garde ainsi une trace des événements récents et plus anciens.

De nos jours, ce protocole est présent sur la totalité des périphériques réseaux qu’il s’agisse de routeurs, pare-feux, imprimantes ou scanners. Néanmoins, il n’est pas livré avec Windows, alors qu’il est intégré à d’autres OS tels que Linux, et pour cause, Windows possède son propre système appelé Event Log.

A lire aussi:  Escroquerie ou arnaque sur Internet? Un service de lutte contre les fraudes

Qu’est-ce qu’un message Syslog ?

Un message Syslog n’est pas particulièrement difficile à comprendre. La plupart du temps, il est composé de trois éléments :

  • Le niveau de priorité : il indique si le message est important ou grave, et obéit à une règle numérique complexe. Cette dernière est divisée en deux valeurs numériques. La première valeur indique l’importance du message, et la seconde indique sa gravité.
  • L’en-tête :  également appelé « header », il contient les informations d’identification, en plus de la date et l’heure de l’événement. On retrouve le plus souvent des informations de version, l’identification de l’hôte et le nom de l’application impliquée dans l’erreur.
  • Le message : c’est cette dernière partie qui contient la description de l’événement survenu et qui sera inscrite dans le journal.

L’intérêt de la gestion des messages Syslog

La raison majeure et l’intérêt principal de l’utilisation des messages Syslog réside dans la possibilité de contrôler et de juger de l’état de santé d’un réseau. En effet, un journal d’événements rempli d’alertes et d’avertissements n’est jamais bon signe et n’inspire pas vraiment confiance sur le bon état général. La gestion des messages Syslog permet donc de diagnostiquer rapidement les problèmes un par un, mais aussi d’obtenir une vue d’ensemble, à la manière d’un médecin avec son patient.

A lire aussi:  Un réseau Internet pour l'environnement

imac bureau

En fonction de l’outil sélectionné pour gérer les messages Syslog, l’utilisateur profite d’options supplémentaires lui facilitant sa mission. Parmi ces options, nous pourrions citer par exemple la gestion des données Syslog à distance grâce à un accès sécurisé, ou la gestion planifiée de rapports Syslog que l’utilisateur peut recevoir par email.

En conclusion

La gestion des messages Syslog est nécessaire au bon maintien d’une architecture réseau. Elle peut être vue à la fois comme un simple outil de monitoring, mais aussi comme un rempart face aux attaques. Indispensable en entreprise, elle fait, de nos jours, partie de la boîte à outil minimale de tous les administrateurs réseaux.

1 commentaire sur “Découvrir un outil : la gestion des messages Syslog”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *