Montage chaudière expérimental à injection d’eau

Pré-étude d’un montage chaudière expérimentale basée sur la technologie de Pantone

Mots clés : chaudière, montage, expérimentations, procédé Pantone, analyse, hypothèses, constatations, améliorations

Le procédé de P.Pantone a fait l’objet d’un projet de fin d’étude réalisé a l’Ensais pour l’obtention du Diplôme d’Ingénieur ENSAIS filière mécanique énergétique. Nous ne présenterons donc pas le procédé ici, qui est censé être connu du lecteur par la lecture du rapport d’ingénieur sur le moteur pantone

Disons simplement que cette étude ouvre la voie de nombreuses expérimentations complémentaires qui devront être réalisées dans le but de la compréhension globale du procédé. Le montage chaudière, énoncé dans le rapport, fait partie de ces études complémentaires suggérées.

Pourquoi un tel montage ?

Étant donné que le chauffage (particulier et industriel) est responsable d’environ la moitié des rejets polluants (GES essentiellement) et compte tenu des résultats prometteurs en dépollution observés sur des moteurs thermiques, un étude de modification de chaudières est nécessaire.

A lire aussi:  Mesures de la pollution d'un moteur pantone

D’un point de vue technologique, la stabilité du régime, des températures et de la puissance d’une chaudière par rapport à un moteur thermique faciliteront la modifications et l’utilisation du procédé en chauffage. Cette stabilité constitue un avantage technologique indéniable du montage chaudière.

D’un point de vue expérimental : ce montage permettra de mesurer des paramètres inaccessibles sur un montage moteur thermique. Un tel montage permettra également de faire certains essais beaucoup plus aisément qu’avec un moteur. Ceci est essentiel pour la compréhension du procédé et ce montage permettra d’avancer dans la caractérisation du procédé.

Montage chaudière à injection d’eau (inspirée du système pantone)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *