Transports électriques: voitures, vélos, transports collectifs, avions...Les bus électriques

Voitures, bus, vélos, avions électrique: tous les moyens de transport électriques qui existent. Conversion, moteurs et propulsions électriques pour les transports...
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 233

Re: Les bus electriques

Message non lupar chatelot16 » 29/04/18, 16:37

une batterie de faible autonomie est theoriquement possible si on compte les kWh mais impossible car on depasse leur puissance maxi , et on fait trop de cycle , et la durée de vie est ridiculement courte ... il faut donc des batterie assez grosse pour ne pas depasser leur puissance maxi

si on veut mettre des catenaire sur une partie du parcours pour se contenter d'une très faible autonomie entre les caténaire , les batterie ne conviennent pas ... il faut des moyen supportant plus de cycle genre volant d'inertie , ou air comprimé , ou supercondensateur ... mais actuellement je trouve le volant d'inertie meilleur que les supercondensateurs

mais on cumule les inconvenient : il faut a la fois un bus nouveau couteux , et une infrastructure pour recharger souvent

la solution bus avec suffisament grosse batterie evite d'avoir besoin d'une infrastructure speciale : ça remplace simplement les bus diesel

on pourrait aussi penser a des batterie interchangable ayant une autonomie de 1/2 journée ... ça divise par 2 le poids de batterie par rapport a une journée entiere

mais on ne peut pas penser a des batterie interchangable trop petite que l'on change a chaque terminus , car elle ne ferai pas la puissance

il ne serait pas bête de mettre les batterie dans une remorque , pour reutiliser les ancien bus diesel ou il n'y a pas la place de monter les batterie a cause des plancher surbaissé pour faciliter l'accès ... pour changer de batterie on change de remorque
0 x

bardal
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 345
Inscription : 01/07/16, 10:41
Localisation : 56 et 45
x 123

Re: Les bus electriques

Message non lupar bardal » 29/04/18, 19:01

Je pense qu'il y a plus simple que cela:

- supposons une agglo d'un diamètre approximatif de 10 km, avec une gare centrale , ou à peu près.

- imaginons un réseau, en étoile, de lignes de caténaires longues de 2,5 km, en moyenne, autour de ce centre, et des bus équipés de batteries leur donnant une autonomie sur batteries de 20 km environ. Ce réseau est en théorie capable de faire tourner un parc d'autobus, sans aucun arrêt lié à une recharge, desservant l'ensemble de l'agglo (et même un peu plus).

Les avantages sont évidents:

- les véhicules n'ont à transporter qu'un parc de batteries minime (7 ou 8 fois moins qu'un "pur batteries"), sans temps mort pour leur recharge, tout en bénéficiant d'un stockage suffisant pour les fonctions de récupération d'énergie. Leur prix unitaire doit s'approcher de celui d'un véhicule diesel.

- le système est extrêmement souple, permettant de desservir tous les points de desserte entrant dans le périmètre; il est évolutif au prix d'un allongement de certaines lignes, ou d'une augmentation de la capacité des batteries, ou toute solution intermédiaire...

- pour un petit dollar de plus, on peut imaginer des liaisons interurbaines (avec des lignes courtes dans chaque commune importante traversée)

- avec un léger effort de standardisation, le réseau peut servir à d'autres usages que celui des bus urbains, s'ouvrant même au privé. Et à d'autres moments de la journée, augmentant encore la rentabilité.

Etc...Etc...

Je ne crois guère, au moins dans le court terme, aux supercondensateurs (ce n'est pas actuellement adapté à ce genre d'usage), ni aux volants d'inertie (autonomie trop faible sauf technologie ultra pointue); l'air comprimé serait plus adapté, mais au prix d'une complexification que je juge rédhibitoire . Par contre, je pense que dans les technologies actuelles des batteries, on doit pouvoir trouver un compromis intéressant compte tenu des contraintes que tu listes (décharges fréquentes, puissance instantanée, pas d'autres infrastructures que la ligne caténaire...).
0 x
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 233

Re: Les bus electriques

Message non lupar chatelot16 » 29/04/18, 21:15

le gyrobus oerlikon a pourtant fonctionné un certain temps malgré une tare catastrophique ! utilisation de triphasé sans convertisseur electronique , donc rendement minable , mauvaise utilisation de la vitesse variable du volant , aussi bien a la charge qu'a la decharge mauvaise adaptation a la vitesse du bus ... avec des variateurs electronique moderne on ferait au moins 4 fois mieux facilement et peut etre même plus

l'avantage du volant d'inertie c'est un nombre de cycle presque illimité , beaucoup mieux que les batterie

il reste a inventer le bon moyen pour un bus de se transformer en troley bus sans avoir a placer avec precision les troley sur les 2 cable ... j'ai depuis longtemps une solution qui meriterait d'etre breveté ... mais je renonce au brevet et la met en public sur econologie !

ma solution est de faire une ligne aerienne ou il n'y a qu'un seul conducteur , mais avec un changement de phase tout les 20 metre : le bus a 2 perche , une devant et une derriere avec une distance entre les 2 point de contact de 20m exactement ... donc il recoit de la puissance presque en permanence avec juste une petite interuption la ou il y a les changement de phase ... ce qui serait mauvais pour une traction entierement par le catenaire , ce qui n'a aucune importance si ça sert surtout a recharger quelque chose ... et je ne dit pas une batterie car je pense que pour une recharge très frequente le volant d'inertie est meilleur que la batterie ... ce qui n'empeche pas d'avoir aussi une batterie de secour pour pouvoir avancer a faible vitesse jusqu'au catenaire suivant si on a completement epuissé le volant d'inertie

avec mon changement de phase tous les 20 m la perche du bus peut avoir un capteur large sans besoin de precision , sans risque de faire des courts circuit entre les 2 ligne proche des troley bus

question esthetique ça encombre moins le ciel que les 2 lignes de troley ... ça sera du genre une ligne haute en forme de chainette pour une phase , et une ligne basse horizontale pour l'autre phase ... et tous les 20m un isolateur et une inversion des 2 phase
0 x
Avatar de l’utilisateur
gildas
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 527
Inscription : 05/03/10, 23:59
x 35

Re: Les bus electriques

Message non lupar gildas » 29/04/18, 22:34

Les fils électriques inesthétique serait justement l'inconvénient des trolleybus qui ont pourtant pas mal d'avantages.
Saint Etienne (...) La transformation d'une partie du réseau trolley en bus a débuté dès 1999, avec la ligne 1. Des travaux persistants sur son parcours (vallée de l'Ondaine) ainsi que la volonté esthétique des maires des communes traversées (le Chambon-Feugerolles notamment) ont eu raison des trolley. La ligne 6 quant à elle a été interrompue avec l'arrivée des Agora L, plus modernes que les anciens trolleys articulés devenus vétustes. Sur l'ensemble du parcours, les LAC sont toujours en place. Cette ligne forte ne peut recevoir un tramway à cause de la pente de son parcours, sans toutefois que le retour aux trolley-bus ne soit inscrit dans les projets de l'agglomération.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Trolleybus
0 x
bardal
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 345
Inscription : 01/07/16, 10:41
Localisation : 56 et 45
x 123

Re: Les bus électriques

Message non lupar bardal » 30/04/18, 06:29

Cela n'a pourtant pas empêché les trams d'être plébiscités; en environnement urbain, l'inconvénient semble mineur, on peut même remarquer qu'il est plus courant de voir une commune revendiquer l'extension d'un réseau tram sur son territoire que de le refuser...

Chatelot, je ne vois pas l'intérêt de ce changement de phase tous les vingt mètres; peux tu développer un peu? L'alimentation en CC ne convient-elle pas?

Et la technologie des batteries actuelles (sans oublier les batteries "flux") ne peut-elle couvrir tous les besoins, sans faire appel aux volants d'inertie, lourds et coûteux, sauf éventuellement pour les phases freinage-démarrage (mais les supercondensateurs conviennent aussi pour cela) ? Complexifier inutilement les véhicules (je sais, c'est la tendance générale...) ne me parait guère souhaitable.
0 x

Eric DUPONT
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 370
Inscription : 13/10/07, 23:11
x 11

Re: Les bus électriques

Message non lupar Eric DUPONT » 30/04/18, 08:22

il y a leprolongateur d'autonomie a azote liquide qui est envisageable.
0 x
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 233

Re: Les bus électriques

Message non lupar chatelot16 » 30/04/18, 08:59

un bus n'a pas de rail pour faire le retour du courant ... il faut donc 2 contact en l'air ... et pour eviter les 2 ligne paralele des troley bus je prefere un contact a l'avant du bus et un contact a l'arriere ... 20m est une distance possible avec une perche en avant et une perche en arriere

ça pourrait aussi etre du courant continu avec 20metre au plus et 20m au moins mais actuellement le courant continu n'a plus aucun interet ... il etait utile avant l'electronique car les moteur a courant continu etaient le meilleur moyen d'avoir un bon rendement sur une large gamme de vitesse , et il etait plus logique de faire la conversion alternatif continu dans des station d'alimentation fixe

maintenant avec l'electronique actuelle il est plus simple d'alimenter les catenaire en 50Hz

le metro parisien est toujours en courant continu pour raison historique , car pour changer de type de courant il faudrait tous changer a la fois ... mais je ne serait pas surpris que des nouvelle ligne soit en alternatif ... les rer sont en alternatif leur debut

pour la sncf c'etait du courant continu dans les region montagneuse parce que ça permettait de recuperer l'energie dans les descente sans electronique ... et en alternatif dans les autres region parce que l'alternatif permet des tension plus forte donc moins de perte d'energie dans les catenaire

maintenant la question ne se pose plus on sait recuperer l'energie des freinage et des descente en alternatif aussi
0 x
bardal
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 345
Inscription : 01/07/16, 10:41
Localisation : 56 et 45
x 123

Re: Les bus électriques

Message non lupar bardal » 30/04/18, 11:55

Mais,

- la plupart des tramway sont alimentés en CC

- il est simple, et peu onéreux, de placer une bande conductrice au sol, au potentiel zéro, avec un frotteur lié au véhicule; c'est d'ailleurs possible aussi en alternatif.

Ceci dit, quelle que soit la solution technique retenue, on sait faire et le matériel est produit, et utilisé... Que les ingénieurs fassent leur boulot...

Ce qui manque essentiellement, c'est une volonté politique cohérente, permettant d'aboutir à un plan de transition énergétique dans les délais les plus brefs possibles; avec un minimum de standardisation et de coordination nationale...

Pour le moment, on ne se dirige vers rien, laissant les décideurs locaux soumis aux lobbies et effets de mode locaux, ce qui semble la voie royale vers le gaspillage et l'inefficacité...
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7385
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 561

Re: Les bus électriques

Message non lupar Ahmed » 30/04/18, 12:13

"Le gaspillage et l'inefficacité..." étant aussi et surtout une forme de maximisation de la consommation et des flux financiers, cela n'a donc rien d'étonnant.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Antoine SanMarty
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 1
Inscription : 30/04/18, 17:13

Re: Les bus électriques

Message non lupar Antoine SanMarty » 30/04/18, 17:26

Je trouve ça vraiment bien que de plus en plus les transports soient électriques, même au niveau des fournisseurs d'énergie on peut voir une vraie transition, rien qu'en voyant Total qui a racheté direct énergie récemment https://www.fournisseur-energie.fr/four ... ectricite/ ça montre bien une prise de conscience... Bon après y a l'aspect business quand même à prendre en compte vu qu'il n'y aura plus de pétrole d'ici quelques décennies ils anticipent....
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Transports électriques: voitures, vélos, transports collectifs, avions... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités