Transports électriques: voitures, vélos, transports collectifs, avions...Les bus électriques

Voitures, bus, vélos, avions électrique: tous les moyens de transport électriques qui existent. Conversion, moteurs et propulsions électriques pour les transports...
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4490
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 460

Re: Les bus électriques

Message non lupar moinsdewatt » 15/04/19, 16:19

BYD lance le plus long bus électrique au monde

Hugo LARA / 2 Avr 2019

Le leader mondial de l'autobus électrique BYD a inauguré le « K12A », un modèle géant de 27 mètres de long. Il peut transporter jusqu'à 250 passagers sur toute une journée de service avec une seule charge.

Image

Avec 50.000 bus électriques déjà livrés à travers le monde, le constructeur chinois BYD est une référence en la matière. A son QG de Shenzhen, il a présenté un modèle de Bus à haut niveau de service (BHNS) extra-long 100% électrique. Avec ses 27 mètres, deux articulations et 4 roues motrices, il peut embarquer 250 passagers à une vitesse maximale de 70 km/h. Une motorisation adaptative, qui peut jongler entre 2 et 4 roues motrices.

BYD annonce une autonomie de 300 km sur une seule charge, ce qui correspond aisément à une journée d’exploitation. S’il ne communique pas de caractéristiques détaillées, il assure que le « K12A » peut se recharger en courant alternatif ou continu. Comme sur les autres modèles, il embarque un système de gestion thermique des batteries et de récupération d’énergie au freinage. On ne sait pas encore si le « plus long bus électrique au monde » pourra être assemblé dans l’usine française de BYD, à Allonne (Oise). Son tarif est également inconnu.



https://www.automobile-propre.com/breve ... -au-monde/
0 x

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 53361
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1400

Re: Les bus électriques

Message non lupar Christophe » 13/05/19, 22:27

0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4490
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 460

Re: Les bus électriques

Message non lupar moinsdewatt » 31/05/19, 09:42

Hyundai réalise un autobus électrique à étage

Ven 31/05/2019 — Une opportunité à saisir ?

Image

Il y a une demande. Les responsables municipaux, les habitants des grandes villes, les écologistes de tout bord, ils veulent tous des autobus urbains électriques. Mais s'il y a déjà quelques modèles sur le marché, ce sont soit des modèles de constructeurs européens qui ne sont pas encore en production régulière, soit des modèles chinois venant de constructeurs inconnus en Europe. Il y a alors peut-être une opportunité à saisir pour un géant industriel comme Hyundai, et c'est ce qui l'aurait poussé à développer ce véhicule.

Autobus électrique HyundaiIl s'agit d'un autobus à étage, 70 places assises. Avec une batterie refroidie par eau d'une capacité de 384 kWh. Son autonomie est de 300 km, et il possède un système de recharge rapide très performant, qui ne demande que 72 minutes. On ne sait encore si cet autobus sera mis en production, il a été présenté il y a 2 jours en Corée du Sud, mais il montre au moins que si la demande est là, Hyundai saura y répondre.


https://www.moteurnature.com/29878-hyun ... ue-a-etage
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4490
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 460

Re: Les bus électriques

Message non lupar moinsdewatt » 04/06/19, 01:53

VIDEO. Bordeaux: Comment le réseau TBM se prépare au virage du bus électrique
Bordeaux Métropole teste ces jours-ci le Bluebus de Bolloré sur la Liane 15, avant d’expérimenter six autres types de véhicules, l’objectif étant de passer commande d’une soixantaine de bus électriques en 2022


Mickaël Bosredon Publié le 03/06/19

Image

Bordeaux Métropole vient de lancer un test grandeur nature de bus électriques de grande capacité sur son réseau de transport. Sur une période de six mois, la métropole va ainsi expérimenter les véhicules de sept constructeurs différents, en conditions réelles, sur la Liane 15 qui va de Villenave d’Ornon à Bordeaux-Lac, avant éventuellement de passer commande en 2022 pour remplacer son parc de bus roulant au gas-oil. Elle vient de démarrer son expérimentation avec le Bluebus de Bolloré.

Pourquoi vouloir remplacer le parc de véhicules diesel par des bus électriques ?

Bordeaux Métropole anticipe la loi Mobilités qui devrait interdire les véhicules roulant au gas-oil d’ici à 2040. « Nous avons choisi de ne pas renouveler nos véhicules à motorisation diesel lors de leur remplacement qui arrivera en 2022, explique le vice-président en charge des transports, Christophe Duprat (LR). Cela ne représente que 20 % du parc, soit environ 60 bus, puisque nous avions fait dès la fin des années 1990 le choix d'une flotte de bus au GNV (Gaz naturel pour véhicules), qui représentent aujourd’hui 70 % du parc [les 10 % restant sont des véhicules hybrides]. »

Pourquoi tester sept constructeurs sur la Liane 15 ?

« Avant de nous lancer sur un éventuel marché, nous avons voulu tester en conditions réelles un certain nombre de constructeurs [Bolloré, mais aussi Alstom, MAN, Yutong, Heuliez…] détaille Christophe Duprat. L’idée serait peut-être d’avoir, à partir de 2023, des lignes spécifiques roulant uniquement à l’électrique. » Pour Hervé Lefèvre, directeur de Keolis Bordeaux, « ce test va nous permettre d’évaluer l’autonomie de ces véhicules dans des conditions normales de circulation, avec des clients à bord qui utiliseront toutes les alimentations annexes au moteur. »

Les véhicules seront aussi testés « avec ou sans chauffage, avec ou sans clim, etc. » Ils sont actuellement annoncés avec une autonomie de 200 km/jour, ce qui est un peu juste pour le réseau bordelais, mais les différents constructeurs devraient être en mesure de proposer des véhicules roulant entre 260 et 280 km dans les trois prochaines années.

C’est quoi au juste le Bluebus de Bolloré ?

Le Bluebus représente à ce jour la plus importante flotte de bus électrique de 12 mètres roulant en France. « Nous avons 56 Bluebus qui roulent à Paris, sur la ligne 341 qui est totalement électrique, et sur les lignes 115 et 126 où on alterne électrique et thermique » explique Christian Studer, le porte-parole de Bluebus. « Nous sommes aussi présents à Rennes et Vichy, et nous avons remporté des appels d’offres à Bruxelles et un autre pour 800 bus en Ile-de-France avec deux autres constructeurs. » Le Bluebus roule avec quatre batteries situées au plafond et quatre à l’arrière. Elles pèsent en tout 2,4 tonnes et se rechargent en cinq heures. Bolloré les garantit six ans, « même si on est certain qu’elles vivront une dizaine d’années. » Le coût de ce véhicule est de 320.000 euros, auquel il faut ajouter 240.000 euros de batteries, ce qui donne un coût global 25 à 30 % supérieur à un bus diesel.

Et il se conduit comment ce bus électrique ?

Nous avons rencontré Philippe Mesnard, un chauffeur expérimenté du réseau TBM, chargé de piloter le Bluebus pendant cette phase d’expérimentation. « La procédure de mise en route est différente, explique-t-il, mais la conduite ne change pas vraiment d’un bus classique, si ce n’est qu’elle est plus agréable, et qu’au freinage on renvoie de l’énergie dans les batteries, il faut donc jouer avec cela constamment. C’est juste un coup à prendre au départ, mais j’ai eu une formation d’une heure par le constructeur, et cela suffit amplement. »

Le réseau TBM vise-t-il d’autres motorisations « propres » ?

« On va essayer d’injecter du biogaz dans nos GNV », explique Christophe Duprat, qui rappelle que le gaz est considéré comme une énergie fossile. Ensuite, outre l’électrique qui devrait notamment équiper la flotte de bus de 18 mètres du futur BHNS Gare Saint-Jean-Saint-Aubin, la métropole s’intéresse aussi à l’hydrogène. « Nous attendons avec impatience le lancement du premier BHNS à hydrogène à Pau, le 9 septembre prochain » ; lance ainsi Christophe Duprat. « Ce que nous voulons, c’est proposer au final un mix énergétique, avec du biogaz, de l’hydrogène et de l’électrique. » L’élu rappelle enfin que la part du tramway, qui roule à l’électrique, va représenter 70 % de l’ensemble du réseau TBM lors de l’ouverture de la ligne D à la fin de l’année.


avec des vidéos dans le lien : https://www.20minutes.fr/bordeaux/25319 ... electrique
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4490
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 460

Re: Les bus électriques

Message non lupar moinsdewatt » 15/01/20, 01:16

Paris : pendant que la RATP fait grève, les bus Keolis arrivent

Par César Armand 14/01/2020

Le 8 janvier dernier, la filiale de la SNCF a gagné l'appel d'offres sur l'exploitation de la ligne de bus électriques du 15ème arrondissement. Keolis se dit en outre intéressé par l'ouverture à la concurrence des bus RATP prévue pour le 1er janvier 2025.

En pleine grève des transports publics parisiens, la nouvelle est passée sous les écrans radars. Le 8 janvier dernier, le concurrent historique de la RATP, Keolis, a gagné l'appel d'offres pour l'exploitation de la ligne de bus électrique desservant le 15ème arrondissement de Paris.
........



https://www.latribune.fr/regions/ile-de ... 37067.html
0 x

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 53361
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1400

Re: Les bus électriques

Message non lupar Christophe » 17/01/20, 00:45

384 kWh pour 300 km? Soit près de 130 kWh aux 100 km...la où les voitures sont à 15 à 20 kWh...c’est 6 à 8 fois plus...

C’est une consommation assez importante...qui équivaut à environ 130/0,25/10 = 52 L/100 km... cela me semble beaucoup non?

Un semi moderne consomme dans les 30-35 L au 100..
1 x
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 9180
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 411

Re: Les bus électriques

Message non lupar Remundo » 17/01/20, 01:03

dans l'ordre de grandeur, ça n'est pas choquant, c'est quand même glouton, ces gros bahuts.
0 x
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 53361
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1400

Re: Les bus électriques

Message non lupar Christophe » 17/01/20, 09:00

Bin quand on communique sur l'innovation de transports électriques, normalement on soigne ce genre de chiffres...

Un bus thermique en ville doit consommer dans les 50L au 100 km vu les arrêts consécutifs mais un électrique doit justement, de part la technologie, devoir mieux gérer son énergie...J'avais toujours entendu qu'un camion poubelle c'était dans les 100 L/100km...(arrêts + hydraulique)

Aussi cela ressemble plus à un autocar qu'à un bus urbain...
0 x
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 9180
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 411

Re: Les bus électriques

Message non lupar Remundo » 17/01/20, 10:05

ça dépend beaucoup du profil d'utilisation du bus,

s'il est sur du périph avec pas trop d'arrêts, ou s'il freine et ré-accélère beaucoup. Même avec le freinage régénératif, j'ai constaté sur mes autos qu'on laisse de l'énergie quand la vitesse est hachée par la circulation, en particulier les derniers mètres de freinage ne sont pas récupérés, et surtout un rendement charge-décharge, c'est au mieux 80% (0,9 x 0,9), et en pratique comme ça passe par la chaîne de traction complète, pneus inclus, 50% seraient déjà pas mal (0,7 x 0,7).

Un camion-poubelle peut consommer tout entre 30 et >1000 L/100 km, je veux dire s'il est très statique et compacte les ordures, ou bien s'il roule à 80 sur nationale...
0 x
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 53361
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1400

Re: Les bus électriques

Message non lupar Christophe » 17/01/20, 10:18

A) J'ai pas de voiture électrique mais j'ai des vélos :)

Et je constate pire que toi: la régénération de mon VTT ne fonctionne qu'à "grande" vitesse, il faut 30 km/h au moins pour que la récupération électromagnétique se ressente (décélération ressentie)...sans doute la conception du moteur roue qui veut cela!

Il est admis que la régénération à vélo ne permet qu'un gain faible d'autonomie de 5 à 10% (d'après les notices) donc je ne sais pas donc si l'usure prématuré des batteries par la récupération de freinage (courant fort de charge, aléatoire et pas du tout régulé) en vaut vraiment le coup sur des vélo...qui sont tout de même rarement à plus de 30 km/h!

Aussi la notice précise qu'il y a une usure prématuré de l'induit en cas d'utilisation de la régénération.

Perso je l'ai désactivé depuis un moment bien que je sois dans un endroit vallonné...

B) Pour le camion poubelle c'est une moyenne, ordre de grandeur à avoir en tête...D'ailleurs il est étonnant qu'aucun soit électrifié...car avec une régénération optimisé faible vitesse, l'électrique aurait tout son intérêt!

Après y a pas que la régénération électrique...je me souviens d'un exercice à l'école d'ingé (fin des année 90 donc!!) sur une régénération oléo-pneumatique qui m'avait passionné et qui aurait eu tout son sens sur les camion poubelles! Mais visiblement cela n'intéresse personne...les fabricants préfèrent la facilité du 100% pétrole...Puis on s'enfou c'est la communauté qui paye! :evil:
1 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Transports électriques: voitures, vélos, transports collectifs, avions... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités