Plaquettes et granulés bois (pellets). Création entreprise?

Les énergies renouvelables sauf solaire électrique ou thermique (voir sous-forums dédiés ci-dessous) : éoliennes, énergies de la mer, hydraulique et hydroélectricité, biomasse, biogaz, géothermie profonde...
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 20362
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8678




par Did67 » 08/12/08, 15:52

Bucheron a écrit :Quelles sont les pages intéressantes ? Même si je comprends l'allemand, c'est un peu fastidieux à chercher...


En gros :

1) comparatifs sur les coûts (investissements, fonctionnement, maintenance) : date de 2005 / obsolète

2) page 5 (seite 5 en bas) à seite 17 : comprataif des émissions annuelles, pour chacun des systèmes : page 5, une récap ; pages 11 à 17 polluant par polluant (le symbole est international ; Feinstaub = particules fines ; Rauchgas = fumées )
0 x

Avatar de l’utilisateur
Bucheron
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4731
Inscription : 07/11/05, 10:45
Localisation : En montagne... (Trièves)
x 2




par Bucheron » 08/12/08, 16:46

Danke
0 x
"Je suis une grosse brute, mais je me trompe rarement..."
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10933
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 1737




par Ahmed » 08/12/08, 20:40

@ Chatelot16:
Tu as écris:
Je ne vois vraiment pas l'utilité de l'avance hydraulique, si ce n'est d'augmenter le prix et de perdre de la puissance : un rapport de transmission fixe entre les couteaux et l'entrainement fait de la plaquette toujours de la même épaisseur : une courroie avec débrayage par tension de la courroie me suffira.

Quelques remarques justifiant le recours à l'hydraulique: Tout dépend du calibre des bois que tu souhaites broyer, mais dès que le diamètre est un peu conséquent les rouleaux ameneurs sont très sollicités.
Si l'on veut un produit régulier, il faut un bon dimensionnement de la puissance de l'amenage (que ne garantie pas toujours l'hydraulique, car sur certaines constructions "cheap", les moteurs sont sous-dimensionnés).

Je ne suis pas sûr que l'entraînement par courroie soit possible pour 2 raisons:
1- Difficile d'envisager autre chose que des poulies menées de faible diamètre puisque les rouleaux sont limités en diamètre, donc faible puissance transmise.
2- Difficile d'imaginer un transfert de puissance conséquent dans un dispositif devant être débrayé fréquemment, et ce, par tension de courroies.

Comme l'évoque très justement Did67, le système de débrayage hydraulique (ou bien souvent électro- hydraulique) fonctionne avec une faible amplitude de la barre de commande et une grande sensibilité, ce qui sera plus dur à obtenir d'un dispositif mécanique.

Enfin, dernier point, l'hydraulique permet la marche arrière, indispensable en cas de bourrage (concerne plutôt les petits diamètres) ou de dépassement du calibre maximum (pieds de tiges proches du maxi.).

Quoiqu'il en soit, ton projet est intéressant et si tu souhaite échanger sur le forum ou par MP, pas de problème!
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 46 invités