Plaquettes et granulés bois (pellets). Création entreprise?

Les énergies renouvelables sauf solaire électrique ou thermique (voir sous-forums dédiés ci-dessous) : éoliennes, énergies de la mer, hydraulique et hydroélectricité, biomasse, biogaz, géothermie profonde...
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 11782
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 2592




par Remundo » 07/12/08, 17:55

Bucheron a écrit :
Did67 a écrit :
Remundo a écrit :Salut Did67,

Stückholz : bois en morceau (les plaquettes)


Au moins sur ce point, fais-moi confiance. J'ai d'abord parlé l'alsacien, puis apppris le français, ma première langue étrangère...

Je l'avais écrits mais tu ne veux pas voir, ou quoi ?

Stückholz = buches !!!! (littéralement : morceaux de bois)...
[...]
Mais enfin Did, tu ne sais pas encore que quand Raymond dit quelque chose, c'est la Vérité Absolue ? :lol: :wink:

Blague à part, je n'avais pas lu ce que tu as répondu quand j'ai fait mon post, mais je vois qu'on est sur la même longueur d'onde...

Ah ah Bûcheron :P

Me suis fait avoir... Parce que dans mes souvenir d'Allemand, la bûche se dit Scheitholz.

Mais il semble en effet que "Stückholz" soit réservé aux petites bûches... bien vu Did67

Et que la plaquette (bois déchicheté) s'appelle chez nos voisins germains le Schnitzel

Bois en morceaux, ça m'évoquait la plaquette, mais ce n'est pas le cas :idea:

Bis bald meine Freunde 8)
0 x
ImageImage

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 11782
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 2592




par Remundo » 07/12/08, 18:14

Hallo, ich bin zurück...

L'Allemand est une langue riche, puisque je viens de découvrir que le Schnitzel est aussi appelé Hackgut...

C'est ce document de Christophe qui m'a mis sur la voie:
Image
On y retrouve le Scheitholz et le Hackgut, et le pellet.

Energie grise du combustible en % de l'énergie finale fournie.

Et bien on voit que le bois déchiqueté est exactement comme la bûche :idea:

Pour le pellet, je trouve le chiffre un peu optimiste...
0 x
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 247




par chatelot16 » 07/12/08, 18:30

il y a des années j'ai loué un broyeur a plaquette chez une cuma cooperative d'utilisation de materiel agricole : il me coseillait un tracteur de 150cv avec prise de force a 1000tr/mn : je l'ai mis sur un 60cv a 500tr/mn et ca a tres bien marché , simplement ca jicle moin loin et ca avale moins vite

et quand je ferai un broyeur j'irai plus loin dans ce sens : encore plus lent pour ne pas consommer comme un avion , et une bon systeme d'alimentation automatique pour que meme si de debit est plus faible , on fasse la meme quantité dans la journé

la machine que j'avais loué avalait les branche a toutes vitesse : c'etait presque dangereux : il y avait une barre de securité pour arreter le rouleau d'avance si on se fesait entrainer par les branches : se systeme se declenchait chaque fois qu'il y avait des branche qui s'y acrochait

je prefere donc un broyeur qui avale beaucoup moins vite mais qui avale un plus grand nombres de branche a la fois : on peut emeler chaque nouvelle branche qu'on lui donne dans ce qu'il est deja en train d'avaler
Dernière édition par chatelot16 le 07/12/08, 18:48, édité 1 fois.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 11782
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 2592




par Remundo » 07/12/08, 18:43

Tout à fait Chatelot,

Un bon 60 CV, une bonne roue d'inertie dans le broyeur, ne pas trop envoyer de branches en même temps et ça passe...

Toujours cette fuite en avant vers la puissance... Faut bien emprunter à la banque et graisser les fabriquants de matériels...

Je peux vous dire qu'un 60 CV à pleine puissance sur la prise de force, ça commence à dépoter... Plein de personnes ont des petits broyeurs sur des tracteurs agricoles pas très impressionnants (genre Fiat Someca, Massey Ferguson 155).
0 x
ImageImage
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10933
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 1736




par Ahmed » 07/12/08, 21:00

Bucheron a écrit:
Dans la Com-com' voisine de la mienne, le broyage des déchets verts des particuliers se fait avec un broyeur sur roues autonome de 65 ch.
Je ne sais pas s'il est apte à produire des "plaquettes" mais il n'accepte pas des branches d'un diamètre très élevé, je dirais environ 5 à 7 cm.

Souvent ce type de broyeur pour paysagistes, à la différence de ceux des élagueurs, sont de type "à marteaux". Ce genre d'appareil est plus gourmand en énergie, mais absorbe mieux les déchets verts variés (feuilles, herbe, déchets très humides et collants…), il est également beaucoup moins sensible aux cailloux que le broyeur à couteaux.

@ Chatelot16: le système d'entrainement des branches est hydraulique, il est donc possible de régler finement la vitesse d'absorption du broyeur. Mais on ne peux pas faire ce que l'on veut, car de cette vitesse et de celle des couteaux dépend l'épaisseur (pour l'essentiel, car il faut aussi tenir compte du débord des lames) des plaquettes obtenues.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."

Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 247




par chatelot16 » 07/12/08, 22:15

je ne vois vraiment pas l'utilité de l'avance hydraulique , si ce n'est d'augmenter le prix et de perdre de la puissance : un rapport de transmission fixe entre les couteua et l'entrainement fait des plaquette toujours de la meme epaisseur : une couroie avec debrayage par tension de la couroie me suffira
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 20362
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8678




par Did67 » 08/12/08, 12:19

Remundo a écrit :
Et bien on voit que le bois déchiqueté est exactement comme la bûche :idea:

Pour le pellet, je trouve le chiffre un peu optimiste...


Ce n'est pas parce qu'on affiche un beau powerpoint que les données sont pour autant fiables.

En l'occurence, que la bûche et la plaquette, ce soit kif kif m'inquiète. Sauf à prendre une buche qui vient de Lithuanie... Que ce soit avec 60 CV en allant lentement ou avec 120 CV en allant vite, on aura du mal à me faire croire que le broyage c'est neutre dans le bilan CO² ! Et, en première approximation, le reste, c'est effectivement kif kif. Après, on peut ergoter : compter la tronçonneuse pour les buches et pas pour les plaquettes (en admettant que ce sont des chutes d'habitude perdues...), etc...

Et que les pellets, ce soit 2,7 %, me laisse encore plus perplexe. Une part de la réponse est dans l'astérisque : "à partir de sciure sèche" En sachant qu'un bois sec est à 20 % d'humidité environ (donc la sciure aussi, et on ne scie pas souvent du bois sec) et que les pellets sont à 8 %....

Pour le reste, je corrige encore mes affirmations a priori et donc fausses :

1) Pour une même chaudière (haut de gamme, Hargassner), testée par un organisme indépendant, les émissions avec des plaquettes à 20 % d'humidité et avec des pellets ne sont pas significativement différentes. Je peux vous donner les chiffres. Mais c'est sans doute la Rolls de la combustion de plaquettes (et de pellets)... Et je ne sais pas ce que cela donne avec des plaquettes à 30 ou 40 % (à 20 %, ce sont des plaquettes séchées naturellement).

2) Sur le site suivant, un powerpoint pour une étude - datant de 2005 - donc aujourd'hui faussée en ce qui concerne les coûts et la partie économique) comparative, émissions comprises, entre les différents modes de chauffage possibles. De gauche à droite : gaz naturel, plaquettes de bois, fuel, cocke, pellets et gaz liquide. Les légendes devraient vous permettre de vous y retrouver. Maison individuelle, en Autriche (Linz - la plaine), 150 m², rénovée en 80...

http://www.brennstoffvergleich.at/beisp ... Altbau.pdf
Dernière édition par Did67 le 08/12/08, 12:26, édité 1 fois.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 20362
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8678




par Did67 » 08/12/08, 12:25

chatelot16 a écrit :je ne vois vraiment pas l'utilité de l'avance hydraulique ,


Est-ce que ce n'est pas une question de sécurité : plous facile d'avoir un arrêt instantané au cas où un bras reste accorché à une branche... ???
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 20362
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8678




par Did67 » 08/12/08, 12:39

Remundo a écrit :Hallo, ich bin zurück...

L'Allemand est une langue riche, puisque je viens de découvrir que le Schnitzel est aussi appelé Hackgut...

C'est ce document de Christophe qui m'a mis sur la voie:
Image
On y retrouve le Scheitholz et le Hackgut, et le pellet.

Energie grise du combustible en % de l'énergie finale fournie.

Et bien on voit que le bois déchiqueté est exactement comme la bûche :idea:

Pour le pellet, je trouve le chiffre un peu optimiste...


Donc juste pour que les lecteurs comprennent bien : il s'agit de la quantité d'énergie, exprimée en %, en "amont" de l'utilisation. Quand le fuel, ou les pellets, etc... dégagent 100 kcal chez vous, on a "flambé" le chiffre indiqué auparavant pour vous amener ces 100 !

Donc lorsqu'il s'agit des combustibles fossiles (en noir), si vous voulez estimer votre impact en CO², il faut rajouter les 100 !. Comme ça, l'échelle est facilement trompeuse !!!

Après, tout dépend de l'énergie utilisée. Si la sciure est séchée à partir d'une énergie renouvelable, par cogénération, cela n'affecte pas l'éco-bilan en CO². Si c'est avec du gaz, c'est autre chose...

Exemple d'usine : ils brulent les déchets dans une centrale thermique, qui fournit l'énergie à l'usine ; la chaleur, qui serait perdue, est utilisée pour sécher les sciures...

http://www.schellinger-kg.de/sonnenpell ... 9-set.html

Donc, là, en CO², on en reste sans doute au 2,7 %...

Pour la petite histoire, c'est mon fournisseur, youpi !!!
0 x
Avatar de l’utilisateur
Bucheron
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4731
Inscription : 07/11/05, 10:45
Localisation : En montagne... (Trièves)
x 2




par Bucheron » 08/12/08, 15:16

Did67 a écrit :[...]2) Sur le site suivant, un powerpoint pour une étude - datant de 2005 - donc aujourd'hui faussée en ce qui concerne les coûts et la partie économique) comparative, émissions comprises, entre les différents modes de chauffage possibles. De gauche à droite : gaz naturel, plaquettes de bois, fuel, cocke, pellets et gaz liquide. Les légendes devraient vous permettre de vous y retrouver. Maison individuelle, en Autriche (Linz - la plaine), 150 m², rénovée en 80...

http://www.brennstoffvergleich.at/beisp ... Altbau.pdf
Quelles sont les pages intéressantes ? Même si je comprends l'allemand, c'est un peu fastidieux à chercher...
0 x
"Je suis une grosse brute, mais je me trompe rarement..."


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 17 invités