Plaquettes et granulés bois (pellets). Création entreprise?

Les énergies renouvelables sauf solaire électrique ou thermique (voir sous-forums dédiés ci-dessous) : éoliennes, énergies de la mer, hydraulique et hydroélectricité, biomasse, biogaz, géothermie profonde...
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 247




par chatelot16 » 07/12/08, 11:51

pour en revenir a la question de base , la fabrication de charbon de bois par pyrolyse est une bonne facon d'ameliorer l'utilisation du bois de chauffage :

dans l'usine : pyrolyse , fabrication de carburant liquide et d'energie electrique , et vente de charbon de bois pur meme en utilisant du bois de recupération

ensuite le charbon de bois brule dans n'importe quelle chaudiere avec un tres bon rendement et sans polution

on pourait meme bruler du charbon de bois sans cheminé comme les chauffage a petrole

bien sur cette usine a gaz devra vendre du charbon de bois beaucoup moins cher que celui pour les barbecue qui est bien trop cher
0 x

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 11744
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 2560




par Remundo » 07/12/08, 11:58

C'est sûr qu'avec de la biomasse, on peut produire beaucoup de vecteurs d'énergies (charbon de bois, gaz combustible, huiles...) en même temps que de la cogénération élec/chaleur.

Mais le pétrole fossile est encore bien ancré dans les moeurs, sans parler du Nucléaire en France :?
0 x
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 20362
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8677




par Did67 » 07/12/08, 15:08

Remundo a écrit :Salut Did67,

Stückholz : bois en morceau (les plaquettes)


Au moins sur ce point, fais-moi confiance. J'ai d'abord parlé l'alsacien, puis apppris le français, ma première langue étrangère...

Je l'avais écrits mais tu ne veux pas voir, ou quoi ?

Stückholz = buches !!!! (littéralement : morceaux de bois)...

Les plaquettes ne sont malheureusement pas dans ce comparatif. Je ne pense pas qu'il y ait, en moyenne, une énorme différence avec les buches, pour l'abatage, transport (cela rste du bois "humide"), sauf le broyage en plus. Et la dernière fois que nous avons broyé des branches moyennes (quelques centimètres maxi), il y avait un tracteur de 130 chevaux au bout de la amchine. Et je te garantis, qu'il ronflait !!! Ne me fais croire que c'était bon pour le bilan en CO².

Pour ton info, plaquettes se dit "Hackgut".

Je ne veux pas passer ma vie devant l'ordinateur, mais à l'occasion, je rechercherai des données que j'avais...

Et : je ne suis pas contre les plaquettes !!!
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 20362
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8677




par Did67 » 07/12/08, 15:12

Did67 a écrit :
Il s'agit des émissions de CO² en kg/MWh, y compris toute la chaine de production/livraison. A gauche, les buches, puis pellets, puis fuel, puis gaz puis électricté (en Allemagne, donc peu de nucléaire donc électricité à partir d'énergie fossile).


Je me corrige : buches, puis pellets, puis gaz naturel puis fuel puis électricité (en Allemagne, produite essnetiellement à partir d'énergies fossiles).

Pour les gaz en citerne, le bilan serait surement moins bons. Or tous ceux qui ont opté pour les pellets ne sont pas nécessairement raccordés au gaz naturel.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Bucheron
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4731
Inscription : 07/11/05, 10:45
Localisation : En montagne... (Trièves)
x 2




par Bucheron » 07/12/08, 15:55

Remundo a écrit :Brûler du bois, pellets ou pas, ça rejette plein de CO2, de suie et de composés organiques volatiles...

Pour la propreté atmosphérique absolue, y'a l'électricté (80% nuke en France), ou bien se cailler les miches :cheesy:
Sauf que la combustion des pellets est bien meillleure pour les émissions diverses et variées (hors CO2, évidemment, mais c'est un cycle court...) que d'autres modes d'utilisation du bois...
0 x
"Je suis une grosse brute, mais je me trompe rarement..."

Avatar de l’utilisateur
Bucheron
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4731
Inscription : 07/11/05, 10:45
Localisation : En montagne... (Trièves)
x 2




par Bucheron » 07/12/08, 16:16

Did67 a écrit :
Remundo a écrit :Salut Did67,

Stückholz : bois en morceau (les plaquettes)


Au moins sur ce point, fais-moi confiance. J'ai d'abord parlé l'alsacien, puis apppris le français, ma première langue étrangère...

Je l'avais écrits mais tu ne veux pas voir, ou quoi ?

Stückholz = buches !!!! (littéralement : morceaux de bois)...
[...]
Mais enfin Did, tu ne sais pas encore que quand Raymond dit quelque chose, c'est la Vérité Absolue ? :lol: :wink:

Blague à part, je n'avais pas lu ce que tu as répondu quand j'ai fait mon post, mais je vois qu'on est sur la même longueur d'onde...
0 x
"Je suis une grosse brute, mais je me trompe rarement..."
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10928
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 1731




par Ahmed » 07/12/08, 16:23

@ Did67 a écrit:
Et la dernière fois que nous avons broyé des branches moyennes (quelques centimètres maxi), il y avait un tracteur de 130 chevaux au bout de la machine. Et je te garantie, qu'il ronflait !!! Ne me fais croire que c'était bon pour le bilan en CO².

La transformation du bois en bûches est apparemment peu gourmande en énergie: tronçonnage, fendage, manutentions, sciage à longueur d'utilisation, mais a généralement une faible productivité.

Au contraire, la production de plaquettes met en oeuvre des motorisations plus conséquentes, mais avec une productivité importante* et moins de manutentions. Quid du bilan?

Il ne faut pas s'appuyer sur un exemple isolé pour en tirer des conclusions hâtives: pour des branchages de quelques centimètres, un moteur de 60 cv est largement suffisant (les broyeurs autonomes des élagueurs sont encore plus faiblement motorisés).

Si le moteur de ce 130 cv "ronflait", c'est qu'il était réglè sur un régime bien trop élevé pour ce travail; une hypothèse serait que ce régime ait été adopté pour éviter le bourrage qui se produit préférentiellement avec les plus petits diamètres: en procédant ainsi on augmente la vitesse de rotation des pales de l'éjecteur du broyeur (inutile de dire que ce n'est pas la bonne solution).

Par ailleurs, il est bon de préciser qu'il y a des différences notables de rendement entre les différents modèles de broyeurs, car beaucoup on été conçus à une époque où la consommation de carburant était très peu prise en compte.
C'était foncièrement une mauvaise approche, puisque en matière de production d'énergie, le ratio entre ce que l'on consomme et ce que l'on produit est déterminant (quelque soit le prix du carburant).

*Cette productivité augmenterait même avec la puissance mise en oeuvre.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
Bucheron
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4731
Inscription : 07/11/05, 10:45
Localisation : En montagne... (Trièves)
x 2




par Bucheron » 07/12/08, 16:35

Ahmed a écrit :[...]Il ne faut pas s'appuyer sur un exemple isolé pour en tirer des conclusions hâtives: pour des branchages de quelques centimètres, un moteur de 60 cv est largement suffisant (les broyeurs autonomes des élagueurs sont encore plus faiblement motorisés).[...]
Dans la Comcomm' voisine de la mienne, le broyage des déchets verts des particuliers se fait avec un broyeur sur roues autonome de 65 ch. Il est très récent (est-il de conception moderne ? J'essayerais de retrouver le modèle).
Je ne sais pas s'il est apte à produire des "plaquettes" mais il n'accepte pas des branches d'un diamètre très élevé, je dirais environ 5 à 7 cm.
Je pense que l'ordre d'idée de puissance donné par Did est bon. Maintenant, il faudrait voir la conso, rapportée au MAP par exemple.
0 x
"Je suis une grosse brute, mais je me trompe rarement..."
bpval
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 561
Inscription : 06/10/06, 17:27




par bpval » 07/12/08, 16:42

Oh Twist again

Image Rappel pour les cancres en soif d'éducation
Cestquoile MAP Image

Ciao
0 x
PIF PAF POUM
Avatar de l’utilisateur
Bucheron
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4731
Inscription : 07/11/05, 10:45
Localisation : En montagne... (Trièves)
x 2




par Bucheron » 07/12/08, 17:33

Mètre-cube apparent de plaquettes, "unité" utilisée apparemment par les vendeurs de biomasse forestière à brûler...
0 x
"Je suis une grosse brute, mais je me trompe rarement..."


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 10 invités