Peut on faire la transition écologique sans nucléaire ?

Pétrole, gaz, charbon, nucléaire (REP, EPR, fusion chaude, ITER), centrales électriques thermiques gaz et charbon, cogénération, tri-génération. Peakoil, déplétion, économie, technologies et stratégies géopolitiques. Prix, pollutions, coûts économiques et sociaux...
humus
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1771
Inscription : 20/12/20, 09:55
x 576

Re: Peut on faire la transition écologique sans nucléaire ?




par humus » 12/11/21, 15:36

sen-no-sen a écrit :
humus a écrit :Je pense que nous ne seront jamais d'accord sur cette cause originelle.
Pour moi le capitalisme flatte et surf sur les désirs humains de grandeur. L’énergie n’étant que le bras armé et pas le décideur.


Réponds à ses questions et tu comprendras:

Je gagne quoi ? :wink: des stock options ?


D’où viens le capitalisme?
Du désir de certains hommes, de "Messieurs plus" en herbe d'il y a quelques siècles.
En fait de la cupidité = un désir et du besoin de se rassurer (peur de manquer) , un autre désir.
Toujours l'homme et ses désirs au centre de la scène.

Quelle est la définition profonde du désirs?
Dico :arrow: Tendance qui porte à vouloir obtenir.
Cela suppose au préalable un "centre" qui désir obtenir de la satisfaction (ou fuir de la souffrance), cela suppose un être vivant qui désir.


Qui du désirs humain et du Big bang était là le premier?
Le Big bang bien sur. C'est la cadre initial dans lequel nous sommes nés et dans lequel nous évoluons de concert avec le cadre.

L'humain a ceci de particulier qu'il peut choisir de suivre son désir ou non, par conséquent l'humain peut choisir d'utiliser de l’énergie ou pas, s'il en a disposition, bien évidemment :mrgreen:
Fondamentalement l'homme n'est soumis a rien du tout, Il est le jouet de son inconscience face à ses désirs.
En accroissant sa conscience, l'humain s'extrait des déterminismes, il devient libre de suivre ou non ses désirs.
Les désirs émanent spontanément dans le cerveau. Ils sont le résultat d'un apprentissage culturel, le fruit de la réponse de ce savoir a des stimuli externes ou internes.

:arrow: La scène avant les acteurs, le Big bang avant les humains mais les acteurs sont fondamentalement libres de faire ce qu'ils veulent sur la scène, dans les limites de la scène.
Alors on pourrait dire que la scène dicte sa loi en imposant des limites ( ce qui semble être ton point de vue) mais elle n'impose en rien d' approcher les limites, de les dépasser :shock: ou de rester sur la réserve. C'est l'humain qui choisi.
Déjà dit, si pas d'humains, les fossiles carbonées seraient toujours sous terre.
Toujours l'homme, ses désirs et sa conscience(inconscience :mrgreen: ) au centre du cadre.
Le cadre n'a aucun problème, seul l'homme en a.
Dernière édition par humus le 12/11/21, 15:46, édité 1 fois.
0 x

humus
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1771
Inscription : 20/12/20, 09:55
x 576

Re: Peut on faire la transition écologique sans nucléaire ?




par humus » 12/11/21, 15:44

Ahmed a écrit :Les prémisses du capitalisme sont fausses, car c'est cette fausseté qui lui permet de se construire. Sa finalité revendiquée aussi est fausse, mais elle est, elle aussi, nécessaire pour mouvoir ses agents qui "n'agissent pas pour les raisons qu'ils croient", comme le dirait Marx!
Ce qui est juste, c'est son extrême et regrettable* faculté de dissiper un maximum d'énergie (ce qui se cache aussi derrière cette bouffonnerie de pseudo "transition écologique").

* Regrettable, car très défavorable à notre espèce à moyen terme.

la cupidité et la peur de manquer engendrent la corruption.
Corruption dans le sens où je suis prêt à mentir, à cacher ce fruit succulent pour le manger dans un coin et ne pas le partager ou ne pas le donner.
Les germes du capitalisme commencent au stade animal, il est le prolongement de l'instinct de survie.
C'est la systématisation de ce penchant naturel qui devient perversion.

Un système qui cultive la corruption ne peut avoir que des bases corrompues et une finalité idem. :mrgreen:
0 x
ABC2019
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 12791
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 967

Re: Peut on faire la transition écologique sans nucléaire ?




par ABC2019 » 12/11/21, 16:29

GuyGadeboisLeRetour a écrit :Et l'autre clown qui pense qu'on peut remplacer la flotte fonctionnant au pétrole de tout un pays, par des bateaux à l'hydrogène en deux temps trois mouvements... Voilà un pan entier de l'économie Islandaise qui continuera de dépendre des fossiles pendant un bon bout de temps en dépit de la volonté des dirigeants de s'affranchir de cette dépendance malgré la géothermie.

Je sais pas si tu penses à moi en disant « l’autre clown » (probablement) mais je dis exactement comme toi, que ce n’est pas parce que les Islandais ont plein dEnR (et propre et même pas intermittente !!) qu’ils ont résolu tous leurs problèmes . C’est « l’autre clown » humus qui a déclaré avec assurance qu’ils le pourraient « des qu’ils le voulaient «  . Probablement il pense que les islandais doivent se révolter , mais j’ai pas compris contre qui ni contre quoi .
0 x
Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet. (Georges COURTELINE)

Mééé nie nui allé a des fetes avec 200 personnes et n'iai meme pas été maladee moiiiiiii (Guignol des bois)
ABC2019
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 12791
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 967

Re: Peut on faire la transition écologique sans nucléaire ?




par ABC2019 » 12/11/21, 16:31

humus a écrit :
Ahmed a écrit :Les prémisses du capitalisme sont fausses, car c'est cette fausseté qui lui permet de se construire. Sa finalité revendiquée aussi est fausse, mais elle est, elle aussi, nécessaire pour mouvoir ses agents qui "n'agissent pas pour les raisons qu'ils croient", comme le dirait Marx!
Ce qui est juste, c'est son extrême et regrettable* faculté de dissiper un maximum d'énergie (ce qui se cache aussi derrière cette bouffonnerie de pseudo "transition écologique").

* Regrettable, car très défavorable à notre espèce à moyen terme.

la cupidité et la peur de manquer engendrent la corruption.
Corruption dans le sens où je suis prêt à mentir, à cacher ce fruit succulent pour le manger dans un coin et ne pas le partager ou ne pas le donner.
Les germes du capitalisme commencent au stade animal, il est le prolongement de l'instinct de survie.
C'est la systématisation de ce penchant naturel qui devient perversion.

Un système qui cultive la corruption ne peut avoir que des bases corrompues et une finalité idem. :mrgreen:

En revanche toujours aucun problème pour poster ça sur internet d’un ordinateur , bien évidemment
0 x
Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet. (Georges COURTELINE)

Mééé nie nui allé a des fetes avec 200 personnes et n'iai meme pas été maladee moiiiiiii (Guignol des bois)
humus
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1771
Inscription : 20/12/20, 09:55
x 576

Re: Peut on faire la transition écologique sans nucléaire ?




par humus » 12/11/21, 17:07

ABC2019 a écrit :En revanche toujours aucun problème pour poster ça sur internet d’un ordinateur , bien évidemment

Pourquoi ?
Vous voulez que l'on entende uniquement votre opinion mainstream, inconséquente, destructrice et suicidaire ?

Je dois mourir de votre faute et en silence, selon- vous ?

Vous- mesurez vos propos ignobles ??? :shock:
0 x

Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10928
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 1731

Re: Peut on faire la transition écologique sans nucléaire ?




par Ahmed » 12/11/21, 17:49

Des tas de peuples n'ont pas du tout (ou n'ont pas eu) ce genre de comportement, pourquoi donc l'ontologiser?
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
GuyGadeboisLeRetour
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10162
Inscription : 10/12/20, 20:52
Localisation : 04
x 2876

Re: Peut on faire la transition écologique sans nucléaire ?




par GuyGadeboisLeRetour » 12/11/21, 18:10

humus a écrit :Les germes du capitalisme commencent au stade animal, il est le prolongement de l'instinct de survie.
C'est la systématisation de ce penchant naturel qui devient perversion.

Le capitalisme est né dès qu'on est passés de chasseurs cueilleurs à sédentaires cultivateurs/éleveurs. Enfin, pas le capitalisme stricto-senso mais l'état d'esprit qui va avec et qui marque le début de la perversion humaine.
0 x
"Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que de mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. La plus grave maladie du cerveau, c'est de réfléchir". (J.Rouxel)
"Non ?" ©
"Par définition la cause est le produit de l'effet" .... "Il n'y a strictement rien à faire concernant le climat".... "La nature c'est de la merde". (Exnihiloest, aka Blédina)
humus
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1771
Inscription : 20/12/20, 09:55
x 576

Re: Peut on faire la transition écologique sans nucléaire ?




par humus » 12/11/21, 18:17

ABC2019 a écrit : C’est « l’autre clown » humus qui a déclaré avec assurance qu’ils le pourraient « des qu’ils le voulaient «  . Probablement il pense que les islandais doivent se révolter , mais j’ai pas compris contre qui ni contre quoi .

Je n'ai pas parlé des bateaux, bien que dans l'absolu pourquoi pas à hydrogène.
ABC2019 a écrit : Probablement il pense que les islandais doivent se révolter , mais j’ai pas compris contre qui ni contre quoi .

Ce n'est pas bon signe concernant vos aptitudes mentales et vos aptitudes d’écoute :roll:

:arrow: Contre le système actuel qui prône la primauté à la rentabilité financière sur tout autre critère.
:arrow: instaurer autoritairement ce qui a un sens physique, ce qui a du sens : le vertueux et pérenne.
:arrow: Soit plus précisément, utiliser l’énergie renouvelable locale pour tout usage et se débarrasser définitivement de la dépendance aux fossiles.


Vous ne faites pas beaucoup d'effort non plus, ou vous êtes vite en butée ? :roll:
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10928
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 1731

Re: Peut on faire la transition écologique sans nucléaire ?




par Ahmed » 12/11/21, 18:21

Il n'y a d'ailleurs pas d'instinct de survie au sens strict chez l'animal, mais l'instinct de survie de l'espèce (par le biais des gènes). Chez les hommes, selon les cultures, ça se traduit par l'instinct de survie des mèmes qui conduit au sacrifice de sa vie pour son idéologie...
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
humus
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1771
Inscription : 20/12/20, 09:55
x 576

Re: Peut on faire la transition écologique sans nucléaire ?




par humus » 12/11/21, 18:22

Ahmed a écrit :Des tas de peuples n'ont pas du tout (ou n'ont pas eu) ce genre de comportement, pourquoi donc l'ontologiser?

même si je crois deviner.

Je ne comprends pas, c'est pour qui ?
et tontonlogie j'ai beau regarder la définition , je ne comprends ce que tu veux dire ?

Pour être sur de pas commettre d'impairs, peux-tu reformuler pour les gens du peuple ? :mrgreen:
0 x


Revenir vers « Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon et électricité nucléaire (fission et fusion) »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 12 invités