Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Déchets, recyclage et réutilisation de vieux objetsLe plastique, c'est (pas si) fantastique!

Impact sur l'environnement des produits en fin de vie: plastiques, produits chimiques, véhicules, marketing de l'agroalimentaire. Recyclage et recyclage direct (upcycling ou surcyclage) et réutilisations d'objets bon pour la poubelle!
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6240
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 77

Re: Le plastique, c'est (pas si) fantastique!

Message non lupar janic » 28/08/18, 19:58

60 à 70% de microparticules de plastique dans les fruits de mer.
déjà qu'ils servent de consommateurs de nos déchets organiques venant de nos fosses ou égouts, ça fait un plus encore plus ragoutant.
La solution? le VGL qui se trouve au début de la chaine alimentaire et non de la fin. Bon appétit! :?
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 47996
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 541
Contact :

Re: Le plastique, c'est (pas si) fantastique!

Message non lupar Christophe » 11/09/18, 12:13

0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
Avatar de l’utilisateur
Gaston
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1866
Inscription : 04/10/10, 11:37
x 79

Re: Le plastique, c'est (pas si) fantastique!

Message non lupar Gaston » 11/09/18, 13:44

janic a écrit :60 à 70% de microparticules de plastique dans les fruits de mer.
Que signifie ce chiffre :?:
Des pour-cent de quoi :?:

70% de la masse d'un fruit de mer est du plastique :?: ou 70% du volume :?: Je ne pense pas...


Christophe a écrit :Bref sur les sacs plastiques les USA montrent le bon exemple (et depuis très longtemps à supposer qu'ils en utilisaient un jour...pas sur!)
Quand on connait le volume d'eau nécessaire pour fabriquer (ou recycler) le papier, le sac en papier jetable est une moins bonne solution que le sac en plastique réutilisable (mais meilleure que le sac en plastique jetable).
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 47996
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 541
Contact :

Re: Le plastique, c'est (pas si) fantastique!

Message non lupar Christophe » 11/09/18, 15:06

Gaston a écrit :Quand on connait le volume d'eau nécessaire pour fabriquer (ou recycler) le papier, le sac en papier jetable est une moins bonne solution que le sac en plastique réutilisable (mais meilleure que le sac en plastique jetable).


Je ne connais pas la différence sur l'eco-bilan de l'eau sac plastique VS sac papier: tu as les chiffres à la masse fabriquée?

Puis en terme d'environnement, tout dépend sur quoi on cause: là en l’occurrence c'est la pollution de l'environnement par les déchets qui était le sujet et non la fabrication...et là le papier est 100% winner!
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 47996
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 541
Contact :

Re: Le plastique, c'est (pas si) fantastique!

Message non lupar Christophe » 11/09/18, 15:08

Gaston a écrit :
janic a écrit :60 à 70% de microparticules de plastique dans les fruits de mer.
Que signifie ce chiffre :?:
Des pour-cent de quoi :?:

70% de la masse d'un fruit de mer est du plastique :?: ou 70% du volume :?: Je ne pense pas...


+1 cela me semble, très très, exagéré!

Même 6 à 7% en masse serait TRÈS ÉNORME :cheesy:
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!

Avatar de l’utilisateur
Gaston
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1866
Inscription : 04/10/10, 11:37
x 79

Re: Le plastique, c'est (pas si) fantastique!

Message non lupar Gaston » 11/09/18, 15:27

Christophe a écrit :Je ne connais pas la différence sur l'eco-bilan de l'eau sac plastique VS sac papier: tu as les chiffres à la masse fabriquée?

Une étude de terra-eco.


Christophe a écrit :Puis en terme d'environnement, tout dépend sur quoi on cause: là en l’occurrence c'est la pollution de l'environnement par les déchets qui était le sujet et non la fabrication...et là le papier est 100% winner!
Oui, tout dépend sur quoi on cause...
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3651
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 323

Re: Le plastique, c'est (pas si) fantastique!

Message non lupar moinsdewatt » 13/09/18, 08:06

Loi alimentation : les pailles et touillettes en plastique bientôt interdits?

Par Le Figaro.fr avec AFP

Après les sacs à usage unique, les touillettes pour le café et les pailles, qui finissent par gonfler les continents de plastique dans les océans, pourraient être interdits en France à partir du 1er janvier 2020.
.......


http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2018/0 ... erdits.php
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3651
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 323

Re: Le plastique, c'est (pas si) fantastique!

Message non lupar moinsdewatt » 21/10/18, 10:08

Toulouse: Enfin une étude sur l'impact de la pollution plastique sur les rivières et les poissons

Le 19/10/18

La pollution plastique charriée par les rivières est un fléau. Mais son ampleur et son impact sur la biodiversité restent un mystère. Des chercheurs du CNRS s’attaquent au sujet en faisant de la Garonne un laboratoire géant…

Deux laboratoires toulousains du CNRS viennent de se lancer dans l’étude PlastiGar (pour Plastique Garonne). Les scientifiques estiment en effet qu’entre 8 et 15 millions de tonnes atterrissent dans l’océan chaque année, mais aucune étude n’a pour l’instant vraiment quantifié cette pollution, ni évalué son impact sur la biodiversité.

L’objectif des laboratoires est de quantifier « les variations spatiales et temporelles des concentrations en microplastiques » dans le fleuve mais aussi de savoir si la pollution se transmet dans la chaîne alimentaire quand elle est ingérée. En effet, récemment, des microplastiques - des morceaux parfois invisibles à l’œil nu, issus de la fragmentation de déchets plus gros - ont été retrouvés chez la moitié des invertébrés des rivières du pays de Galles.

Des poissons vont régurgiter

Cette pêche aux infos inédite va durer trois ans, dans un laboratoire de 200 kilomètres de long. Depuis les eaux réputées pures du piémont des Pyrénées jusqu’à Agen, quatorze sites ont été retenus en tout, supposés « peu ou très contaminés ». Les premiers filets pour capturer et filtrer les microplastiques dans l’eau ou la vase ont été tendus lundi 15 octobre.

« On les porte, on attend à côté, et on les trie à la main », précise Alexandra Ter Halle, physico-chimiste au Laboratoire Intéractions moléculaires et réactivité chimique et photochimique (IMRCP-CNRS/UT3). Sauf que ces filets ont des mailles très, très fines, jusqu’à 25 microns de diamètre.

Prélèvements sur la biodiversité
Les échantillons, recueillis quatre fois par an, seront ensuite analysés en laboratoire. Parallèlement, des prélèvements se feront sur la biodiversité : « Nous analyserons des microalgues, comme les diatomées, et nous comparerons celles qui se développent sur des rochers ou des bidons en plastique », précise Julien Cucherousset, chargé de recherche au Laboratoire Evolution et diversité biologique (EDB, CNRS-UT3).

Sans compter les poissons qui vont devoir « régurgiter leur bol alimentaire »… ou perdre une nageoire. Les résultats finaux donneront aussi la part de responsabilité de Toulouse et de son agglomération dans ce fléau.

https://www.20minutes.fr/toulouse/23568 ... s-poissons
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3651
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 323

Re: Le plastique, c'est (pas si) fantastique!

Message non lupar moinsdewatt » 28/10/18, 14:12

LE PLASTIQUE SERA BIENTÔT LE PREMIER DÉBOUCHÉ DE L’INDUSTRIE PÉTROLIÈRE DEVANT LE TRANSPORT

16 oct 2018 Novethic

La demande de plastique va encore exploser dans les décennies à venir après avoir déjà doublé depuis 2000. L’Agence internationale de l’Énergie (AIE) prévoit que la production pétrochimique augmentera de 60 % d’ici 2050. À cet horizon, on utilisera plus de pétrole pour fabriquer du plastique que pour faire rouler des voitures, des avions ou des camions.

Peu à peu, les grandes métropoles s’engagent à interdire les voitures les plus polluantes, roulant au diesel ou à l’essence pour lutter contre le changement climatique. Mais, cet effort masque l'essor d'un autre secteur qui pèse lourd sur l'environnement : la pétrochimie. Pour répondre à la demande de plastique, l’industrie pétrolière a encore de beaux jours devant elle.

Selon une étude de l’Agence internationale de l’énergie (AIE) publiée le 5 octobre (1), la production pétrochimique mondiale va ainsi augmenter de 30 % d’ici à 2030 et de 60 % d’ici à 2050 pour atteindre 1 milliard de tonnes, soit l’équivalent de la production actuelle d’acier ou de ciment.

La croissance se trouve du côté des pays en développement qui vont accroître leur consommation en biens d’équipement, mais aussi en engrais ou en vêtements. L’Inde ou l’Afrique consomment aujourd’hui 20 fois moins de plastique et 10 fois moins d’engrais que les pays développés.

Angle mort

"C’est l’un des angles morts du débat sur l’énergie, souligne Fatih Birol, directeur général de l'AIE. Nos économies dépendent fortement des produits pétrochimiques, mais le secteur fait l’objet de beaucoup moins d’attention que ce qu’il mérite. Pourtant, notre analyse montre qu’ils auront une plus grande influence sur l’avenir de la demande de pétrole que les voitures, les camions et l’aviation."

Depuis 2000, la demande de plastique a déjà doublé et d’ici la moitié du siècle, la pétrochimie absorbera près de la moitié de la croissance de la demande de pétrole. À ce rythme, la planète consommera plus de pétrole pour fabriquer du plastique que pour faire rouler des voitures. Et les industriels l’ont bien compris. Le groupe français Total et le saoudien Saudi Aramco ont annoncé au printemps dernier la construction d’un site pétrochimique en Arabie saoudite, pour cinq milliards de dollars.

Déchets plastique

Même si la pétrochimie émet moins de CO2 que les transports, son développement sera tel qu’il contribuera au réchauffement de la planète de manière significative. Les experts estiment que les émissions du secteur vont augmenter de 30 % d’ici 2050. Outre l’impact sur le climat, la pétrochimie contribue aussi à la pollution de l’air et de l’eau. Et pose surtout un incroyable défi : celui des milliers de déchets qui vont se retrouver pour la plupart dans les océans. Seul 9 % du plastique produit depuis 1950 a pu être recyclé et 12 % incinéré.

Or l'océan semble déjà attendre sa limite pour absorber ces matériaux dont la durée de vie s'étale sur des siècles. Cet été 60 tonnes de déchets plastiques ont été retirées des plages de Saint-Domingue souillées. Au même moment, des grandes marées rejetaient 12 000 tonnes de déchets sur Mumbai. Des sacs plastique ont même été retrouvés au fond de la fosses des Mariannes, le point le plus profond de nos océans.

https://www.novethic.fr/actualite/envir ... 46438.html
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 47996
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 541
Contact :

Re: Le plastique, c'est (pas si) fantastique!

Message non lupar Christophe » 09/11/18, 18:07

Le plastique yopait c'est encore plus fantastiquement résistant:



(je ne garantie pas que la photo soit authentique: pas sur que le pot n'ait pas été conservé "au sec")
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!


Revenir vers « Déchets, recyclage et réutilisation de vieux objets »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité