Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Déchets, recyclage et réutilisation de vieux objetsLe plastique, c'est (pas si) fantastique!

Impact sur l'environnement des produits en fin de vie: plastiques, produits chimiques, véhicules, marketing de l'agroalimentaire. Recyclage et recyclage direct (upcycling ou surcyclage) et réutilisations d'objets bon pour la poubelle!
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3549
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 306

Re: Le plastique, c'est (pas si) fantastique!

Message non lupar moinsdewatt » 01/07/17, 12:58

Les chiffres démentiels de la consommation de bouteilles en plastique dans le monde

ENRIQUE MOREIRA Le 01/07/2017

Selon un nouveau rapport, auquel a eu accès The Guardian, d’ici la fin de la décennie le nombre de bouteilles vendues par an dans le monde atteindra 500 milliards.

Mille milliards ou un million de millions... de quelque manière qu'on le tourne, ce chiffre (1.000.000.000.000) reste démesuré. Et même la moitié, 500 milliards, est difficile à concevoir. Pourtant, c'est bien le résultat que pourrait atteindre la consommation de bouteilles plastique dans le monde, en 2021, si rien ne change.

Les chiffres du rapport Euromonitor International sur la tendance globale des emballages que publie le quotidien britannique The Guardian, sont assez effarants. Chaque jour dans le monde, ce ne sont pas moins d'un million de bouteilles plastiques qui sont vendues. Un chiffre qui devrait croître de 20% d'ici la fin de la décennie.

Il faut dire que la demande augmente rapidement. En 2016, par exemple, le nombre de bouteilles en plastique vendues dans le monde s'élevait à 480 milliards. Dix ans plus tôt, leur nombre était de 300 milliards.

Pour les spécialistes, cette offre, qui équivaut à la production 20.000 unités toutes les secondes dans le monde, est portée essentiellement par les bouteilles d'eau et l'élargissement du mode de consommation « à emporter » occidental à la région Asie Pacifique. Rien qu'en Chine, entre 2015 et 2016, le nombre de bouteilles d'eau vendues a augmenté de 5,4 milliards, passant de 68,4 milliards à 73,8 milliards.

Image

Trop peu de recyclage

Une consommation de plastique d'autant plus alarmante qu'une part très minime de ces bouteilles finissent par être recyclées. La très vaste majorité échoue dans les océans du monde ou dans des décharges, souvent à ciel ouvert. Ainsi, « moins de 7% des bouteilles en plastique achetées en 2016 ont été collectées et transformée en de nouvelles bouteilles », indique le rapport.

Par ailleurs, les auteurs estiment qu'entre 5 millions et 13 millions de tonnes de plastique se déversent chaque année dans les océans. La part concernant les seules bouteilles n'est toutefois pas précisée. Il n'empêche, selon la Fondation Ellen MacArthur, d'ici 2050, il y aura plus de plastique que de poissons dans les mers du monde.

Du plastique jusque dans l'assiette
........................

https://www.lesechos.fr/industrie-servi ... 098964.php

article original dans Le Guardian : https://www.theguardian.com/environment ... ate-change parce que ENRIQUE MOREIRA de Les Echos est perdu entre les millions et les milliards .......

Image
0 x

Hannabella
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 9
Inscription : 15/01/16, 15:14

Re: Le plastique, c'est (pas si) fantastique!

Message non lupar Hannabella » 02/07/17, 18:48

Ce fil de discussion est passionnant et j'y ai appris beaucoup de choses... Ca me conforte dans mon idee de privilegier au maximum le bois pour mon interieur. Au dela de sa solidite et de son charme, l'aspect naturel de ce materiau (surtout lorsqu'on le compare a d'autres materiaux) est quand meme ce qu'il y a de plus rassurant. Je me suis fournie ici pour mes differents besoin https://gnagnagna J'apprecie d'autant plus cette adresse qu'ils selectionnent des bois issus de forets gerees de maniere durable et responsable. C'est devenu l'un de mes criteres incontournables !
[Modération Flytox, le critère incontournable c'est de ne pas mettre de liens commerciaux !!! ]
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3549
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 306

Re: Le plastique, c'est (pas si) fantastique!

Message non lupar moinsdewatt » 28/08/17, 20:34

Pour lutter contre la pollution, le Kenya bannit les sacs en plastique

Leur utilisation, leur fabrication et leur importation sont désormais passibles d’amendes ou de peines de prison

Le Monde.fr avec AFP| Le 28.08.2017


Dans le but de lutter contre la pollution, le Kenya interdit, depuis lundi 28 août, l’utilisation, la fabrication et l’importation de sacs en plastique. L’interdiction, qui vise principalement les sacs distribués par les commerçants et ne concerne ni les biens emballés dans du plastique, ni les sacs spécifiques utilisés pour les ordures, est entrée en vigueur après le rejet par la Haute Cour, vendredi, d’une plainte des importateurs de sacs en plastique, qui arguaient d’une importante perte d’emplois.

Des dizaines d’autres pays ont déjà interdit ou limité l’usage des sacs en plastique, comme le Rwanda, l’Afrique du Sud, le Sénégal, la Côte d’Ivoire...


Selon le Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE), les supermarchés kényans distribuent jusqu’à 100 millions de sacs en plastique par an. Le directeur du PNUE, Erik Solheim, a dès lors qualifié l’interdiction d’« étape gigantesque » en vue de mettre un terme à la pollution provoquée par le plastique dans un pays où ces sacs jonchent souvent les bas-côtés, se retrouvent régulièrement bloqués dans les branches des arbres, obstruent certaines voies d’égout, sont parfois ingérés par le bétail et se retrouvent dans les cours d’eau et l’océan Indien.

Sacs écologiques

L’interdiction avait été annoncée six mois plus tôt afin de laisser aux consommateurs et commerçants le temps de s’adapter à la législation à venir. L’Agence kényane de gestion de l’environnement (NEMA) avait à cet effet publié des annonces dans les principaux journaux afin de l’expliciter.
...........................

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2 ... _3212.html
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3549
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 306

Re: Le plastique, c'est (pas si) fantastique!

Message non lupar moinsdewatt » 21/10/17, 13:09

Veolia compte quintupler son activité de recyclage des plastiques

MYRIAM CHAUVOT Le 05/10/2017

Le leader mondial de l’eau et des déchets veut porter de 200 millions à un milliard d’euros son chiffre d’affaires en recyclage pur, hors collecte et tri. Dont 300 millions en Asie, bien meilleur élève que l’Amérique du Nord.

Si rien n'est fait, le plastique rejeté dans les océans pèsera plus lourd que les poissons qui y vivent à horizon 2050. « De 1964 à 2014, la production mondiale de plastiques a été multipliée par vingt et devrait à nouveau quadrupler d'ici à 2050 pour atteindre 1,1 milliard de tonnes », a résumé le PDG de Veolia Antoine Frérot lors d'un point sur les activités du groupe sur cette matière. « Les plastiques représentent aujourd'hui 30% des déchets mais moins de 20% sont recyclés dans le monde et seulement 30% en Europe », a-t-il observé.

Le géant français des services à l'environnement ne réalise lui-même que 200 millions d'euros de chiffre d'affaires sur cette activité. Une goutte d'eau dans ses 24 milliards d'euros de chiffre d'affaires. C'est également peu au regard des 31,5 milliards de dollars que représentaient déjà les activités mondiales de recyclage du plastique en 2015.

Un marché de 57 milliards

Si les tonnages recyclés doublent d'ici à 2025, comme le prévoit une étude du cabinet Grand View Research, le marché mondial du recyclage représentera alors 56,8 milliards de dollars en 2025. C'est pourquoi « Veolia prévoit de multiplier par cinq son chiffre d'affaires en recyclage de plastique d'ici à 2025, pour atteindre à cet horizon un milliard d'euros », a annoncé Antoine Frérot. La croissance viendra des volumes traités, avec une augmentation de la capacité de ses trois sites européens et de nouveaus sites, dont un en France en préparation.

La Chine bonne élève

Pour quintupler son activité, Veolia ne compte pas que sur l'Europe. « Sur un milliard d'euros, outre l'Europe, nous devrions réaliser environ 300 millions en Asie », a estimé son PDG. Car le Japon, la Corée du sud et surtout la Chine sont de meilleurs élèves que l'Amérique du Nord, où Antoine Frérot n'attend guère de croissance d'activité en recyclage. « Il y a, aux Etats-Unis, peu d'incitation à progresser, analyse t-il, tandis que la Chine est soucieuse d'environnement : la pollution y est aujourd'hui le principal motif de contestation », devant les déplacements de population ou les captures de terrain.

Objectif irréaliste

Quant à la France , « Veolia y possède 45.000 tonnes de capacités de recyclage plastique, c'est autant qu'en Allemagne et au Japon, qui a deux fois plus d'habitants, on ne peut donc pas parler de retard français, assure t-il. Et nos capacités françaises devraient doubler d'ici à 2025 ». De là à dire que l'objectif gouvernemental de 100% plastiques recyclés est réaliste, il y a de la marge. Tant qu'il n'y aura pas de devoir d'éco-conception des nouvelles résines plastiques, la plupart risquent de se révéler, à l'instar du PET opaque , techniquement non recyclables.

https://www.lesechos.fr/industrie-servi ... 119838.php
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3549
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 306

Re: Le plastique, c'est (pas si) fantastique!

Message non lupar moinsdewatt » 22/10/17, 12:38

95 % du plastique dans les océans proviendrait de dix fleuves

Publié le 20/10/2017 lemarin.fr

Selon une étude publiée le 11 octobre dans la revue Environmental science&technology, 95 % du plastique polluant les océans proviendrait de dix fleuves parmi les plus longs du monde. Tous situés en Asie et en Afrique.

http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... ix-fleuves

Voila les 10 fleuves :

Interdiction des sacs plastiques en Europe alors que 95% des dechets oceaniques viennent de 10 fleuves d'asie et afrique...
http://www.dailymail.co.uk/sciencetech/ ... ivers.html

While China is responsible for 2.4 million tons of plastic that makes its way into the ocean, nearly 28 percent of the world total, the United States contributes just 77,000 tons, which is less than one percent, according to the study published in the journal Science.


Image
1 x

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 47154
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 436
Contact :

Re: Le plastique, c'est (pas si) fantastique!

Message non lupar Christophe » 22/10/17, 12:45

Rooooohhh mais quels salauds ces pauvres qui polluent tellement!!! :evil: :mrgreen:

Et les usines qui fabriquent ces déchets, où sont-elles? Elles enrichissent qui hein? :cheesy:
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3549
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 306

Re: Le plastique, c'est (pas si) fantastique!

Message non lupar moinsdewatt » 22/10/17, 12:56

Christophe a écrit :Rooooohhh mais quels salauds ces pauvres qui polluent tellement!!! :evil: :mrgreen:

Et les usines qui fabriquent ces déchets, où sont-elles? Elles enrichissent qui hein? :cheesy:


Je n' ai pas connaissance que l' industrie plasturgique d' Asie ait besoin d' importer des plastiques des pays industrialisés....
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 47154
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 436
Contact :

Re: Le plastique, c'est (pas si) fantastique!

Message non lupar Christophe » 22/10/17, 13:03

En Asie non...En Afrique j'en suis moins certain... :cheesy:
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3549
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 306

Re: Le plastique, c'est (pas si) fantastique!

Message non lupar moinsdewatt » 04/02/18, 20:57

L’île isolée d’Henderson dans le Pacifique bat le record de pollution par le plastique

le 02 fev 2018 Futurasciences

Image

L'accumulation de déchets sur les plages de l'île Henderson. La plupart proviennent de matériels de pêche venus du Chili, de la Chine et du Japon, affirment les auteurs de l'étude. En B, un détail de la ligne de la plus haute marée de la plage du nord. Il y a peu de débris car c'est la quantité déposée en une journée après nettoyage de l'endroit par les chercheurs. En C, une tortue (Chelonia mydas) s'emmêle dans les filets de pêche et en C, un cénobite (Coenobita spinosa), cousin du bernard-l'hermite, n'a pas choisi un morceau de noix de coco, comme le font d'ordinaire ses congénères. © J. Lavers et al., Pnas

.....................


lire : https://www.futura-sciences.com/planete ... que-67352/
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3549
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 306

Re: Le plastique, c'est (pas si) fantastique!

Message non lupar moinsdewatt » 01/03/18, 22:02

Les plages paradisiaques de Bali en état d'urgence face aux déchets charriés par l'océan

29 dec 2017 Novethic

Longtemps, les plages bordées de palmiers le long de la rive de Kuta Beach à Bali ont fait office de paradis pour touristes. Mais le sable blanc est maintenant jonché de tant de détritus charriés par l'océan Indien qu'un état d'"urgence déchets" a été déclaré.

Image
Chaque jour, 700 employés de nettoyage et 35 camions ramassent environ 100 tonnes d'ordures sur les plages pour aller les déverser dans une décharge proche.
SONNY TUMBELAKA / AFP


Des emballages en plastique et d'autres ordures envahissent les plages de Bali où les touristes se prélassent au soleil et se baignent, pendant que des surfeurs glissent sur des vagues qui acheminent toutes sortes de détritus sur l'île la plus touristique d'Indonésie.

"Quand je veux me baigner, ce n'est pas très agréable...", raconte à l'AFP Vanessa Moonshine, touriste autrichienne au bord d'une plage du district de Kuta Beach, dans le sud de l'île. "Je vois beaucoup de détritus ici, tous les jours, tout le temps. Ca vient toujours de l'océan, c'est vraiment horrible". Les monticules qui s'accumulent sur les plages nuisent à la réputation de Bali, présentée comme une île de rêve aux eaux turquoise, et mettent en exergue le problème des ordures en Indonésie.

Quatrième pays le plus peuplé au monde avec quelque 255 millions d'habitants, cet archipel d'Asie du Sud-Est est le deuxième producteur mondial de déchets marins après la Chine, avec 1,29 million de tonnes par an jetées en mer, qui provoquent des dégâts immenses sur les écosystèmes et la santé.

A Bali, le phénomène s'est aggravé au point que les autorités locales ont déclaré en novembre un état d'"urgence déchets" le long d'une rive de six kilomètres comprenant les plages de Kuta, Jimbaran et Seminyak, districts les plus fréquentés de l'île - qui a déjà accueilli plus de cinq millions de touristes cette année.

Chaque jour, 700 employés de nettoyage et 35 camions ramassent environ 100 tonnes d'ordures sur les plages pour aller les déverser dans une décharge proche. "Des personnes en combinaisons vertes collectent des déchets, mais le lendemain la situation est la même", constate le touriste allemand Claus Dignas, affirmant que la quantité de détritus charriés par l'océan augmente à chaque fois qu'il vient passer des vacances à Bali.

La coalition Océans propres


Le problème s'accentue pendant la saison des pluies, de novembre à mars, quand des vents forts et courants marins entraînent les déchets sur les plages et que des rivières en crue en charrient vers la côte, explique Putu Eka Merthawan, de l'agence locale pour la protection de l'environnement.

"Les déchets dérangent les touristes d'un point de vue esthétique mais le problème du plastique est bien plus grave que cela: des microplastiques peuvent contaminer les poissons qui, s'ils sont mangés par des humains, peuvent provoquer des problèmes de santé comme le cancer", explique le chercheur.

Pour lutter contre ce fléau, l'Indonésie a rejoint la quarantaine de pays qui participent à la campagne de l'ONU "Océans propres" lancée début 2017 pour lutter contre les déchets marins.

Le gouvernement indonésien s'est engagé à réduire les déchets en plastique marins de 70 % d'ici à 2025. Il entend augmenter le recyclage des détritus - quasi inexistant pour le moment -, lancer des campagnes de nettoyage et réduire l'utilisation des sacs en plastique dans le commerce de détail.

Pour Eka Hendrawa, il faudrait même "interdire les sacs en plastique dans les magasins" et mobiliser mieux la population : "le gouvernement central devrait accentuer la campagne visant à réduire l'utilisation d'emballages en plastique".

A Bali, là aussi, le gouvernement régional "devrait allouer plus de fonds budgétaires pour sensibiliser le public à la protection des cours d'eau et à la nécessité de ne pas y jeter de déchets", estime-t-il.

http://www.novethic.fr/actualite/enviro ... 45257.html
0 x


Revenir vers « Déchets, recyclage et réutilisation de vieux objets »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité