Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Déchets, recyclage et réutilisation de vieux objetsLe plastique, c'est (pas si) fantastique!

Impact sur l'environnement des produits en fin de vie: plastiques, produits chimiques, véhicules, marketing de l'agroalimentaire. Recyclage et recyclage direct (upcycling ou surcyclage) et réutilisations d'objets bon pour la poubelle!
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5670
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 242

Re: Le plastique, c'est (pas si) fantastique!

Message non lupar sen-no-sen » 27/03/18, 17:58

Le grand vortex de déchets plastique du pacifique nord est beaucoup plus important que prévu

Pendant des années, les scientifiques ont suivi une grande accumulation de déchets flottants, principalement des morceaux de plastique, dans l’océan Pacifique Nord, appelé Vortex de déchets du Pacifique nord, ou « vortex d’ordures » (GPGP en anglais pour Great Pacific Garbage Patch). Cette zone, selon les dernières recherches, contient beaucoup plus de plastique qu’il ne l’avait été suggéré dans les précédentes enquêtes … et elle continue de grossir.

Le GPGP contient 79 000 tonnes métriques (87 000 tonnes) de plastique, 10 à 16 fois plus que les précédentes estimations, selon de nouvelles recherches publiées cette semaine. De plus, la pollution plastique à l’intérieur du GPGP « augmente de façon exponentielle et à un rythme plus rapide que dans les eaux environnantes », déclarent les chercheurs. Pour les nombreux animaux marins qui habitent cette vaste région océanique, il s’agit d’un épouvantable développement.

Le vortex de déchets est une zone de 1,6 million de kilomètres carrés entre Hawaii et la Californie. Là, les débris flottants, allant de particules microscopiques de plastique à des gros morceaux comme des cordes et des filets de pêche, sont transportés par les courants et s’accumulent. Des zones similaires existent dans d’autres océans.

Les chercheurs ont recueilli des données à partir de relevés aériens et de filets remorqués par des navires et les ont intégrées à un modèle informatique. Ainsi, ils ont estimé qu’il y a environ un kilogramme de plastique par kilomètre carré dans les régions extérieures et que cela atteint plus de 100 kg/km2 près du centre.

http://www.gurumed.org/2018/03/23/le-grand-vortex-de-dchets-plastique-du-pacifique-nord-est-beaucoup-plus-important-que-prvu/
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.

moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3614
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 317

Re: Le plastique, c'est (pas si) fantastique!

Message non lupar moinsdewatt » 09/04/18, 20:08

Le corps d'un cachalot rempli avec 29 kg de déchets s'échoue en Espagne

Par Anne-Sophie Tassart le 09.04.2018

La région espagnole de Murcie a indiqué qu'un cétacé s'était échoué sur ses côtes. D'après l'autopsie, l'animal aurait consommé 29 kilos de déchets.
La surconsommation de matières plastiques et la pollution du milieu marin ont fait une nouvelle victime. Dans un communiqué publié le 4 avril 2018, la région de Murcie située dans le sud-est de l'Espagne révèle que le cadavre d'un cachalot (aussi appelé Grand cachelot, Physeter macrocephalus de son nom scientifique) a été découvert près du phare de Cabo de Palos le 27 février. "

Après avoir été retiré de la plage, l'animal a été autopsié", indique les autorités espagnoles. D'après l'examen, il s'agissait d'un mâle de 10 mètres de longueur. "Lors de l'examen interne, a été détectée dans son appareil digestif (estomac et intestin) 29 kg de déchets marins" dont des sacs poubelle, des morceaux de filets, ou encore un bidon. Selon les experts, le cachalot aurait bien succombé à la présence de ces déchets dans son organisme. Ces matériaux "pourraient avoir causé sa mort en raison d'une péritonite ou d'une impaction du système digestif due à l'impossibilité de les expulser", indique le communiqué.

Le Grand cachalot est une espèce vulnérable selon l'UICN

Le ministère du Tourisme, de la Culture et de l'Environnement a décidé de lancer une campagne de sensibilisation afin de réduire la consommation de plastiques mais aussi leur rejet dans des zones naturelles. De son côté, Consuelo Rosauro, la directrice régionale chargée des milieux naturels a expliqué que "la présence de plastiques dans les océans et les mers est l'une des plus grandes menaces pour la conservation de la faune dans le monde. De nombreux animaux sont piégés par les déchets ou ingèrent de grandes quantités de plastiques qui finissent par causer leur mort. Et la région de Murcie n'est pas étrangère à ce problème que nous devons affronter par des actions de nettoyage et, surtout, par la sensibilisation des citoyens". L'espèce Physeter macrocephalus est classée dans la catégorie "Vulnérable" l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) et l'est également par le décret royal espagnol 139/2011.

https://www.sciencesetavenir.fr/animaux ... gne_122894
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3614
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 317

Re: Le plastique, c'est (pas si) fantastique!

Message non lupar moinsdewatt » 26/04/18, 22:48

Taux record de microplastique dans l’océan Arctique

Des chercheurs ont trouvé jusqu’à 12 000 particules par litre figées dans la banquise.

LE MONDE 25.04.2018 Par Sylvie Burnouf

Jusqu’à 12 000 particules de microplastique par litre : le chiffre est si colossal qu’on a peine à y croire, mais c’est bien ce qu’ont retrouvé des chercheurs de l’Institut Alfred-Wegener pour la recherche polaire et marine (AWI, Allemagne) en faisant fondre des échantillons de banquise prélevés dans la zone arctique.

A bord du Polarstern, leur navire brise-glace de recherche, ils ont mené, entre 2014 et 2015, trois expéditions, collectant des carottes de glace le long de la dérive transpolaire (un courant océanique majeur de l’Arctique) et du détroit de Fram (à la jonction entre l’Arctique central et l’Atlantique Nord), afin d’en caractériser la teneur et la composition en microplastiques.

Leurs résultats, publiés le 24 avril dans Nature Communications, sont atterrants : aucune des cinq zones analysées n’était vierge de contaminants. Tels des cocktails figés, les blocs de banquise renfermaient les résidus de dix-sept sortes de plastiques, parmi lesquels du polyéthylène et du polypropylène (utilisés notamment dans les emballages), de la peinture, de l’acétate de cellulose (issu des filtres de cigarette), du nylon et du polyester. Avec, au total, 1 100 à 12 000 microdébris par litre d’eau glacée – des taux bien supérieurs à ceux relevés par ailleurs, même si certaines différences méthodologiques limitent les comparaisons directes.

Septième continent


Ces particules ont été transportées là par les courants marins, expliquent les chercheurs. Et, « avec une production mondiale en plastique avoisinant les 300 millions de tonnes par an, il n’est pas étonnant qu’il n’y ait plus de zone épargnée », souligne Johnny Gaspéri, maître de conférences au Laboratoire eau, environnement et systèmes urbains (LEESU, université Paris-Est-Créteil).

La banquise les accumule alors, que ce soit au début de sa formation ou quand elle s’étoffe à mesure qu’elle dérive au gré des courants arctiques. De fait, selon la zone de prélèvement, la composition en microplastiques variait, et leur provenance aussi. Grâce à des données satellites couplées à des modèles thermodynamiques de formation de la banquise, les biologistes ont pu retracer le trajet de leurs échantillons et ainsi identifier les sources possibles de pollution.

Par exemple, les taux élevés de polyéthylène observés dans certaines aires de l’Arctique pourraient, selon eux, provenir du septième continent, cette masse gigantesque de plastique qui flotte dans l’océan Pacifique. Quant aux résidus de peinture et de Nylon, il semblerait qu’ils résultent d’une pollution locale liée à l’activité humaine – notamment de la décomposition de la coque peinte des bateaux et des filets de pêche –, suggérant que le développement de ces activités dans l’Arctique « laisse des traces », selon les termes d’Ilka Peeken, première auteure de l’étude.

Si les microplastiques sont définis par une taille inférieure à cinq millimètres, les deux tiers de ceux prélevés lors des expéditions du Polarstern mesuraient tout au plus un vingtième de millimètre. « Cela signifie qu’ils pourraient facilement être ingérés par les micro-organismes de l’Arctique, comme les ciliés ou les copépodes [la composante majeure du zooplancton] », souligne Ilka Peeken.

Quelles sont les répercussions environnementales et sanitaires ? La recherche sur le sujet en est à ses balbutiements. Pour l’heure, « personne ne peut affirmer avec certitude à quel point ces minuscules particules de plastique sont susceptibles d’être dangereuses pour la vie marine, pas plus qu’on ne peut le savoir pour les êtres humains », constate Ilka Peeken.

Cependant, complète Françoise Amélineau, biologiste à l’Institut Littoral environnement et sociétés (LiEnSs, université de La Rochelle), on sait que « les plastiques ont tendance à fixer les polluants » et qu’il existe un phénomène de « bioamplification » par lequel la concentration en polluants augmente à chaque stade de la chaîne alimentaire. D’autant plus que les microplastiques « congelés » ne restent pas piégés dans la banquise : ils finissent par être relâchés au bout de quelques années. Avec, d’une manière ou d’une autre, un retour probable vers nos contrées.

http://www.lemonde.fr/pollution/article ... 52666.html
1 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3614
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 317

Re: Le plastique, c'est (pas si) fantastique!

Message non lupar moinsdewatt » 31/05/18, 21:39

En Europe, le plastique à usage unique en fin de vie

Olivier Cognasse Usine Nouvelle le 31/05/2018

L’Europe a décidé de s’attaquer à la pollution des mers. La Commission souhaite interdire une dizaine de produits plastiques à usage unique dès 2022. La France veut aller encore plus loin.

L’Europe s’attaque aux déchets plastiques qui polluent et asphyxient les océans et les mers. Elle cible dix produits en plastique à usage unique qui finissent trop souvent sur les plages, dont les bâtonnets de coton-tige, couverts, assiettes, pailles, bâtonnets mélangeurs pour boissons et tiges pour ballons en plastique. Ils devront être fabriqués à partir de matériaux plus durables. Pour les récipients pour boissons à usage unique, ils ne seront autorisés que si leurs bouchons et couvercles restent attachés au récipient.

Les déchets plastiques polluent nos océans et nos sols.

Ces produits représentent aujourd’hui 70 % de tous les déchets marins. L’Europe aimerait appliquer cette nouvelle directive en 2022.

La France veut aller plus loin

En France, une partie de ces produits seront interdits en France dès le 1er janvier 2020. Et le gouvernement entend aller plus loin en supprimant les microbilles plastiques dans les cosmétiques et en se fixant un objectif de 100% d’emballages recyclables d’ici 2025.

https://www.usinenouvelle.com/article/l ... ie.N700904
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3614
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 317

Re: Le plastique, c'est (pas si) fantastique!

Message non lupar moinsdewatt » 03/06/18, 13:42

Thaïlande: une baleine pilote meurt après avoir avalé 80 sacs en plastique

2 juin 2018

Une baleine pilote (globicéphale) est morte après avoir ingurgité plus de 80 sacs en plastique dans le sud de la Thaïlande, ont annoncé des responsables, après une vaine tentative de sauvetage du mammifère.

Image
Une équipe de vétérinaires a essayé de la sauver «mais finalement la baleine est morte». AFP

La Thaïlande est l’un des pays qui consomme le plus de sacs en plastique au monde, causant chaque année la mort de centaines de créatures marines qui vivent près des plages fréquentées du pays.

Ce cétacé de la famille des delphinidés, un jeune mâle, est la dernière victime à avoir été retrouvée à peine vivante à proximité de la frontière avec la Malaisie, a précisé le ministère de la Marine et des ressources côtières sur sa page Facebook samedi.

Une équipe de vétérinaires a essayé de la sauver «mais finalement la baleine est morte» vendredi après midi, poursuit le message.

Selon l’autopsie, l’animal avait dans l’estomac 80 sacs en plastique qui pesaient environ huit kilos, a souligné le ministère.

Le cétacé avait vomi cinq sacs en plastique durant l’opération de secours.

Ces sacs ont empêché le mammifère de se nourrir de tout autre aliment nutritif, selon Thon Thamrongnawasawat, biologiste et conférencier à l’université de Kasetsart, à Bangkok.

Au moins 300 animaux marins dont des baleines, des tortues de mer et des dauphins meurent chaque année dans les eaux thaïlandaises après avoir ingurgité du plastique, a détaillé Thon Thamrongnawasawat.

http://www.liberation.fr/planete/2018/0 ... ue_1656202
0 x

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 47528
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 482
Contact :

Re: Le plastique, c'est (pas si) fantastique!

Message non lupar Christophe » 24/07/18, 19:25

Quelques chiffres en une image pour (re) mettre des ordres de grandeur en place...le plastique n'est pas du tout HAS BEEN, bien au contraire...

https://www.novethic.fr/actualite/infog ... 46089.html


infog_plastique.png
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3614
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 317

Re: Le plastique, c'est (pas si) fantastique!

Message non lupar moinsdewatt » 11/08/18, 14:30

La Nouvelle-Zélande interdit les sacs plastique à usage unique

10 août 2018

La Nouvelle-Zélande a annoncé vendredi l'interdiction progressive des sacs plastique à usage unique l'année prochaine, présentée comme "un pas significatif" pour réduire la pollution.

Des "centaines de millions" de ces sacs sont utilisés chaque année, a déploré la Première ministre Jacinda Ardern en rappelant leurs conséquences environnementales désastreuses, sur la vie marine notamment.

"Nous devons être beaucoup plus malins dans la façon dont nous gérons les déchets, et c'est un bon départ", a-t-elle ajouté.

"Nous amorçons la sortie progressive des sacs plastique à usage unique afin de mieux nous occuper de notre environnement et de protéger la réputation propre et verte de la Nouvelle-Zélande", a poursuivi la Première ministre travailliste, dont la coalition inclut aussi le Parti vert.
.........


https://www.google.fr/amp/s/actu.orange ... 15AjE8.amp
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 47528
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 482
Contact :

Re: Le plastique, c'est (pas si) fantastique!

Message non lupar Christophe » 13/08/18, 15:59



C'est pas faux!
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3614
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 317

Re: Le plastique, c'est (pas si) fantastique!

Message non lupar moinsdewatt » 14/08/18, 11:50

Le Burundi annonce la fin des sacs plastiques dans un an et demi
Par AFP, publié le 14/08/2018

"La fabrication, l'importation, le stockage, la vente et l'utilisation de tous sachets et autres emballages en plastique sont interdits", selon ce texte signé par M. Nkurunziza.

"Un délai de grâce de 18 mois est accordé, à compter de l'entrée en vigueur du présent décret, pour écouler les stocks disponibles et les commandes déjà passées", précise le texte.
......

https://www.google.fr/amp/s/www.lexpres ... 7.amp.html
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 47528
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 482
Contact :

Re: Le plastique, c'est (pas si) fantastique!

Message non lupar Christophe » 14/08/18, 14:33

Quand j'étais aux USA en 2002, les sacs plastiques étaient déjà quasi inexistants, tout était en sac papier type "Kraft"...

Cette pratique n'est pas du tout récente: il suffit de regarder quelques films des années 80 avec des scènes de courses (pas automobile hein..Ok je sors)...

Bref sur les sacs plastiques les USA montrent le bon exemple (et depuis très longtemps à supposer qu'ils en utilisaient un jour...pas sur!)
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!


Revenir vers « Déchets, recyclage et réutilisation de vieux objets »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité