Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement...Schéma circuit chauffage au bois

Le chauffage, l'isolation, la ventilation, les VMC, le refroidissement...bref le confort thermique. Isolation, bois énergie, pompe à chaleur mais aussi électricité, gaz ou mazout, VMC...Aide au choix et à la réalisation, solution de problèmes, optimisations, conseils et astuces...
francis02
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 50
Inscription : 28/11/14, 15:53

Message non lupar francis02 » 25/01/15, 22:20

Merci dirk pitt pour ta nouvelle réponse.

Je t'avoue ne pas voir ce qu'apporterait l'inversion entrée/sortie... Pour moi l'entrée est opposée à la sortie ; je vois une situation totalement symétrique... Pardon si je ne suis pas ton idée...

Alors que voulais-je faire avec ma V3V ? très facile A DIRE :
- assurer l'eau la plus chaude vers le ballon ECS puisque la chaudière est prévue pour un fonctionnement intermittent (bûches brûlées dans de bonnes conditions écologiques et calorifiques). Le surplus de chaleur stochée dans le ballon-tampon.

Parfois l'eau côté chaudière pourra être à 20°C, non ? et celle du BT à 70°C... donc là il faudrait inverser les entrées.... mais peut-être mon idée est absurde...

Merci
0 x

francis02
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 50
Inscription : 28/11/14, 15:53

Message non lupar francis02 » 25/01/15, 23:26

Je reprends le clavier pour dire que la V3V montée comme le schéma pourrait "fonctionner" selon les 2 cas possibles :

A) : Quand l'eau chaudière est d'une température inférieure à celle du ballon-tampon elle ne monte pas... (consigne de... 70°C ? donnée par l'aquastat du BT)
B) : Quand l'eau - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - supérieure - - - - - - - - - - - - - - - - - - elle monte ;
l'inconvénient dans ce cas est que la sortie vers le ballon ECS est fermée (et que les radiateurs doivent attendre eux aussi que la vanne bascule)!

Que pensez de cette idée ?

Demain je vérifie déjà le re-montage interne de cette vanne... (qui est peut-être la première cause de souci )
0 x
francis02
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 50
Inscription : 28/11/14, 15:53

Message non lupar francis02 » 26/01/15, 12:51

Bonjour
J'ai ouvert la vanne.
Elle était "bien" montée c'est à dire comme décrite ci-dessus : fermeture arrivée chaudière ou départ ECS...

En fait il faudrait en fait avoir l'arrivée chaudière et le B-T (qui est en même temps une arrivée et un départ) voisins de façon à fermer l'un ou l'autre, non ?

Donc modifier le schéma !
0 x
francis02
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 50
Inscription : 28/11/14, 15:53

Message non lupar francis02 » 26/01/15, 13:08

Sans modifier le schéma (et le circuit) peut-être modifier la V3V :

Très simplement il est possible de modifier la V3V en ajoutant un contact électrique pour fermer le départ vers le B-T c'est bien peu catholique (mais bon je suis athée... lol) mais ça devrait marcher à moindre travaux ! ainsi quand l'eau du B-T est insuffisamment chaude on chauffe l'ECS depuis la chaudière...
0 x
francis02
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 50
Inscription : 28/11/14, 15:53

Message non lupar francis02 » 27/01/15, 12:15

Bonjour et remise à zéro du post...
Je me permets de reprendre clairement mon problème en oubliant mes galères autour de la V3V ECS...

Voici mon schéma allégé (plus lisible j'espère... ) et je repose la question : y a-t-il une erreur notamment autour de la V3V commandant le chauffage ECS ?

Merci de vos remarques ?

Image
0 x

francis02
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 50
Inscription : 28/11/14, 15:53

Message non lupar francis02 » 27/01/15, 12:41

plutôt ce schéma sans V3V mais avec circulateur...

Image
0 x
dirk pitt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2081
Inscription : 10/01/08, 14:16
Localisation : isere
x 66

Message non lupar dirk pitt » 27/01/15, 14:15

Ah ben c'est plus clair.
au niveau de la bifurcation ECS ou chauffage: tres bien, un simple Té remplace avantageusement un V3V. si le circulateur tourne, on a de l'ECS, si il ne tourne pas, on en a pas. et si tu veux donner priorité ECS, tu coupes le circulateur de chauffage.
c'est quoi le carré jaune juste apres la bifurc?

coté vanne melangeuse du circuit radiateur, hydrauliquement, c'est OK, mais je comprends pas pourquoi elle est reliée electriquement a ce que je prends pour une sonde de température sur le tuyau de retour???
une vanne melangeuse de circuit radiateur fabrique la bonne température de depart pour compenser les pertes de la maison. au pire on la regle a la main en fonction du temps qu'il fait dehors en esperant que les thermostatiques des radiateurs feront le reste, au mieux, on mets une sonde exterieure qui agit sur la vanne.

le dernier point pas clair, c'est ton circuit de prechauffage. le circulateur est au bon endroit mais qu'est ce qui pilote la vanne? est-elle montée en melangeuse ou en repartition, comment est piloté le circulateur et que pilote l'aquastat de sortie chaudiere.
0 x
Image
cliquez ma signature
francis02
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 50
Inscription : 28/11/14, 15:53

Message non lupar francis02 » 27/01/15, 16:54

Merci dirk pitt pour tes encouragements

Côté ECS le carré jaune serait un aquastat qui n'ouvrirait le circuit vers le ballon ECS qu'à 50°C (par exemple)

Le côté radiateur : c'est aussi une "sonde", "aquastat", qui permettrait de doser la quantité d'eau chaude à envoyer dans le circuit ; il faudrait plutôt remplacer cette "sonde" par un thermostat extérieur... ?

Autour de la chaudière : le carré jaune est un aquastat qui devrait piloter le circulateur tant que la température de sortie n'est pas à 65°C (chaudière bûches).
Actuellement la vanne est manuelle... (quelqu'un m'avait dit que cela suffisait). Elle prélève l'eau de départ pour la recycler mais je comptais la supprimer et compter uniquement sur le circulateur et sa sonde (la manoeuvre manuelle étant fastidieuse)
0 x
Philippe Schutt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1540
Inscription : 25/12/05, 18:03
Localisation : alsace
x 11

Message non lupar Philippe Schutt » 28/01/15, 19:30

J'ai l'impression que Dirk Pitt n'a pas suffisamment insisté.
La vanne de protection du retour chaudière devrait être thermostatique. Utiliser une vanne tout ou rien envoie des paquets d'eau tantôt chaude tantôt froide.
En + contrairement à ce que tu croies, ce n'est pas cher, et surtout bien moins cher qu'une vanne motorisée. Par exemple une esbe vtc500 est à moins de 100€.
Je doute qu'une vanne 3 voies motorisée de qualité soit à ce tarif.

Une ESBE vtc500 60° commence à s'ouvrir à 60°, mélange les 2 entrées pour fournir une eau typiquement à 63° su 50% de la plage et n'est complètement ouverte qu'à 70°. Ceci sans moteur, sonde et autre fatras. elle est pas belle la vie ?
0 x
francis02
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 50
Inscription : 28/11/14, 15:53

Message non lupar francis02 » 29/01/15, 01:40

Bonsoir
Merci Philippe pour ces précisions très judicieuses. J'avais conscience de ce problème de "paquets d'eau froide" c'est pourquoi j'avais monté une vanne manuelle mais à l'usage (2 jours seulement ! lol ) ça s'avère bien peu pratique ! et donc je vais m'enquérir de ta vanne : ESBE vtc 500.
Maintenant je pense que quand le circulateur C1 est nécessaire pour l'ensemle du reseau...

Mais je veux revenir sur le schéma car justement les 2 jours d'essais ne sont pas satisfaisants ! le chauffage du B-T est bien difficile, et il semble qu'il y ait des mélanges d'eau chaude et froide... Après discussions voici un nouveau schéma (qui m'oblige à des modifs non négligeables.... Qu'en pensez-vous ?

Image
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités