Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Biocarburants, agrocarburants, biocombustibles, BtL, carburants alternatifs non fossiles...Le gazon comme combustible

Huile végétale brute, diester, bio-éthanol ou autres biocarburants ou combustibles d'origine végétale...
urok
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 31
Inscription : 11/04/11, 22:54
x 4

Re: Le gazon comme combustible

Message non lupar urok » 07/05/18, 10:28

Bonjour à tous,
je partage l'avis de Chatelot16, je ne suis pas sûr qu'il faille se lancer dans un débat de qui pollue le plus ou le moins, parce que de toute façon on n'arrivera à rien, la pollution zéro n'existe pas. Chatelot16 a raison: toute matière organique finit en CO2. Ok, le sol peut en profiter, dans le cas du Mulching mais je le répète, si les déchetteries sont envahies de gazon coupé ça démontre bien que le sol de toute façon n'en profite pas.
Moi je cherche juste des témoignages de gens qui ont essayé d'utiliser du foin comme combustible (car finalement le foin est plus proche du gazon que les céréales) soit à titre expérimental, comme moi, soit qui connaissent des chaudières biomasse ou autre poêles multi-combustibles qui utiliseraient ce moyen de chauffage... Et donc qui auraient un retour sur expérience à communiquer.
A vous lire...
1 x

Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6897
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 478

Re: Le gazon comme combustible

Message non lupar Ahmed » 07/05/18, 13:03

...si les déchetteries sont envahies de gazon coupé ça démontre bien que le sol de toute façon n'en profite pas.

Cela démontre surtout une gestion absurde de ce type de déchet et nullement qu'il soit judicieux d'adopter une solution aussi mauvaise...
1 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 232
Contact :

Re: Le gazon comme combustible

Message non lupar chatelot16 » 07/05/18, 13:32

il faut surtout faire ce qui est possible avec ses moyens disponible

il y a autour de chez moi un tas de gens qui tondent et qui mettent leur herbe a pourrir dans un coin de leur jardin : c'est donc completement perdu en CO2 ... il y en a d'autre qui transportent a la decheterie pour ne même pas encombrer un tout petit coin dans leur jardin pour le tas d'herbe ... le resultat ecologique est encore pire puisque la decheterie ne le valorise pas , il y a juste la consomation d'enrergie en transport et le cout de fonctionnement de la decheterie

je voudrait mettre a disposition des voisin un moyen efficace ... avoir un grand silo de plaquette forestiere , et un moyen mecanique d'y melanger rapidement l'herbe tondue pour la secher instantanement et la conserver sans perte jusqu'a l'hivers suivant ... je l'ai deja fait en petite quantité avec juste ce que je tond ou debroussaille : ça marche , ça se conserve et ça brule

même principe pour le broyage des petites branche : ça se conserve mal si il n'y a que des trop petites branche : ça chauffe un peu comme de l'herbe et de l'energie se perd : en le melangant a du bois bien sec ça diminue instantanément l'humidité totale et ça ne se degrade pas , et l'ensemble fini de secher lentement
1 x
urok
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 31
Inscription : 11/04/11, 22:54
x 4

Re: Le gazon comme combustible

Message non lupar urok » 07/05/18, 23:22

ah ! Bien joué Chatelot16. 5 pages de blabla pour enfin avoir un premier témoignage de quelqu'un qui a essayé d'utiliser le gazon comme combustible, enfin... Je ne l'attendais plus...
Si vos voisins tondaient en laissant l'herbe tondue épandue sur leur terrain quelques jours, cela suffit pour qu'elle sèche, j'en ai fait l'expérience, à condition bien sûr qu'il ne pleuve pas. Le séchage au soleil et au vent est finalement rapide puisque l'herbe est bien étendue et assez courte. Après on peut donc la stocker au sec, et c'est tout. Donc pas besoin de la lier avec des plaquettes de bois pour le séchage.
Maintenant ce qui m'intéresse c'est votre phrase: "ça marche, ça se conserve, ça brûle". J'ai évoqué le deuxième point. Quid des deux autres ? ça brûle comment: en pellets, en ballots, en briquettes ? Seul ou avec du bois ? Avec quelle énergie ? Quelle quantité pour chauffer par exemple une habitation ? etc... etc... On progresse !!! A vous lire...
0 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3231
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 185
Contact :

Re: Le gazon comme combustible

Message non lupar izentrop » 08/05/18, 07:39

chatelot16 a écrit :il y a autour de chez moi un tas de gens qui tondent et qui mettent leur herbe a pourrir dans un coin de leur jardin : c'est donc completement perdu en CO2 ... il y en a d'autre qui transportent a la decheterie pour ne même pas encombrer un tout petit coin dans leur jardin pour le tas d'herbe ... le resultat ecologique est encore pire puisque la decheterie ne le valorise pas , il y a juste la consomation d'enrergie en transport et le cout de fonctionnement de la decheterie
C'est vrai qu'avant d'en arriver au "4 pour mille" il y a un gros gaspillage à résoudre et toute une éducation à refaire.
Si c'est déposé au déchets verts, c'est recyclé, mais avec les regroupements de communautés de communes, ce système est de plus en plus abandonné, car ça coûte cher.
J'ai un voisin qui pratique le mulching, mais tond toutes les semaines. Résultat écologique bof.
urok a écrit :Si vos voisins tondaient en laissant l'herbe tondue épandue sur leur terrain quelques jours, cela suffit pour qu'elle sèche, j'en ai fait l'expérience, à condition bien sûr qu'il ne pleuve pas.
Je l'ai fait pour donner du foin de qualité à ma chèvre. Il faut laisser pousser tant qu'on n'est pas sur d'avoir 3 jours de soleil consécutifs. C'est du boulot pour obtenir un résultat correct, retourner souvent au plus chaud de la journée et possible que pendant les mois les plus chauds. Faudra les payer, tes voisins pour qu'ils respectent le protocole.
Bon courage :mrgreen:

L'herbe qui pourri au fond du jardin profite quand même au sol. Les bactéries qui ont consommé le carbone, restituent les nutriments pour les plantes à chaque pluie. Le mycélium des champignons se charges de la redistribution. Moins rapide que le mulching, mais pas perdu pour autant.
0 x
Cum hoc ergo propter hoc ... Autrement dit : Corrélation n'est pas causalité.

Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 232
Contact :

Re: Le gazon comme combustible

Message non lupar chatelot16 » 08/05/18, 09:37

pour laisser secher l'herbe au soleil , il faut ensuite la ramasser au rateau et a la fourche ... c'est trop de travail ... surtout pour ceux qui n'acceptent le travail qu'avec un engin a moteur !

donc vider le bac de ramassage de la tondeuse dans une remorque , et vider la remorque dans un abri pour le bois boyé est aceptable par les voisin car ça ne leur fait aucun travail supplementaire

autre probleme , les gens tondent souvent le dernier jours avant la pluie donc sechage artificiel obligatoire

chez moi c'est different , je passe la tondeuse souvent pour debroussailler et faire de la place avant d'installer quelque chose : j'ai besoin de la place tout de suite ... donc sechage naturel impossible
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6897
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 478

Re: Le gazon comme combustible

Message non lupar Ahmed » 08/05/18, 11:58

Ta façon de faire, Chatelot, est un moyen de se débarrasser d'un déchet dont tu n'as pas d'autre utilité: ce n'est que très secondairement une finalité calorique. Considérée en tant que combustible, cette herbe représente une alternative très médiocre par rapport à d'autres combustibles possibles (considérant le ratio travail nécessaire/énergie récupérée).
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 232
Contact :

Re: Le gazon comme combustible

Message non lupar chatelot16 » 08/05/18, 13:15

je suis bien d'accord ! c'est pour ça que j'utilise ma tondeuse une fois par jours pour remplir quelques bac et les donner directement a mes oie , qui ont l'air apprécier et ça leur evite d'aller envahir le pré d'un voisin ... et tant que je trouve de l'herbe a tondre ça evite de leur donner du grain ... et certain se demandent pourquoi je passe la tondeuse au bord de la route autour de chez moi ...

cette herbe représente une alternative très médiocre par rapport à d'autres combustibles possibles (considérant le ratio travail nécessaire/énergie récupérée).


dans le cas de ce melange de l'herbe avec les plaquette forestiere ça me demande un travail negligable

il y a quelques année j'avais commencé d'utiliser l'herbe pour un methaniseur : le resultat a été franchement non rentable ... la disponibilité de l'herbe est assez limité dans l'année ... le methaniseur a besoin d'une alimentation reguliere pour fonctionner efficacement ... si il n'est pas alimenté corectement il ne sert a rien

un simple abri pour stockage de plaquette forestiere est utile pour sa fonction principale , et son utilisation pour y melanger l'herbe tondue est un detail

l'herbe tondue ailleur que chez moi n'est pas très utile pour les oie parce qu'il y en a plus qu'elle n'en mangent en un jours ... donc ça pourrirait en tas ... melangé a du bois broyé ça fait du combustible

dans un autre sujet je vais parler de la recuperation de l'azote de la biomasse ... il sera peut etre possible de bruler sans perdre l'azote
1 x
urok
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 31
Inscription : 11/04/11, 22:54
x 4

Re: Le gazon comme combustible

Message non lupar urok » 09/05/18, 18:31

@Izentrop: non le séchage n'est pas si terrible "pour les voisins". Il faut juste effectuer deux passages sur la parcelle: un pour couper l'herbe et la laisser sécher sur le sol et un deuxième pour la récolter. Donc un coup de tondeuse sans bac, un coup avec bac quelques jours plus tard, et on peut stocker de l'herbe sèche...
Après, la question reste en suspens: l'herbe ainsi récoltée brûle-t'elle telle quelle ou faut il nécessairement la mélanger à du bois pour s'en servir de combustible dans un poêle multi-combustible ou une chaudière biomasse ? Car par comparaison, la paille en balle brûle telle quelle mais ce n'est pas, je le conviens, comme le foin (ou l'herbe). Mais si des briques de papier sont capables d'être utilisé comme combustible (on trouve des presses à bras dans le commerce pour cela), ça doit sûrement marcher pour le foin non ? Quelqu'un a-t'il cette expérience ?
A vous lire...
0 x
urok
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 31
Inscription : 11/04/11, 22:54
x 4

Re: Le gazon comme combustible

Message non lupar urok » 12/05/18, 17:17

Allez, un p'tit up pour que quelqu'un puisse me faire part de son expérience dans l'utilisation du foin comme combustible. Y a pas un agriculteur dans le coin qui aurait un témoignage à donner ?
A vous lire...
0 x


Revenir vers « Biocarburants, agrocarburants, biocombustibles, BtL, carburants alternatifs non fossiles... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités