Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Biocarburants, agrocarburants, biocombustibles, BtL, carburants alternatifs non fossiles...Le gazon comme combustible

Huile végétale brute, diester, bio-éthanol ou autres biocarburants ou combustibles d'origine végétale...
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6992
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 500

Re: Le gazon comme combustible

Message non lupar Ahmed » 04/05/18, 12:20

Je pense que l'alternative entre brûler le gazon ou encombrer les déchetteries est mal poser le problème. Puisqu'il s'agit plus de hautes herbes que de gazon, pourquoi ne pas le proposer à un éventuel phénoculteur local qui saura en tirer le meilleur parti?
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."

Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 232
Contact :

Re: Le gazon comme combustible

Message non lupar chatelot16 » 04/05/18, 20:08

autour de chez moi il y a des eleveurs de vaches veau et chevaux qui manquent de foin ... la saison precedente a été mauvaise , les stock sont a zero ... utiliser ce que fait la tondeuse a gazon pour alimenter les animaux serait plus utile que bruler pour chauffer , surtout qu'on arrive a une saison ou il n'y a plus besoin de chauffer

mais que ce soit pour bruler ou servir d'aliment , il faut d'abord eviter de pourrir ... et helas l'herbe de tondeuse a gazon commence a pourrir trop vite

mais je vais arreter de discuter sur le net ... je vai prendre ma tondeuse et couper 2 ou trois bac pour donner a mes oies ... ça sera toujours ça qui ne sera pas perdu aujourd'hui
1 x
urok
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 31
Inscription : 11/04/11, 22:54
x 4

Re: Le gazon comme combustible

Message non lupar urok » 04/05/18, 21:19

@lebonpolo: si on peut assimiler l'herbe coupée à de la paille (mais si quelqu'un pouvait confirmer ou infirmer cela je suis preneur), on peut très bien l'utiliser comme combustible, ça me parait plus simple que de viser la gazéification (plus complexe et plus longue: temps de fermentation etc...). La preuve, il existe des chaudière à paille et ça marche très bien.
@izentrop: je ne sais pas si c'est un abus de langage de votre part, mais vous dites: "de ma tonte j'en faisais du foin pour ma chèvre". Ça répond en partie à mon idée précédente: l'herbe serait donc assimilable à du foin. Quelle différence avec la paille ?
Vous dites aussi: "le bois a un taux de carbone bien plus élevé que l'herbe et donc brûler de l'herbe pollue". Les chaudières à paille ne sont pas considérées comme polluantes et ont le vent en poupe (voir le chauffage d'une grande ville en Hongrie: la ville de Pécs). Et là je rejoins la remarque de Lebonpolo. En outre, la paille a un meilleur PCI (Pouvoir Calorifique Inférieur) et un plus faible taux d'humidité que le bois: c'est donc tout bénef ! Par contre, elle génère plus de cendres...
@Ahmed: bien sûr que l'on peut valoriser l'herbe coupée des déchetteries autrement que par combustion pour produire de la chaleur, là n'est pas le problème ! Moi je m'intéresse uniquement à cette dernière valorisation et je souhaite des infos là-dessus.
@Chatelot16: effectivement le pourrissement est à éviter, sauf si l'on veut évoluer vers la gazéification, ce qui n'est pas le sujet ici. Quand je tond ma pelouse, je laisse l'herbe coupée dispersée sur mon terrain. Au bout de seulement deux jours (au soleil et au vent), elle est parfaitement sèche (à condition bien sûr qu'il ne pleuve pas mais c'est la période des beaux jours donc ça limite le problème), donc je pense que c'est un faux problème.
Bref, revenons aux fondamentaux: herbe, paille, foin... quelles différences ?
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6992
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 500

Re: Le gazon comme combustible

Message non lupar Ahmed » 04/05/18, 21:48

La paille n'est un bon combustible que parce que de grandes quantités sont disponibles (en tant que déchet inévitable) en certaines régions céréalières du fait de la spécialisation de l'agriculture industrielle et le fait qu'elle ait "le vent en poupe" n'a pas plus de signification que l'usage massif de la lignite en Allemagne...
La différence entre le foin et la paille, c'est le taux de carbone bien plus élevé dans le cas de la paille: demande à un âne ce qu'il préfère des deux et tu seras vite fixé... :wink:

urok, tu écris:
Moi, je m'intéresse uniquement à cette dernière valorisation...

C'est justement cette fixation qui est contestable! :roll:
1 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Lebonpolo
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 5
Inscription : 16/04/18, 19:43

Re: Le gazon comme combustible

Message non lupar Lebonpolo » 04/05/18, 23:05

Bonsoir,

urok a écrit :on peut très bien l'utiliser comme combustible, ça me parait plus simple que de viser la gazéification (plus complexe et plus longue: temps de fermentation etc...).

Attention, une chaudière à gazéification n’est pas un digesteur à biogaz! Elle utilise la chaleur produite par la première combustion pour libérer des gaz de la biomasse qui vont brûler en faisant une deuxième combustion ( c’est la double combustion). Mais pour utiliser ce procédé avec de l’herbe je pense qu’il te faudra du bois pour démarrer et ajouter le gazon une fois la chaudière à température. Et dernier détails ce type de chaudière fonctionne par flambée: pour obtenir le meilleur rendement possible il faut charger la chaudière au maximum pour qu’elle monte haut en température et faire fonctionner la double combustion. Les petits feux brûlent mal et n’ont pas un bon rendement.

urok a écrit :Quelle différence avec la paille ?

Le foin est de l’herbe séché destiné à nourrir les animaux et la paille est la tige des cultures genre maïs, les déchets quoi elle sert surtout de litière aux chevaux ou aux vaches. Concernant leur pouvoir qualorifique je n’est pas d’information
0 x

PVresistif
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 69
Inscription : 26/02/18, 12:44
x 6

Re: Le gazon comme combustible

Message non lupar PVresistif » 05/05/18, 18:40

bruler du gazon ou n'importe quoi d autre me parait un délit environnemental .. .....
"la liberté c'est faire tout ce qui permis par la loi " dixit je me rappelle plus
0 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3363
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 199
Contact :

Re: Le gazon comme combustible

Message non lupar izentrop » 06/05/18, 20:36

Lebonpolo a écrit :izentrop a écrit :
brûler d'une manière ou d'une autre c'est pareil, non ?

Bonjour,
Non pas du tout: brûler du bois à l’air libre (ex: les vielles cheminées à foyer ouvert) pollue beaucoup et ne chauffe pas beaucoup comparé à la combustion du bois dans un poêle de masse ou une chaudière à gazéification qui monte très haut en température, brûle tout le combustible
Meilleur rendement et moins de polluants genre particules fines et Nox, mais a quantité égale brûlée, même quantité de CO2 rejetée dans l'atmosphère et c'est là que le bas blesse.

Si on veut résoudre le dérèglement climatique, le CO2 est un facteur clé.
0 x
Cum hoc ergo propter hoc ... Autrement dit : Corrélation n'est pas causalité.
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6992
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 500

Re: Le gazon comme combustible

Message non lupar Ahmed » 06/05/18, 21:58

Non! C'est le bât qui blesse! :D
Si on veut résoudre le dérèglement climatique, le CO² est un facteur clé.

Mais personne ne veut le résoudre, donc le CO²... :roll:
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 232
Contact :

Re: Le gazon comme combustible

Message non lupar chatelot16 » 06/05/18, 22:19

que l'herbe pourrisse ou soit brulé , son carbone fini de toute façon en CO2

le seul benefice possible c'est si on brule l'herbe de façon utile pour éviter de consommer un combustible fossile

c'est la même chose pour toutes les biomasse ... bruler de la biomasse fait autant de CO2 que bruler du petrole ... le seul benefice c'est quand l'utilisation de biomasse evite de bruler du petrole
0 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3363
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 199
Contact :

Re: Le gazon comme combustible

Message non lupar izentrop » 07/05/18, 08:03

chatelot16 a écrit :que l'herbe pourrisse ou soit brulé , son carbone fini de toute façon en CO2
La différence est que sa combustion aura profité à la vie et au sol dans le premier cas, moins dans le second. Avec le mulching, pas de pourriture.
chatelot16 a écrit :le seul benefice c'est quand l'utilisation de biomasse evite de bruler du petrole
Le problème dans les 2 cas est que depuis 1 siècle et demi on en consomme plus que le planète ne peut le supporter.

Ahmed ... et la COP ... 23 pour la dernière ?

Brûler de la paille a été évoqué, mais ce n'est pas non plus une solution à long terme, car les plaines céréalières ont les terres qui ont perdu le plus de matière organique ces 50 dernières années. Comme dit C Bourguignon "Les sols sont morts".
Il est urgent que ces pailles restent au sol, non seulement pour le pérenniser, mais aussi pour satisfaire l'initiative 4 pour mille
0 x
Cum hoc ergo propter hoc ... Autrement dit : Corrélation n'est pas causalité.


Revenir vers « Biocarburants, agrocarburants, biocombustibles, BtL, carburants alternatifs non fossiles... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités