Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Biocarburants, agrocarburants, biocombustibles, BtL, carburants alternatifs non fossiles...Le gazon comme combustible

Huile végétale brute, diester, bio-éthanol ou autres biocarburants ou combustibles d'origine végétale...
dede2002
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 747
Inscription : 10/10/13, 16:30
Localisation : Genève campagne
x 66

Re: le gazon comme combustible

Message non lupar dede2002 » 03/05/18, 16:33

Remundo a écrit :les arbres qui pourrissent au sol sont aussi d'excellents fertilisants, laissons donc nos cheminées éteintes.

Plus sérieusement, on peut récupérer de la biomasse pour la valoriser. Personnellement quand même, je laisse la tonte à l'endroit de la coupe, ça me fait moins de travail et ça laisse la biomasse sur le sol.


Salut Remundo,

Le fertilisant auquel Ahmed a fait allusion c'est l'azote, abondant dans le gazon qui est composé de jeunes pousses bien vivantes, mais absent dans le bois qui n'est pas considéré comme un fertilisant. La fabrication artificielle des engrais azotés est un gouffre à énergie, environ autant que tous les avions qui volent.
Et je pense, mais je peux me tromper, que cette énergie contenue dans les composés azotés vivants n'est pas restituée sous forme de chaleur lors de la combustion...?
Evidemment on suppose que Urok ne fertilise pas son gazon, sinon ce serait absurde (c'est pourtant ce que font les producteurs de "bio-carburants"...).
1 x

urok
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 22
Inscription : 11/04/11, 22:54
x 3

Re: Le gazon comme combustible

Message non lupar urok » 03/05/18, 17:32

oui je confirme dede2002, mon gazon est de la mauvaise herbe qui pousse... tout ce qu'il y a de plus naturel et abondant !!!
0 x
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6884
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 208
Contact :

Re: Le gazon comme combustible

Message non lupar chatelot16 » 03/05/18, 18:35

quand on brule du bois ou de l'herbe l'azote qu'il contient ne sert a rien pour faire de la chaleur ... l'azote de la biomasse combustible n'est que nuisible : il fait des NOx même si il n'y a pas de haute temperature capable de faire du NOx avec l'azote de l'air

brûler l'herbe tondue est donc la dernière solution quand il n'y en a pas de meilleure ... ça peut être meilleur que gaspiller du carburant pour la transporter a la déchetterie , la ou elle ne sera pas valorisé non plus et coûtera de l'argent public pour s'en débarrasser
1 x
enerc
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 81
Inscription : 06/02/17, 15:25
x 21

Re: Le gazon comme combustible

Message non lupar enerc » 03/05/18, 19:39

Pas mal de déchetteries proposent des composteurs à un prix très faible. De mémoire 30€ pour 700 litres chez moi.
On peut utiliser le compost pour le potager, pour rempoter fleurs, plantes aromatiques, ...
Un voisin serait il intéressé par du compost? Ou bien un jardinier? un fleuriste? un agriculteur?

Autre point: quand on ramasse l'herbe la terre s'appauvrie et donc il faut périodiquement remettre de l'azote fabriqué avec du charbon ou du gaz dit naturel.
Pour avoir un beau gazon, le mieux c'est de tout mettre dans le composteur et d'étendre en fin d'hiver.

Quand je vois l'état des terres agricoles qui ne retiennent plus l'eau et qui deviennent presque blanche après une semaine sans pluie, ça me fait de la peine. Depuis 50 ans on est en train de foutre en l'air la terre qui nous nourrie et ça s'accélère.
ça devrait être obligatoire de composter et de donner le surplus aux déchetteries pour qu'elles le redistribuent aux agriculteurs. Remettre du carbone dans les terres devient urgent.
Mais bon sur ce coup là, je rêve....
1 x
urok
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 22
Inscription : 11/04/11, 22:54
x 3

Re: Le gazon comme combustible

Message non lupar urok » 03/05/18, 21:49

bonsoir,
vous vous éloignez du sujet les gars. Il ne s'agit pas d'ouvrir le débat sur le fait de composter ou non mais de savoir si l'herbe coupée peut servir comme combustible plutôt que d'envahir les déchetteries... Bref, de savoir si, puisqu'il est maintenant interdit de s'en débarrasser en la brulant dans son jardin, si on peut la bruler afin de produire de la chaleur et si oui comment ? Sous quel conditionnement ?
Merci.
1 x

Lebonpolo
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 5
Inscription : 16/04/18, 19:43

Re: Le gazon comme combustible

Message non lupar Lebonpolo » 03/05/18, 22:28

Bonsoir,
Je pense que la meilleur façon de valoriser de la biomasse en chaleur est avec une chaudière à gazéification ( et pas seulement la biomasse: voir les vidéo du refuge de sarenne) une chaudière comme celle de la marque Herlt. Si tu cherche sur Google images tu trouvera une chaudière dimensionnée pour les bottes de foins.
0 x
urok
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 22
Inscription : 11/04/11, 22:54
x 3

Re: Le gazon comme combustible

Message non lupar urok » 03/05/18, 22:54

Pensez-vous que l'herbe coupée, une fois séchée, ressemble à de la paille ? Si oui, alors il existe des chaudières à paille: https://chaudiere.ooreka.fr/astuce/voir ... e-a-paille, pour laquelle il est fabriqué des balles ou des granulés...
Quelqu'un a-t'il une idée des points communs/différences ?
Merci
0 x
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6884
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 208
Contact :

Re: Le gazon comme combustible

Message non lupar chatelot16 » 03/05/18, 23:00

de toute façon ce que fait la tondeuse a gazon ne fait pas du bon compost ... ça fait de la pouriture ... inutile de gaspiller du carburant pour le transporter a la decheterie pour qu'il gaspille de l'argent public a traiter un produit bon a rien si on le fait pourrir dès le debut
1 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2616
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 138
Contact :

Re: Le gazon comme combustible

Message non lupar izentrop » 04/05/18, 00:12

Bonjour,
la réponse a déjà été largement donnée et puis brûler d'une manière ou d'une autre c'est pareil, non ?

Ce qui est combustible dans un végétal, c'est le carbone. Le gazon a un C/n de 10, a condition de le sécher sans qu'il fermente et comme l'a précisé Chatelot, le brûler engendrera beaucoup plus de pollution que de brûler du bois dur et sec qui a un c/n d'au moins 600 ( si on peut dire, car le coeur du tronc n'est que carbone).
chatelot a écrit :de toute façon ce que fait la tondeuse a gazon ne fait pas du bon compost ... ça fait de la pouriture ...
Justement, le laisser pourrir veux dire que les micro-organismes qui ont fait le travail de décomposition ont consommé le précieux carbone qui s'est volatilisé en CO2 et ça rejoint le fait de le sécher le plus rapidement possible.
Donc, choisir de tondre avec 2 jours de soleil derrière pour le sécher avec des retournements fréquents, de façon à éviter la fermentation.
Je le faisait pour obtenir un foin de qualité pour ma chèvre. Maintenant qu'elle est morte, ça me sert de paille pour mes poules.

Pour obtenir un maximum de carbone de la végétation, il faut la laisser se lignifier, donc tondre en fin de cycle quand les herbes sèchent d'elle-même. :mrgreen:
1 x
Avoir des raisons de croire ne signifie pas que l’on a raison de croire.
Lebonpolo
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 5
Inscription : 16/04/18, 19:43

Re: Le gazon comme combustible

Message non lupar Lebonpolo » 04/05/18, 11:27

izentrop a écrit :
brûler d'une manière ou d'une autre c'est pareil, non ?


Bonjour,
Non pas du tout: brûler du bois à l’air libre (ex: les vielles cheminées à foyer ouvert) pollue beaucoup et ne chauffe pas beaucoup comparé à la combustion du bois dans un poêle de masse ou une chaudière à gazéification qui monte très haut en température, brûle tout le combustible, et ne laisse que très peu de cendres. D’ailleurs sur un poêle ou de masse ou une chaudiere à gazéification qui tourne à plein les régimes les fumées sont à peines visibles, ce qui n’est pas le cas d’un feu de camp par exemple. Ça donne une bonne idée de la qualité de la combustion. Et si on veut récupérer le maximum d’énergie d’une combustible qui n’en a pas beaucoup, il faut évidement la meilleur combustion possible.

Pour illustrer mes propos je vous propose la vidéo de M. Chaillot Barnabé sur YouTube, où il fait fondre de l’aluminium en brûlant des feuilles dans un poêle type rocket stove. Ce que on peut toujours essayé de faire en brûlant des feuilles amassées en tas.


Concernant la partie sur carbone et le séchage je suis d’accord avec toi.
0 x


Revenir vers « Biocarburants, agrocarburants, biocombustibles, BtL, carburants alternatifs non fossiles... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités

Recherches populaires