Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz...Turbine hydro électrique et pompe à bélier

Les énergies renouvelables sauf solaire électrique ou thermique (voir sous-forums dédiés ci-dessous) : éoliennes, énergies de la mer, hydraulique et hydroélectricité, biomasse, biogaz, géothermie profonde...
GREGNENE
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 20
Inscription : 15/09/05, 19:18

Turbine hydro électrique et pompe à bélier

Message non lupar GREGNENE » 27/09/06, 22:33

J ai trouvé sur le site énérgie douce des pompe qu produirai de l éléctricité (turbine hydro éléctrique). Pour cela il faudrai un dénivelé d au moins 15 m un débit d au moins 750 a 900 litres minutes et une tuyauterie d au moins 125 a 250. Je me suis dit en installant un résérvoir en hauteur avec 15 m plus bas ma turbine productrice d éléctricité et en sortie un pompe a bélier qui puisse remonter l eau au reservoir j aurai alors un circuit d eau férmé producteur d éléctricité. Qu en pensez vous réalisable ou non
0 x

Avatar de l’utilisateur
gegyx
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3551
Inscription : 21/01/05, 11:59
x 54

Message non lupar gegyx » 27/09/06, 22:41

S’il n’y a pas de cours d’eau, et que c’est en circuit fermé, NON.
Il y des pertes dans la turbine (rendement moindre).
Une pompe à bélier, pour remonter un peu d’eau, à besoin du passage de beaucoup d’eau, pour accomplir cette action.
0 x
Andre
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 3787
Inscription : 17/03/05, 02:35
x 9

Message non lupar Andre » 27/09/06, 23:18

Bonjour
Non gégéne
si tu faire de l'éléctricité installe toi au fil du gros débit le rendement sera meilleur que prendre le gros débit pour monter un faible % d'eau en haut qui vas ne pas développer beaucoup d'énergie, a moins que tu veuille faire un lac artificiel en haut un accumulateur hydraulique et ocassionellement le vider mais c',est long a remplir avec un bélier,sans compter les fuites et l'évaporation.

André
0 x
Avatar de l’utilisateur
Bucheron
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4731
Inscription : 07/11/05, 10:45
Localisation : En montagne... (Trièves)
x 1

Re: Turbine hydro éléctrique et pompe a bélier

Message non lupar Bucheron » 28/09/06, 16:14

GREGNENE a écrit :J ai trouvé sur le site énérgie douce des pompe qu produirai de l éléctricité (turbine hydro éléctrique). Pour cela il faudrai un dénivelé d au moins 15 m un débit d au moins 750 a 900 litres minutes et une tuyauterie d au moins 125 a 250. Je me suis dit en installant un résérvoir en hauteur avec 15 m plus bas ma turbine productrice d éléctricité et en sortie un pompe a bélier qui puisse remonter l eau au reservoir j aurai alors un circuit d eau férmé producteur d éléctricité. Qu en pensez vous réalisable ou non
0 x
"Je suis une grosse brute, mais je me trompe rarement..."
Avatar de l’utilisateur
citro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5129
Inscription : 08/03/06, 13:26
Localisation : Bordeaux
x 9

Message non lupar citro » 28/09/06, 23:15

La ferme de mon grand père avait l'eau courante grace à un bélier alimenté par une source. Seulement 1/3 du débit de la source était acheminé dans le réservoir construit au dessus de la ferme à 300m de la source. C'était le rendement standard du bélier... :|
Ce n'est qu'un mécanisme basique, obéissant aux lois de la mécanique... :?
0 x

Andre
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 3787
Inscription : 17/03/05, 02:35
x 9

Message non lupar Andre » 29/09/06, 03:49

Bonjour

La pompe a bélier est une vielle invention qui remonte au temps des freres Montgolfiers le débit est directement lié a la hauteur que l,on veut pomper de l,eau ,(comme la plus part des pompes d'ailleurs)
je crois que au 18 e siecle il s,est fait aussi une autre variante du bélier plus éfficace avec moins de dénivelation au bélier.


André
0 x
Targol
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1897
Inscription : 04/05/06, 16:49
Localisation : Région bordelaise

Message non lupar Targol » 29/09/06, 10:51

J'avais pensé, il y a quelques temps, à un concept à peu près équivalent. Voici un schema du truc :

Image

Il faudrait bien sur
  • envisager un système de remplissage dans l'un des bassins permettant de compenser les pertes dues aux fuites et à l'évaporation
  • trouver une géneratrice (en rouge sur le schéma) ne nécessitant pas des débits tros gros
mais mis à part ça, Je vois pas pourquoi ça ne marcherait pas...

Pouvez vous m'expliquer où ça déconne, ce concept ?
Qu'est-ce que je n'ai pas vu qui rend le système irréaliste ou irréalisable ?
0 x
"Celui qui croit qu'une croissance exponentielle peut continuer indéfiniment dans un monde fini est un fou, ou un économiste." K.E.Boulding
Avatar de l’utilisateur
gegyx
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3551
Inscription : 21/01/05, 11:59
x 54

Message non lupar gegyx » 29/09/06, 11:14

Targol a écrit :mais mis à part ça, Je vois pas pourquoi ça ne marcherait pas...
Pouvez vous m'expliquer où ça déconne, ce concept ?
Qu'est-ce que je n'ai pas vu qui rend le système irréaliste ou irréalisable ?
Tu es moderator ? Ou déconne à tord ? :lol:
Vos idées lumineuses devraient être à la rubrique « mouvement perpétuel », si décriée…
Ton plan, stricto-sensu, est bien l’idée première de GREGNENE. Il n’y a pas de cours d’eau qui alimenterait les béliers.
Aussi simpliste, il y a la génératrice électrique, tournant grâce au courant d’eau descendant, alimentant une pompe électrique remontant l’eau dans le réservoir !…
Rien n’est parfait dans la mécanique ! les rendements ne sont pas à 100% ou 120%…
La génératrice fabriquera moins d’énergie électrique qu’elle ne reçoit d’énergie potentielle, la pompe à eau, donnera moins d’énergie potentielle qu’elle n’en recevra en énergie électrique...
Bilan :arrowd:: ton circuit fermé ne peut tourner.
0 x
Targol
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1897
Inscription : 04/05/06, 16:49
Localisation : Région bordelaise

Message non lupar Targol » 29/09/06, 11:26

gegyx a écrit :La génératrice fabriquera moins d’énergie électrique qu’elle ne reçoit d’énergie potentielle, la pompe à eau, donnera moins d’énergie potentielle qu’elle n’en recevra en énergie électrique...
Bilan :arrowd:: ton circuit fermé ne peut tourner.


Ce serait vrai si la pompe a effet belier était électrique. Or, ce n'est pas le cas.
La pompe a effet belier n'utilise pas d'electricité.


Je suis un peu neuneu, mais pas au point d'imaginer des transformations d'énergies de potentielle vers électrique et inversement qui soient surunitaires.
Ca fait toujours plaisir de se rendre compte que les gens vous prennent pour une quiche :cry: :lol:

Bref, pour être plus sérieux, regardez cette page pour avoir un explication du principe de fonctionnement de ce type de pompe: http://www.walton.fr/fr/cadrebelierprefr.htm

Ensuite, dites-moi votre avis sur "où est le hic de cette solution ?"
0 x
"Celui qui croit qu'une croissance exponentielle peut continuer indéfiniment dans un monde fini est un fou, ou un économiste." K.E.Boulding
Avatar de l’utilisateur
gegyx
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3551
Inscription : 21/01/05, 11:59
x 54

Message non lupar gegyx » 29/09/06, 11:34

gegyx a écrit :S’il n’y a pas de cours d’eau, et que c’est en circuit fermé, NON.
Il y des pertes dans la turbine (rendement moindre).
Une pompe à bélier, pour remonter un peu d’eau, à besoin du passage de beaucoup d’eau, pour accomplir cette action.

Dans ton lien il y a un cours d'eau ...qui rejette beaucoup plus d'eau qu'il n'en remonte, d'où le bélier tire son énergie.
Image
La quiche c'est bon aussi !
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités