Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz...Turbine hydro électrique et pompe à bélier

Les énergies renouvelables sauf solaire électrique ou thermique (voir sous-forums dédiés ci-dessous) : éoliennes, énergies de la mer, hydraulique et hydroélectricité, biomasse, biogaz, géothermie profonde...
Targol
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1897
Inscription : 04/05/06, 16:49
Localisation : Région bordelaise

Message non lupar Targol » 29/09/06, 12:41

gegyx a écrit :
gegyx a écrit :S’il n’y a pas de cours d’eau, et que c’est en circuit fermé, NON.
Il y des pertes dans la turbine (rendement moindre).
Une pompe à bélier, pour remonter un peu d’eau, à besoin du passage de beaucoup d’eau, pour accomplir cette action.

Dans ton lien il y a un cours d'eau ...qui rejette beaucoup plus d'eau qu'il n'en remonte, d'où le bélier tire son énergie.
Image
La quiche c'est bon aussi !


Y'a un truc que j'avais pas vu mais qui est bien expliqué dans la plaquette : une partie de l'eau qui passe par la pompe est perdue pour le circuit.

Merci Gegyx de t'être penché sur mon cas quasi désespéré.
Image <-- truc n'ayant rien à voir avec le sujet, mais j'aime bien !!!
0 x
"Celui qui croit qu'une croissance exponentielle peut continuer indéfiniment dans un monde fini est un fou, ou un économiste." K.E.Boulding

Targol
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1897
Inscription : 04/05/06, 16:49
Localisation : Région bordelaise

Message non lupar Targol » 29/09/06, 13:02

Bon, donc, ce système, tel que présenté ne fonctionne pas.

Par contre, dans un autre ordres d'idées : sachant que l'électricité se stocke très mal d'une part et que l'énergie éolienne est fluctuante d'autre part, ne pourrait-on envisager ce type de système comme une "batterie d'energie potentielle" pouvant avantageuseument remplacer les batteries standard qui accumulent, elles, de l'energuie électrique avec les défaut qu'on leur connait.

Ca donnerait un truc dans le style :
Image

La turbine serait lancée "à la demande" lorsqu'on a besoin de jus.

On pourrait coupler à ça des panneaux photovoltaïques qui, en cas de demande "domestique" alimenteraient le circuit, en cas de période creuse, alimenteraient une pompe de relevage électrique.

Du coup, plus besoin de batteries.
Ca vous semble plus interessant comme idée ? ou c'est encore complètement débile ?Image
0 x
"Celui qui croit qu'une croissance exponentielle peut continuer indéfiniment dans un monde fini est un fou, ou un économiste." K.E.Boulding
Avatar de l’utilisateur
Bucheron
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4731
Inscription : 07/11/05, 10:45
Localisation : En montagne... (Trièves)
x 1

Message non lupar Bucheron » 29/09/06, 16:37

C'est ce que fait EDF, notamment à Grand-Maison...
À part que ce ne sont pas des éoliennes qui remontent l'eau mais des centrales nucléaires.
0 x
"Je suis une grosse brute, mais je me trompe rarement..."
Avatar de l’utilisateur
gegyx
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3551
Inscription : 21/01/05, 11:59
x 54

Message non lupar gegyx » 29/09/06, 22:26

Targol a écrit :Merci Gegyx de t'être penché sur mon cas quasi désespéré.
Image <-- truc n'ayant rien à voir avec le sujet, mais j'aime bien !!!

Je te pardonne, tu es un homme de goût...

Du bélier, on en avait parlé, il y a quelques temps, et pour moi c’était clair :
Le bélier hydraulique a un gros défaut, qui le rend inutilisable dans de nombreux cas : son rendement n’est que de 20 à 30 % selon les cas. C’est à dire qu’environ 70 à 80 % de l’eau arrivant dans le dispositif sera perdue. Le bélier constitue donc une solution idéale pour remonter de l’eau gratuite et abondante (une source, un ruisseau) mais non lorsque l’eau est rare.
http://www.demain-la-terre.net/Le-belier-hydraulique
-----------
Ta suggestion de se servir du bassin de rétention, pour décaler l’utilisation, de la production, est valide.
Mais l’éolienne remonte l’eau en petite quantité, la turbine a besoin d’un fort débit.
Les deux moindres rendements amenuisent le rendement global.
Les barrages gigantesques, alimentés naturellement par des cours d’eau, prennent beaucoup de place, et ne produisent pas tant que cela, comparé au nucléaire, mais c’est tout bénef.
Mais remarque bien que c'est à l’échelle d’un pays.
Dans ton exemple, Il n’y a pas de cours d’eau naturel, il faut une pompe pour remonter l’eau dans le bassin.
Pense-tu sincèrement que ce système plus compliqué et dépensier, qu’un simple barrage, peut être utilisé par un particulier ?
Image
0 x
Targol
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1897
Inscription : 04/05/06, 16:49
Localisation : Région bordelaise

Message non lupar Targol » 30/09/06, 12:00

je ne sais pas si c'est utilisable par un particulier.
Plus, à mon avis, qu'une centrale au biogaz en cogénération ou qu'une microturbine.

Mon but est de trouver des solutions qui permettraient de tendre vers une autonomie énergétique tout en évitant l'eccueil de la solution hyper technique inmaintenable pour le clampin moyen.

En fait, je cherche des solutions "Mad max" : qu'on installe, qu'on oublie et qu'on répare eventuellement avec un trombone et un bout de ficelle.

Le batteries ont l'inconvénient de s'abimer avec le temps ce qui nécessite de les racheter ce qui implique que l'autonomie n'est que temporaire. Un systeme de "batteries à energie potentielle" comme celui-là ne necessite qu'un curage de temps en temps et un systeme de récupération des eaux de pluies pour compenser les fuites.
0 x
"Celui qui croit qu'une croissance exponentielle peut continuer indéfiniment dans un monde fini est un fou, ou un économiste." K.E.Boulding

Avatar de l’utilisateur
gegyx
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3551
Inscription : 21/01/05, 11:59
x 54

Message non lupar gegyx » 30/09/06, 12:32

Dans ton idée, il faut beaucoup de terrain spécifique et spécialisé.
Une micro turbine + un parc éolien + un bassin + un grand bassin situé en hauteur.
Tous ces éléments ont leurs charmes, mais ne sont pas possible pour le quidam moyen.
0 x
Targol
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1897
Inscription : 04/05/06, 16:49
Localisation : Région bordelaise

Message non lupar Targol » 30/09/06, 14:55

Oui, c'est sur, aucune solution n'est universelle. Moi je prend l'option "j'ai du terrain comment l'utiliser pour mon autonomie."

... Quoiqu'en y réfléchissant, ce type de système pourrait se concevoir en ville : un réservoir et l'éolienne sur le toit, un autre réservoir et la turbine à la cave.
0 x
"Celui qui croit qu'une croissance exponentielle peut continuer indéfiniment dans un monde fini est un fou, ou un économiste." K.E.Boulding
Avatar de l’utilisateur
Bucheron
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4731
Inscription : 07/11/05, 10:45
Localisation : En montagne... (Trièves)
x 1

Message non lupar Bucheron » 02/10/06, 10:56

Oui, tout à fait, on pourrait d'ailleurs l'utiliser dans le cas de récupération d'eau de pluie affectée au lavage ou à l'arrosage dans des habitats collectifs : chaque fois que la personne chargée de l'entretien des parties communes ouvre le robinet, elle produit (un peu...) d'électricité :cheesy:
0 x
"Je suis une grosse brute, mais je me trompe rarement..."
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 51923
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1104

Message non lupar Christophe » 08/10/06, 22:19

Recu par mail :

Pour votre information, j'ai réalisé une étude fouillée sur le bélier hydraulique (principe, théorie et pratique) ; voir mon site http://www.regispetit.com

Peut-être cette étude intéresse votre site et ses lecteurs ? Notamment pour calculer, construire, installer et dépanner une telle machine tout à fait écologique.

Cordialement

Régis Petit

0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
Bucheron
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4731
Inscription : 07/11/05, 10:45
Localisation : En montagne... (Trièves)
x 1

Message non lupar Bucheron » 09/10/06, 21:09

Pas mal...
Je crois que cette fois j'ai vraiment compris le principe ! :cheesy:
0 x
"Je suis une grosse brute, mais je me trompe rarement..."


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités