L'avenir passera-t'il par la biomasse?

Les énergies renouvelables sauf solaire électrique ou thermique (voir sous-forums dédiés ci-dessous) : éoliennes, énergies de la mer, hydraulique et hydroélectricité, biomasse, biogaz, géothermie profonde...
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5079
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 542

Re: L'avenir passera-t'il par la biomasse?




par moinsdewatt » 09/03/21, 19:42

Méthavéore investit dans une unité de méthanisation dans la Drôme
La société Méthavéore, créée par trois agriculteurs et située à Étoile-sur-Rhône (Drôme), a investi 5,5 millions d’euros dans une unité de méthanisation d’une capacité de production de plus de 18 millions de kilowattheures par an de gaz renouvelable.

Usine Nouvelle 9 mars 2021

Image
Le site Méthavéore à Étoile-sur-Rhône (Drôme) a nécessité quatre kilomètres de tuyaux enterrés pour raccorder le site de méthanisation au réseau GRDF.

Depuis fin 2020, Méthavéore injecte son biométhane dans le réseau exploité par Gaz réseau distribution France (GRDF). Cette unité de méthanisation est le premier site d’injection de gaz vert du département de la Drôme. Trois agriculteurs ont investi 5,5 millions d’euros dans ce projet démarré en 2015 et mis en service en décembre 2020.


https://www.usinenouvelle.com/article/m ... e.N1069394
1 x

Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8920
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 738
Contact :

Re: L'avenir passera-t'il par la biomasse?




par izentrop » 22/03/21, 02:45

Une belle illustration de l'illusion du '' bois énergie '' comme '' solution '' verte..


L'intégrale
1 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
Avatar de l’utilisateur
GuyGadeboisLeRetour
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7554
Inscription : 10/12/20, 20:52
Localisation : 04
x 2093

Re: L'avenir passera-t'il par la biomasse?




par GuyGadeboisLeRetour » 22/03/21, 02:57

Scandaleux, révoltant. Exploiter, gérer une forêt dans les règles de l'art, je veux bien, mais là c'est carrément un écocide !!! Je comprend même pas que ça puisse être autorisé. :evil: :evil: :evil:
0 x
"Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que de mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. La plus grave maladie du cerveau, c'est de réfléchir". (J.Rouxel)
"Non ?" ©
"Par définition la cause est le produit de l'effet" .... "Il n'y a strictement rien à faire concernant le climat".... "La nature c'est de la merde". (Exnihiloest, aka Blédina)
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8920
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 738
Contact :

Re: L'avenir passera-t'il par la biomasse?




par izentrop » 22/03/21, 11:12

"un mur anti bruit" :shock: faut oser 8)

C'est pas nouveau https://reporterre.net/Dans-les-forets- ... upes-rases

A quand un label qui interdirait les coupes rases et imposerait de laisser les branches de moins de 7 cm de diamètre au sol ?
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10380
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 1443

Re: L'avenir passera-t'il par la biomasse?




par Ahmed » 22/03/21, 20:26

Il faut comprendre que la granulation du bois est née du désir des pays forestiers (Canada, Scandinavie) de se débarrasser des monceaux de sciures produits par leurs scieries. Souci louable d'utiliser un déchet qui s'est transformé par la suite et du fait du succès récent des appareils de chauffage à granulés (hein, did! :P ) en impasse, puisque la demande en granulé excédait la quantité de sciure disponible. C'est d'autant plus vrai que des filières parallèles, comme celle des panneaux de particules, sont également utilisatrices de ces produits dits "connexes" (à l'industrie du bois). D'où le recours au déchiquetage de bois en perches de tous calibres, du moment qu'ils sont de faible valeur marchande...
Concernant la question des coupes rases, ce que l'on observe actuellement, c'est que, d'une part, la profession s'est enfermée dans un système de gestion paramétré depuis des décennies pour ce mode opératoire et qu'il peut être compliqué d'en sortir, d'autre part qu'il devient de plus en plus évident que ce mode de gestion devient de plus en plus problématique, non seulement du fait des réticences qu'il soulève légitimement dans l'opinion public (la forêt est un espace privé, mais l'espace rural est un bien commun), mais surtout parce que les changements climatiques compromettent les reboisements qui succèdent normalement à la coupe rase et sont constitutifs de la logique qui y préside. En effet, les sécheresses printanières et/ou estivales régulières, ainsi que les pics de températures élevées provoquent l'échec des plantations, principalement parce que l'ambiance forestière (ombrage et humidité atmosphérique) a disparu dans l'opération. Il est certain que la nécessité (probablement plus que la vertu!) va très vite imposer de renoncer à ces pratiques et à inciter à développer de nouvelles stratégies plus proches du fonctionnement normal de l'écosystème forestier. Malgré cela, les difficultés de la forêt à s'adapter resterons considérables.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."

jean.caissepas
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 349
Inscription : 01/12/09, 00:20
Localisation : R.alpes
x 89

Re: L'avenir passera-t'il par la biomasse?




par jean.caissepas » 23/03/21, 00:50

Sur les granulés de bois, on commence à voir le problème créé par de l'énergie peu chère :
- Une maison ou bâtiment public (exemple : vieux lycée/collège) mal isolé qui brule du fioul va être équipée de chaudière à granulés, afin de réduire la facture énergétique et améliorer l'image du propriétaire (particulier/politique) sans réfléchir à fond sur les améliorations des déperditions énergétiques (isolation/VMC double flux)
- Depuis la démocratisation des poêles à granulés et pompes à chaleur, les maisons sont de plus en plus grandes car le budget chauffage n'est pas rédhibitoire
- Les utilisateurs chauffent beaucoup plus (une personne aisée que je connait chauffe à 25° tout l'hiver car il aime être chez lui pied nus et en short ! :evil: , comme sur les îles lointaines qu'il visite régulièrement... :( )


Au final, on déplace le problème ou on l'augmente, sans vraiment le régler.

Je plaide coupable avec mon poêle à granulés qui consomme entre 40 et 50 sacs (600 à 700 kg), mais avec ma VMC double flux qui est un gros investissement (+ maison RT 2012) mais semblait indispensable pour éviter une gabegie de nos ressources naturelles.

Je remet les cendres sur la pelouse qui n'a jamais vu d'engrais ni de pesticides depuis que j'en suis le propriétaire.

Trop de gens foncent vers des solutions rapides sans réfléchir à toute la démarche, en faisant trop confiance aux slogans publicitaires... :roll:

L'humanité cours en permanence vers le profit, pour rembourser toujours plus de dettes, d'achats exagérés (SUV, smartphones > 1k€, ...), en se robotisant à outrance (robots aspirateurs ou tondeuse à batteries qui tombent rapidement en panne et augmente les déchets difficilement recyclables) pour gagner du temps (il parait que c'est de l'argent...).
Avant, on écoutait les anciens ou les sages. Maintenant on se moque d'eux, en les traitants d’archaïques personnes qui ne comprennent rien à la vie moderne...

Pour moi le temps que je ne vends pas (à mon employeur), c'est ma liberté !
Je souhaite donc qu'il soit en augmentation (comme ma liberté hein !)

Mais au final, l'humanité en majorité court vers quoi sinon sa fin (sauf prise de conscience qui sera surement trop tardive) ?
Elle me fait toujours penser au criquet qui dévaste tout en Afrique...

Et comme par hasard, c'est toujours la faute aux autres car on se trouve toujours de "bonnes" excuses pour ne rien changer dans ses choix personnels ou collectifs (un couple, une famille, ...)

J'ai fini mon blues du soir. Bonne nuit et bons rêves de sociétés idéales... :mrgreen:
1 x
Les habitudes du passé doivent changer,
car l'avenir ne doit pas mourir.
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8920
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 738
Contact :

Re: L'avenir passera par la destruction de la biomasse




par izentrop » 05/04/21, 17:22

Timothy Searching, de l'Université de Princeton a montré que pour une durée de renouvellement de 20 ans entre deux récoltes, les émissions sont de 80% supérieures à celles du charbon (1879 kg/Wh). Il faut attendre une durée de renouvellement de 100 ans pour que les émissions reviennent à des niveaux inférieurs à celles du charbon (902 kg/MWh). Rappelons que la limite fixées par le DECC, le ministère britannique de l'environnement, est de 285 kg/MWh !
Le propriétaire de la centrale de Drax, dans le Yorkshire du Nord, devrait aller de l’avant avec une entente de 652 millions de dollars pour doubler sa production de granulés de bois après que ses actionnaires votaient à 99,9 % en faveur de l’achat d’une société canadienne de biomasse.

L’accord permettra d’accélérer les projets de Drax Group de devenir un générateur d’électricité biomasse de premier plan en substituant des granulés de bois à la place du charbon à sa centrale électrique – malgré les avertissements des scientifiques, des militants verts et des investisseurs durables que la combustion de granulés de bois pourrait accélérer la crise climatique.

Plus de 20 organisations environnementales, dont le groupe d’investissement durable ShareAction, ont écrit une lettre ouverte aux actionnaires de Drax en mars pour les exhorter à voter contre l’accord. La lettre avertissait quela combustion d’un plus grand nombre de granulés de bois importés pourrait accélérer la criseclimatique et accroître la contribution de l’entreprise à la perte de biodiversité et le risque de violations des droits fonciers des peuples autochtones. https://www.theguardian.com/business/20 ... m-purchase
Et hop !!
La capacité de production de granules augmentera de 250 % pour atteindre 1 115 000 tonnes, au cours des prochaines années, avec l’arrivée de nouveaux producteurs comme Barrette-Chapais sur le marché. Faute de marchés au Québec, ces granules prendront le chemin de l’exportation. https://www.lesoleil.com/affaires/la-pr ... df920a3d67
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3981
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 288

Re: L'avenir passera-t'il par la biomasse?




par Exnihiloest » 06/04/21, 21:27

moinsdewatt a écrit :
Méthavéore investit dans une unité de méthanisation dans la Drôme
La société Méthavéore, créée par trois agriculteurs et située à Étoile-sur-Rhône (Drôme), a investi 5,5 millions d’euros dans une unité de méthanisation d’une capacité de production de plus de 18 millions de kilowattheures par an de gaz renouvelable.

Usine Nouvelle 9 mars 2021

Image
Le site Méthavéore à Étoile-sur-Rhône (Drôme) a nécessité quatre kilomètres de tuyaux enterrés pour raccorder le site de méthanisation au réseau GRDF.

Depuis fin 2020, Méthavéore injecte son biométhane dans le réseau exploité par Gaz réseau distribution France (GRDF). Cette unité de méthanisation est le premier site d’injection de gaz vert du département de la Drôme. Trois agriculteurs ont investi 5,5 millions d’euros dans ce projet démarré en 2015 et mis en service en décembre 2020.


https://www.usinenouvelle.com/article/m ... e.N1069394


Entreprise très intéressante. Au moins cette énergie là n'est pas intermittente contrairement à l'éolien et au solaire.

Malheureusement nos idiots de politiques ont programmé l'interdiction des chaudières au gaz dans les logements neufs. Tout cela est d'une merveilleuse cohérence.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3981
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 288

Re: L'avenir passera-t'il par la biomasse?




par Exnihiloest » 06/04/21, 21:35

jean.caissepas a écrit :...
Mais au final, l'humanité en majorité court vers quoi sinon sa fin (sauf prise de conscience qui sera surement trop tardive) ?
...

Faut pas écouter les mauvaises langues du catastrophisme. Rien n'est extrapolable linéairement. Les gens corrigent le tir au fur et à mesure.
Quant à parler de l'humanité comme si on n'en faisait pas partie, ça m'a toujours paru très suspect.
0 x
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6369
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 937

Re: L'avenir passera-t'il par la biomasse?




par sicetaitsimple » 06/04/21, 21:57

Exnihiloest a écrit :Entreprise très intéressante. Au moins cette énergie là n'est pas intermittente contrairement à l'éolien et au solaire.
Malheureusement nos idiots de politiques ont programmé l'interdiction des chaudières au gaz dans les logements neufs. Tout cela est d'une merveilleuse cohérence.


Ne t'en fais pas, les projections ( très optimistes) sont de 10% de la consommation annuelle française de gaz en 2030, alors qu'en 2020 on est autour de 1%.
Et après? Bah il n'y aura pas plus de biomasse méthanogène disponible, donc ça ne dépassera pas 10% si ça y arrive....Faut pas rêver, ni accuser bêtement "nos idiots de politiques". Il y aura toujours suffisamment de consommateurs de gaz pour bruler l'ensemble de la production de biométhane de méthanisation, quelque soit son niveau..
1 x


Revenir vers « Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 17 invités