Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion)Morts des énergies fossiles, nucléaire et hydroélectrique

Pétrole, gaz, charbon, nucléaire, REP, EPR, fusion chaude, ITER, centrales thermiques, cogénération, trigénération. Peakoil, déplétion, économie, technologies et stratégies géopolitiques.
Avatar de l’utilisateur
Gaston
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1896
Inscription : 04/10/10, 11:37
x 83

Message non lupar Gaston » 05/04/11, 09:54

Obamot a écrit :Mes sources pour le solaire? Bein diwouar, le solaire ça n'explose pas, ne fuit pas, ne pollue pas... etc Donc normalement il ne devrait pas y en avoir...
As-tu tenu compte du nombre d'installateurs qui vont tomber des toits :?:

Ok, je :arrow:
0 x

Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 05/04/11, 10:35

Tomber d'un barrage, d'une éoienne, d'une centrale nucléaire ou dans une mine de charbon, c'est pas mal haut non plus... hé,hé! Tu pensait à un sniper? ^^

Le seul point où ce serait plus risqué, ce serait une centrale offshore... Mais le pétrole et le nuke sont beaucoup plus dangereux dans le domaine...

Par contre il y a un avantage non négligeable avec le solaire thermique, c'est que personne ne pourra envoyer d'armée pour confisquer le soleil (ou alors faut une grande armée^^)... Et n'importe quelle catstrophe éconologique ou attentat feraient ‘flop’ (en principe que des dégâts matériels)...

Qui dit mieux? :? 8)
0 x
Addrelyn
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 166
Inscription : 16/07/10, 11:28

Message non lupar Addrelyn » 05/04/11, 12:50

Bravo Obamot!

250 000 morts par Tchernobyl. Moi je dirai plutôt 10000000000000, ça fait plus gros... :evil:

Le vrai danger du nucléaire, ce sont les gens comme vous qui créent la panique chez le grand public qui de toute façon ne cherche pas à comprendre.
Sachez que la plus grande cause de mortalité du nucléaire, ce sont les accidents et les avortements dus à la panique lorsque les journaliste et les grands génies écologistes font pointer le spectre du nucléaire.

Vous êtes affligeant de malhonnêteté scientifique, et vos sources le sont tout autant.
Je vais arrêter de me faire du mal avec ce forum parce qu'à force de vous lire, je risque de me suicider et de faire une victime de plus du nucléaire.

Pour info, aujourd'hui on recense 61 morts liés directement à Tchernobyl et les estimations d'augmentation de morts par cancer sont de 4000 à 9000. cf les nations unies et 20 ans de recherches et de suivi sur + de 4 000 000 de personnes (les liquidateurs entre autre).

Autre chose, bien sûr qu'en France le nucléaire va diminuer. Mais aller dire aux chinois et aux indiens de s'en passer...
Vous pouvez aussi chercher le graphe espérance de vie vs kWh par habitant, c'est instructif.

The observed health effects currently attributable to radiation exposure are as follows:
- 134 plant staff and emergency workers received high doses of radiation that resulted in acute radiation syndrome (ARS), many of whom also incurred skin injuries due to beta irradiation;

- The high radiation doses proved fatal for 28 of these people;

- While 19 ARS survivors have died up to 2006, their deaths have been for various reasons, and usually not associated with radiation exposure;

- Skin injuries and radiation‑induced cataracts are major impacts for the ARS survivors;

- Other than this group of emergency workers, several hundred thousand people were involved in recovery operations, but to date, apart from indications of an increase in the incidence of leukaemia and cataracts among those who received higher doses, there is no evidence of health effects that can be attributed to radiation exposure;

- The contamination of milk with 131I, for which prompt countermeasures were lacking, resulted in large doses to the thyroids of members of the general public; this led to a substantial fraction of the more than 6,000 thyroid cancers observed to date among people who were children or adolescents at the time of the accident (by 2005, 15 cases had proved fatal);

- To date, there has been no persuasive evidence of any other health effect in the general population that can be attributed to radiation exposure. 100. From this annex based on 20 years of studies and from the previous UNSCEAR reports [U3, U7], it can be concluded that although those exposed to radioiodine as children or adolescents and the emergency and recovery operation workers who received high doses are at increased risk of radiation‑induced effects, the vast majority of the population need not live in fear of serious health consequences from the Chernobyl accident. (This conclusion is consistent with that of the UNSCEAR 2000 Report [U3]). Most of the workers and members of the public were exposed to low level radiation comparable to or, at most, a few times higher than the annual natural background levels, and exposures will continue to decrease as the deposited radionuclides decay or are further dispersed in the environment. This is true for populations of the three countries most affected by the Chernobyl accident, Belarus, the Russian Federation and Ukraine, and all the more so, for populations of other European countries. Lives have been disrupted by the Chernobyl accident, but from the radiological point of view, generally positive prospects for the future health of most individuals involved should prevail.

http://www.unscear.org/docs/reports/2008/Advance_copy_Annex_D_Chernobyl_Report.pdf
Dernière édition par Addrelyn le 05/04/11, 15:18, édité 1 fois.
0 x
Alain G
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3044
Inscription : 03/10/08, 04:24
x 1

Message non lupar Alain G » 05/04/11, 14:29

50 morts liés directement à Tchernobyl


Image
0 x
Faire un pas derrière parfois peut permettre de renforcer l'amitié.
La critique est une bonne chose si ajouté a quelque compliments.
Alain
Avatar de l’utilisateur
yannko
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 286
Inscription : 24/11/08, 22:44
Localisation : Prague, République Tchèque

Message non lupar yannko » 05/04/11, 15:15

Addrelyn, tu es un blagueur avec tes 50 morts a Tchernobyl, sachant que quasi 600 000 liquidateurs ont participe a l'accident...

Rien qu'en comptant les brigades de pompiers et les operateurs du site, apres les premieres minutes de l'accident, on doit deja etre largement a plus de 50 personnes...

Mais bon, reste sur ta croyance du gourou nucleaire, va prier Saint-Lauvergeon et admire bien cette industrie tres transparente, puisque tu sembles si confiant...
0 x

Addrelyn
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 166
Inscription : 16/07/10, 11:28

Message non lupar Addrelyn » 05/04/11, 15:17

Pourtant, la source la plus fiable la dessus est en bas de mon post...

J'ai édité le message, c'est vrai c'est plus de 50, c'est 61
0 x
Avatar de l’utilisateur
yannko
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 286
Inscription : 24/11/08, 22:44
Localisation : Prague, République Tchèque

Message non lupar yannko » 05/04/11, 15:23

Ils auraient du titrer UNSCARE 2008 au lieu de UNSCEAR 2008 :lol: .

Desole mais un rapport de l'ONU qui est une des organisations les plus corrompues, merci quoi :lol: ...

Et franchement si tu penses que 9000 morts (allez je te fais cadeau des 61, ils seront surement content d'etre morts pour rien...), c'est un chiffre realiste, c'est bien ce que je dis, dans le nucleaire vous avez des sacres problemes au niveau mesure (c'est tres tres biaise par chez vous, pas seulement au niveau des radiations)...
0 x
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 05/04/11, 17:52

Addrelyn a écrit :Bravo Obamot!

Merci! C'est du second degré ...mais je prends :mrgreen:

Pourquoi ne devrait-on compter que les «décès»? Est-ce que ceux qui ont leur vie fortement diminuée suite à une irradiation prolongée comptent pour du beurre? On continue à mourir des causes d'une irradiation 30 ou 40 ans plus tard... Et en attendant, c'est le calvaire!

Addrelyn a écrit :250 000 morts par Tchernobyl. Moi je dirai plutôt 10000000000000, ça fait plus gros...

Le vrai danger du nucléaire, ce sont les gens comme vous qui créent la panique chez le grand public qui de toute façon ne cherche pas à comprendre.
Sachez que la plus grande cause de mortalité du nucléaire, ce sont les accidents et les avortements dus à la panique lorsque les journaliste et les grands génies écologistes font pointer le spectre du nucléaire.

Faux sur la ‘forme’ et sur le ‘fond’. Il ne faut pas confondre ce qui est anxiogène de ce qui est iatrogène (l'un peut être la cause de l'autre, mais pas forcément: nous sommes réputés être maître de soi, non? C'est pas comme si c'était une sorte de harcelement permanent qui aboutirait à une atteinte à la personnalité puis au «sress»).

Les «inquiets de nature» seront toujours assez grand pour se trouver d'autres sources d'effroi tout seuls. Ça ne veut pas dire que ça n'existe pas... Mais si on devait ne pas parler de tout ce qui est anxiogène, on devrait également se taire sur: la mafia, la malbouffe, les OGN, l'augmentation du Co2, les nano polluants, les 4000 nouvelles substances chimiques annuelles et qui provoquent des réactions croisées avec les 80'000 existantes et qui créent de nouvelles pathologies... etc

Mais ça n'est pas tant notre propos que d'inquiéter les gentes personnes, mais bien de s'inquiéter de l'épuisement des ressources naturelles! Ça ne te rend pas anxieux le prix du baril de pétrole à 120$? Parce que les émeutes de la faim sont aussi provoquée par la hausse du coût des matières premières, que les plus pauvres ne peuvent plus s'offrir, parce qu'ils n'arrivent plus à joindre les deux bouts. La situation des plus pauvres dans le monde n'est pas «anxiogène» pour toi? L'épuisement des ressources miniéres non plus?

Addrelyn a écrit :Vous êtes affligeant de malhonnêteté scientifique, et vos sources le sont tout autant.

Merci de nous sortir des chiffres autres que ceux pipés de l'ONU!

Voici ceux que publient l'Agence France Presse qui cite sa source:

(AFP) – 17 mars 2011 a écrit :Tchernobyl: pas de baisse du cancer de la thyroïde avec le temps

WASHINGTON — Le risque de cancers de la thyroïde parmi ceux qui, enfants, ont été exposés à l'accident nucléaire de Tchernobyl n'a pas diminué, un quart de siècle après la catastrophe, indique une étude publiée jeudi aux Etats-Unis.

Les Instituts nationaux de la Santé américains ont examiné 12.500 personnes âgées de moins de 18 ans à l'époque de l'accident de Tchernobyl le 26 avril 1986 et qui vivaient près du lieu de la catastrophe en Ukraine. L'étude est parue dans le journal Environmental Health Perspectives

Le niveau de radioactivité de la glande thyroïde de chaque individu a été mesuré dans les deux mois après l'accident. A partir de l'âge de 12 ans, les patients ont été ensuite examinés quatre fois pour déceler un cancer. Quelque 65 personnes ont fait l'objet d'un diagnostic du cancer de la thyroïde.

"Sur la durée, les chercheurs n'ont pas trouvé la preuve que le risque accru de cancer diminue", affirme l'étude.

D'autres études portant sur des personnes ayant survécu à l'explosion de bombes atomiques montrent que le risque de cancers commence à décliner seulement après 30 ans, tout en restant plus élevé que la moyenne pendant 40 ans après l'explosion.

Lors de l'accident de la centrale ukrainienne, considéré comme l'accident nucléaire civil le plus grave de l'histoire, on estime à cinq millions le nombre de personnes contaminées en Biélorussie, Russie et Ukraine.

Le bilan des décès est l'objet de débats. Si les Nations unies estiment que 9.000 personnes devraient mourir des conséquences de l'accident, des organisations écologistes comme Greenpeace évaluent à 100.000 le nombre de morts.

Rajoutons l'impact de Fukushima et l'autre catastrophe passée sous silence en ex-URSS et on s'appercevra que mon estimation n'est pas tant biaisée...

Addrelyn a écrit :Je vais arrêter de me faire du mal avec ce forum parce qu'à force de vous lire, je risque de me suicider et de faire une victime de plus du nucléaire.

A trop confondre les effets avec les causes, on peut aussi en déduire que trop se regarder le nombril peut aussi être la cause d'un lumbago... Puis celle d'une dépression! Un peu de lucidité svp ^^

Addrelyn a écrit :Pour info, aujourd'hui on recense 61 morts liés directement à Tchernobyl et les estimations d'augmentation de morts par cancer sont de 4000 à 9000. cf les nations unies et 20 ans de recherches et de suivi sur + de 4 000 000 de personnes (les liquidateurs entre autre).

Le premier pas vers la franchise serait par exemple de choisir méticuleusement ses sources ...

Puis aussi d'avoir le courage d'écouter la «voix des victimes». Parce que l'une des dérives majeure de notre société, est de vite en faire des «coupables»... c'est tellement pratique. Ça oui, c'est très iatrogène pour celles qui ont déjà souffert de leur état!!!

Raison pour laquelle, le chiffre de 250'000 inclu les «morts vivants» en sursis... Car il n'y a pas de raison qu'on n'en tienne pas compte, puisque dans le décompte de l'hydroélectrique, il est compté la rupture d'un barrage! Ce qui fondamentalement est faux, puisque la cause est non directement lié à la production d'énergie, mais à une erreur du génie civil (calcul de structure, suivi de chantier et défaut de construction?) alors que les morts du nucléaire sont directement la cause d'un système qui échappe au contrôle de l'homme de façon alléatoire. Et la pollution nucléaire dure des siècles, si ce n'est des millénaires... Ce n'est pas pas franchement comparable!!!

Menfinbref, +/-100'000 pour le nombre des victimes, il ne faudrait avant tout ne pas en n'oublier AUCUNE... Il n'en reste pas moins que contrairement à ce que suggérais le graphique original, le nucléaire est dans le trio des énergies les plus dangereuses. Point barre!

Si tu pense que c'est sans danger, ils recrutent officiellement des «liquidateurs» à Fukushima. Puisqu'il n'y a aucun risque notoire, que selon toi on peut avoir confiance dans les autorités qui gèrent la situation là-bas et que le risque serait très calculé, serais-tu prêt à y aller?

Addrelyn a écrit :Autre chose, bien sûr qu'en France le nucléaire va diminuer. Mais aller dire aux chinois et aux indiens de s'en passer...
Vous pouvez aussi chercher le graphe espérance de vie vs kWh par habitant, c'est instructif.

Tout ça est très peremptoire, puisque c'était le but du graphique que de rétablir la hiérarchie réelle des risques.

Addrelyn a écrit :
UNSCEAR reports [U3, U7], it can be concluded that [...]

Déjà dit ici, l'ONU est gangrainée par la corruption (comme d'autres organisations tentaculaires hein, j'ai rien contre l'ONU, c'est juste fait par des hommes et des femmes la plupart de bonne volonté...) l'OMS n'est pas indépendante de l'AIEA... Bref que sais-tu de l'ONU? Tu y travaille?

Merci aussi pour tout les points soulevés ( :cheesy: ) ça a permis de préciser certains points...
0 x
pb2488
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 837
Inscription : 17/08/09, 13:04

Message non lupar pb2488 » 05/04/11, 21:57

0 x
"La vérité ne se définit pas comme étant l'opinion de la majorité :
La vérité est ce qui découle de l'observation des faits."
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 50135
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 903

Message non lupar Christophe » 05/04/11, 21:59

Ralalla que de passions dès qu'on parle de nucléaire...

:cheesy:
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités


Revenir vers « Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion) »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités