Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion)Morts des énergies fossiles, nucléaire et hydroélectrique

Pétrole, gaz, charbon, nucléaire, REP, EPR, fusion chaude, ITER, centrales thermiques, cogénération, trigénération. Peakoil, déplétion, économie, technologies et stratégies géopolitiques.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49148
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 751

Morts des énergies fossiles, nucléaire et hydroélectrique

Message non lupar Christophe » 04/04/11, 20:01

Le coût humain suivant les énergies primaires pour générer de l'électricité. En nombre de décès pour 10 GWh....

Je sens que ca va faire polémique :)

Le coût humain de nos choix énergétiques

Aussi surprenant que cela puisse paraître, jusqu'à présent, les énergies fossiles tuent plus que le nucléaire. Le New Scientist explique en quoi les combustibles fossiles se montrent bien plus meurtriers que le nucléaire.


Suite à la crise nucléaire qui frappe le Japon, l’Allemagne a décidé d’arrêter temporairement 7 de ses réacteurs et la Chine, qui construit plus de centrales nucléaires que tous les pays du monde réunis, a suspendu toute approbation de nouvelles installations. Mais ces réactions pourraient être davantage motivées par des considérations politiques que par la crainte du nombre de morts qu’une catastrophe pourrait entraîner. C’est sans doute une bien maigre consolation pour tous ceux qui vivent à proximité de Fukushima, mais le nucléaire tue nettement moins de personnes que d’autres sources d’énergie, si l’on en croit un rapport de l’Agence internationale de l’énergie (AIE).

« Cela ne fait aucun doute », affirme Joseph Romm, expert dans le domaine de l’énergie au Center for American Progress, à Washington. « Rien ne cause plus de décès que les combustibles fossiles. »

Dans une analyse effectuée en 2002, l’AIE avait rassemblé les études existantes afin de comparer entre plusieurs grandes sources d’énergie les décès survenus par unité d’électricité produite. L’Agence avait examiné le cycle de vie de chaque combustible depuis son extraction jusqu’à la phase située en aval de son utilisation, et avait inclus les décès par accident ainsi que les expositions à long terme aux émissions ou aux radiations. C’est le nucléaire qui avait obtenu la meilleure note, tandis que le charbon était la source d’énergie qui faisait le plus de victimes.

Graphique du bilan des décès par source d'énergie

Image

Cela s’explique par le grand nombre de décès dus à la pollution. « C’est l’ensemble du cycle de vie qui entraîne des lésions, des maladies et des décès », explique Paul Epstein, directeur adjoint du Center for Health and the Global Environment à la Harvard Medical School. Les fines particules que rejettent les centrales au charbon feraient environ 13 200 victimes par an rien qu’aux États-Unis, selon la Clean Air Task Force, à Boston (The Toll from Coal, 2010). À cela s’ajoutent les décès survenant lors de l’extraction et du transport du charbon, et ceux provenant d’autres formes de pollution liées à ce combustible. L’Agence internationale de l’énergie atomique et les Nations unies estiment quant à elles que le nombre de morts par cancer suite à la catastrophe de Tchernobyl en 1986 se situera finalement aux alentours de 9000.

Les chiffres indiquent en fait que ce ne sont pas les événements catastrophiques qui causent le plus de décès dans l’industrie nucléaire. En effet, plus de la moitié des ceux-ci surviennent lors de l’extraction de l’uranium, d’après l’AIE. Mais même lorsque l’on prend aussi en compte ces décès-là, le nombre de victimes reste bien en deçà de celles dont sont responsables les autres sources d’énergie.

Pourquoi, dès lors, se focalise-t-on sur le nucléaire ? « Pour le charbon, nous constatons année après année une progression régulière du nombre de décès, par arrêt cardiaque, par exemple, mais ces décès n’ont pas de visibilité. Tandis que lorsqu’il y a rejet de radioactivité à grande échelle, c’est une catastrophe qui, à juste titre, nous effraye », indique James Hammitt, du Harvard Center for Risk Analysis, à Boston.

Une fois encore, la perception que le grand public a des événements n’est pas la bonne. Lorsqu’en 1975, environ 30 barrages ont cédé les uns après les autres en Chine à cause de terribles inondations, quelque 230 000 personnes ont trouvé la mort. Si l’on prend en compte ne serait-ce que ce seul événement, on s’aperçoit que l’hydroélectricité est beaucoup plus meurtrière que n’importe quelle autre source d’énergie.


Sources :
http://www.goodplanet.info/Contenu/Poin ... rgetiques/

http://www.newscientist.com/article/mg2 ... power.html

Dommage il manque le plus important: le pétrole...pourtant il est utilisé dans des centrales thermiques...Peut être parce que c'est pas évident de distinguer son utilisation électrique des autres? Mais ca a bien été fait avec le gaz donc??

Et puis, les décès prématurés des travailleurs du nucléaire sont pris en compte comment? Parce qu'en France après 10 ans il ne le sont pas/plus...cf : documentaire Nucléaire RAS

Concernant les décès de la pollution atmosphérique, lire : https://www.econologie.com/forums/les-morts- ... t1901.html

Et quelques infos sur le quel est le bilan de la catastrophe de Tchernobyl ? histoire de relativiser ces chiffres...
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités

Alain G
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3044
Inscription : 03/10/08, 04:24
x 1

Message non lupar Alain G » 04/04/11, 20:14

Facile d'avancer celà si on ne compte pas les travailleurs des sous-traitants!

Compter les morts de la dam en Chine me fait aussi marer! :evil:

Zont pas encore compilé le nuke du Japon car, ca va faire mal, les bombes nucléaires et les morts des essais de bombes nukes partout dans le monde!

Sans compter les bombes à plutonium appauvri laché en Irak et partout dans les pays arabes!

Le nuke c'est secret d'état alors que le reste est disponible et vérifiable!


Quel cons!
0 x
Faire un pas derrière parfois peut permettre de renforcer l'amitié.
La critique est une bonne chose si ajouté a quelque compliments.
Alain
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49148
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 751

Re: Morts des énergies fossiles, nucléaire et hydroélectriqu

Message non lupar Christophe » 04/04/11, 20:19

Merci Alain, tu confirmes bien mon:

Christophe a écrit :Je sens que ca va faire polémique :)


:cheesy: :cheesy:

Bon pour l'échelle du diagramme, j'ai pas réussi à trouver ce que représentaient les 3 parties (claire, foncée, hachurée...)...si kk1 trouve?
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
Alain G
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3044
Inscription : 03/10/08, 04:24
x 1

Message non lupar Alain G » 04/04/11, 20:31

Ce qui me tue c'est qu'ils se prétendent scientifique en ajoutant les morts causés par une mauvaise conception d'un barrage par les chinois qui découle plus d'un accident que la relation à effet de cause des barrages.

On peut aussi dire que si on avait prévue le coup avec les centrales nuke il n'y aurait pas eu d'accident! Même si on tente de miniser les accidents d'avions, il en tombent toujours!


La différence c'est qu'un accident nuke ça va continuer de tuer et pas un barrage hydro! :evil:
0 x
Faire un pas derrière parfois peut permettre de renforcer l'amitié.

La critique est une bonne chose si ajouté a quelque compliments.

Alain
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7714
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 628

Message non lupar Ahmed » 04/04/11, 21:18

J'ajouterais que ces énergies fossiles ne s'opposent pas à l'énergie nucléaire (qui n'est pas fossile,certes, mais n'est pas renouvelable non plus), dans la mesure où l'exploitation de l'uranium repose sur des énergies fossiles .
Au Niger, la mine de charbon de Tchirozérine sert aux activités extractives, de même que le pétrole (véhicules évidemmment, mais aussi groupes électrogènes).
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49148
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 751

Message non lupar Christophe » 04/04/11, 23:37

Ahmed a écrit :J'ajouterais que ces énergies fossiles ne s'opposent pas à l'énergie nucléaire (qui n'est pas fossile,certes, mais n'est pas renouvelable non plus), dans la mesure où l'exploitation de l'uranium repose sur des énergies fossiles .
Au Niger, la mine de charbon de Tchirozérine sert aux activités extractives, de même que le pétrole (véhicules évidemmment, mais aussi groupes électrogènes).


J'ajouterais que les énergies fossiles carbonnées, transformées en CO2, sont, avec l'aide du soleil, des énergies renouvelables pour peu qu'on les aide un peu: https://www.econologie.com/forums/microalgue ... 10514.html
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 04/04/11, 23:53

Oui c'est vrai Ahmed! Comme l'a rapporté une Libérale Verte et chimiste de son état (dans mon coin). Une bonne partie de la concentration/enrichissement de l'uranium, se fait «grâce» à des centrales à charbon!!!

Ceci est très peu documenté. Mais venant de «libéraux» il faut prendre ça en compte absolument. On s'apperçoit ainsi que le nucléaire est juste un moyen pour éviter un chantage énergétique des pays émergeants ou en raison d'instabilité politique de toute nature des pays fournisseurs de minerai, et forcément cela va truquer la loi de l'offre/demande sous différents angles... Par exemple au Niger:

astrotophe.fr a écrit :Pour obtenir l'uranium naturel, on creuse des mines pour extraire des minéraux qui contiennent de l'uranium. Il faut environ 1 tonne de roche pour extraire 500 g d'uranium naturel (le yellowcake). Ceci est fait aux abords de la mine pour limiter le transport d'une grande quantité de matériaux. (source Wikipédia)

L'uranium naturel principalement vient du Canada, de l'Australie et du Niger. (source CRIIRAD) La production annuelle du Niger d'uranium naturel est de 2 900 tonne (la France importe 8 000 tonnes/an - source Ministère du Développement Durable).

Nous allons partir vers les mines du Niger car l'électricité utilisée est issue du charbon (il y a également beaucoup de charbon au Niger)
D'un autre rapport du CRIIRAD, on lit que 85% des 2 unités de production électrique de 18,8 MW chacune servent à faire fonctionner les deux mines d'uranium.

On suppose les centrales fonctionnant 24h/24h et 365j/an soit 330 GWh électrique ce qui correspond à une émission de 330 000 tonnes de CO2 pour la production électrique de ces unités. Donc pour l'extraction, concentration de l'uranium, on prend 85% de CO2 soit 280 000 tonnes. Ce qui donne 100 tonnes de CO2 par tonnes d'uranium naturel.

Pour l'enrichissement d'un 1 kg d'uranium enrichi, il faut 8 kg d'uranium naturel. (source Wikipédia et Futura24)

Donc ce qui donne 800 tonnes de CO2 par tonne d'uranium enrichi pour la phase d'extraction et concentration. On va arrondi à 1000 tonne de CO2 par tonne d'uranium enrichi pour la prise en compte du transport et d'autres éléments oubliés.

Pour la production d'un kWh électrique, il faut 3,3 mg d'uranium enrichi. Par conséquent, l'ajout de CO2 pour le kWh électrique nucléaire est de 3,3 g de CO2.

D'après les informations fournies par Dan1 (voir son commentaire), la valeur réelle serait proche de 1 à 1,3 g de CO2/kWh.

http://www.astrotophe.fr.nf/environneme ... h_nucl.php

Il y a aussi d'autres raisons relatives à la chimie pour lesquelles ils utilisent du charbon (pour des questions ‘secret défense’, ils utiliseraient le charbon à d'autres fins...), on comprend pourquoi cette députée verte n'a pas tenu à trop développer ce thème... Apparemment ce sujet est tabou!

J'en profite pour faire une première mise-à-jour du diagramme publié ci-dessus, et qui tient compte des décès réels dûs à Tchernobyl... Évidemment qu'il faudrait faire migrer les décès du à l'utilisation du charbon pour concentrer/enrichir l'uranium... Si quelqu'un arrive à faire le calcul (pour autant qu'on trouve des stats... je referrai une m-à-j).

J'ai évalué que vu sa faible dangerosité, le solaire et principalement le solaire thermique devrait causer la moitié moins de décès que le gaz naturel, dans une «fourchette haute»:

Image

De toute façon, je trouve tellement outrancier de n'avoir pas tenu compte les décès à long terme, et d'imputer la rupture d'un barrage aux risques liés à la production d'énergie stricto sensu, que je me demande si le nombre de décès dû au nucléaire, qui transforme la planète en poubelle nucléaire (retombées, stockage, arbitraire...) que je me demande si c'est bien comparable! Mais j'ai laissé pour avoir un ordre d'idée... Par contre j'ai mis le nombre de décès/handicapés selon l'une des personnes les mieux placées pour le savoir, Viatcheslav Grichine, Président de l'Union Tchernobyl (la principale association de liquidateurs)... sur 600 000 liquidateurs [UP date du 26 avril 2011]:
— [375 000] sont morts et [90 000] restés handicapés en Russie [anc. chiffre sous-évalués 25'000 morts].
— ~25 000 sont morts et ~70 000 restés handicapés en Ukraine.
— 10 000 sont morts et 25 000 handicapés» en Biélorussie
[Ce qui fait un total de 400 000 morts (66 % des 600 000 liquidateurs) et 90 000 invalides en sursis...]
Source de la mise à jour: ...> (Egalement sur Euronews: Tchernobyl: commemoration)

....et là le graphique nous dit autre chose.... Le point d'interrogation, symbolise Fukushima et les dégâts co-latéraux du nucléaire. Il faut également compter entre 500 et 1000 morts par pays en moyenne pour les leucémies, cancers de la tyroides et autres cancers, dans toute l'Europe, voir ailleurs... Ce qui n'apparaît pas dans le graphique original. Je pense donc que l'un dans l'autre, les 250'000 très malade ou finalement décèdés relatifs au nucléaire sont en-dessous de la réalité. D'ailleurs il manque la première catastrophe nucléaire de Russie (reportée dans un autre fil) et dont on ne saura vraisemblablement jamais le décompte macabre (sous l'URSS).
Dernière édition par Obamot le 26/04/11, 07:09, édité 2 fois.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49148
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 751

Message non lupar Christophe » 05/04/11, 00:04

Obamot a écrit :J'en profite pour faire une première mise-à-jour du diagramme publié ci-dessus, et qui tient compte des décès réels dûs à Tchernobyl...


Je savais pas que t'avais des talents de faussair...euh d'infographiste :mrgreen: :mrgreen: Pas mal !! Mais tu sors d'où le chiffre sur le solaire? :D

Pour le CO2 et le nucléaire, on a un sujet dédié qui fait le tour de la question: https://www.econologie.com/forums/nucleaire- ... t8139.html
https://www.econologie.com/forums/rejets-de- ... t9500.html
et un plus vieux par jonule (le militant) : https://www.econologie.com/forums/nucleaire- ... t5658.html

Attention la conclusion que tu quote ne concerne que la Mine d'uranium...même pas son enrichissement !

Par conséquent, l'ajout de CO2 pour le kWh électrique nucléaire est de 3,3 g de CO2.


De toute facon ce raisonnement comprend bien trop d'incertitude, préférez les chiffres de ce sujet:
https://www.econologie.com/forums/nucleaire- ... t8139.html

Image
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 05/04/11, 00:22

Tant qu'on est dans des évaluations «à la hache», je taille dans le tas!

Christophe a écrit :
Obamot a écrit :J'en profite pour faire une première mise-à-jour du diagramme publié ci-dessus, et qui tient compte des décès réels dûs à Tchernobyl...


Je savais pas que t'avais des talents de faussair...euh d'infographiste :mrgreen: :mrgreen: Pas mal !! Mais tu sors d'où le chiffre sur le solaire? :D


Je suis sérieux moi Môssieur => j'ai dit: «mise à jour» hi,hi,hi...

Au fait c'est qui les «faussaires»(?) si l'on regarde ton dernier graphique? :mrgreen:

Mes sources pour le solaire? Bein diwouar, le solaire ça n'explose pas, ne fuit pas, ne pollue pas... etc Donc normalement il ne devrait pas y en avoir... Mais comme on ne peut pas mettre «0», j'ai utilisé cette bonne vieille méthode de calcul infaillible, largement utilisée par les scientifiques du secteur des médicaments, les R&D (demande chez Thales^^) et autres bureaux d'étude dans la sûreté nucléaire: ...>

Comme on n'a pas beaucoup de «visibilité» dans ce domaine, j'ai pris ce qui a cours dans ces cas là, soit la règle des: 80% // 20%, tu connais?

Je tomberais donc normalement à 20% de ceux pour le gaz(?) puis j'ai pondéré en doublant cette valeur, pour arriver à ~40%, pour être sûr d'être en-dessous de la réalité... Pourquoi quelque chose d'aussi complexe que le gaz et pas comme le secteur du transport de l'électricité? Parce qu'il y aura quand même des risques liès à des installations complexe de circuiterie de fluide, pour stocker l'énergie dans le sol (le sable ou le sel en fusion, gros cubes de béton ou autre le tout par circulation d'un fluide...).

Et on ne sait jamais... y'a aussi les fameux «coups de soleil» dans le désert... et des balles perdues... :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
0 x
Alain G
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3044
Inscription : 03/10/08, 04:24
x 1

Message non lupar Alain G » 05/04/11, 01:00

Mon cher Christophe, zont omis de mettre les barrages hydro dans ton dernier graphique! :shock:

Zavait peur de montrer la réalité! 8)

Ou pas calculable! :mrgreen:
0 x
Faire un pas derrière parfois peut permettre de renforcer l'amitié.

La critique est une bonne chose si ajouté a quelque compliments.

Alain


Revenir vers « Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion) »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité