La fermeture de Fessenheim, une faute écologique

Pétrole, gaz, charbon, nucléaire (REP, EPR, fusion chaude, ITER), centrales électriques thermiques gaz et charbon, cogénération, tri-génération. Peakoil, déplétion, économie, technologies et stratégies géopolitiques. Prix, pollutions, coûts économiques et sociaux...
Avatar de l’utilisateur
écologie réaliste
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 208
Inscription : 21/06/19, 17:48
x 61

Re: La fermeture de Fessenheim, une faute écologique




par écologie réaliste » 23/02/20, 20:22

Ahmed a écrit :Ecologie-réaliste (sic), tu sembles plus porté sur l'oxymore (involontaire?) que sur le second degré...

J'assume, l'oxymore il est voulu ; il s'agit de réveiller, secouer, les esprits qui ronronnent béatement dans le confort du dogmatisme bien-pensant d'une vieille écologie irréaliste.
Il y a un problème urgent, le dérèglement climatique global déjà engagé : sécheresses, canicules, inondations, incendies et ouragans, et surtout, la situation se dégrade d'année en année.
Face à ce problème immédiat, pressant, est-il réaliste d'opposer les risques éventuels des déchets nucléaires dans des milliers d'années ? (Si ce n'était pas aussi important, on en ferait un sketch comique). Pourtant c'est le discours de la vieille écologie, non réaliste.

Il se trouve qu'un certain nombre de pays développent une énergie bas carbone pouvant produire massivement une énergie non intermittente. Bref des pays qui construisent des centrales nucléaires. C'est particulièrement vrai de la Chine.
Maintenant ceux qui se réclament de la vieille écologie peuvent penser à répondre à cette question :

Faut-il aller manifester devant l'ambassade de Chine pour qu'elle ferme tous ses chantiers nucléaires ?
Ou faut-il féliciter la Chine de réduire ses émissions de CO2 en remplaçant le charbon par du nucléaire ?

Je sais, c'est dérangeant.

Les accidents nucléaires sont locaux, limités.
Le réchauffement climatique est global.
Accidents comptés, le nucléaire, est l'énergie la moins dangereuse.

Pollution et dangers des énergies
1 x

Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6532
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 972

Re: La fermeture de Fessenheim, une faute écologique




par GuyGadebois » 23/02/20, 20:27

Ta "nouvelle écologie" n'est qu'une vaste fumisterie qui s'apparente à de la vieille publicité, qu'on appelait "réclame".
Je constate par ailleurs que tu te sers souvent de ce site pour poster des liens vers le tiens et en faire une promo gratuite. Si ça c'est pas du marketing... :mrgreen:
0 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligente.(J.Rouxel)
"Par définition la cause est le produit de l'effet". (Tryphion)
"360 000 /0,5/100 ça fait 72 millions et pas 6 millions" (AVC)
Avatar de l’utilisateur
Paul72
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 684
Inscription : 12/02/20, 18:29
Localisation : Sarthe
x 139

Re: La fermeture de Fessenheim, une faute écologique




par Paul72 » 23/02/20, 21:49

Exnihiloest a écrit :
écologie réaliste a écrit :...Personne ne sait je contrôler, il file entre les doigts, insaisissable, et se déverse dans l'égout à CO2 qu'est notre atmosphère. Nous léguons cet égout aux générations futures...

Elles nous remercieront.

C'est seulement dans la fable du réchauffement anthropique et de ses prévisions apocalyptiques ridicules que le CO2 serait un polluant.
Mais ce n'en est pas un. Toute la végétation en dépend, et donc nous aussi. Son augmentation participe même au reverdissement de la planète plus vite que la déforestation.


c'est absolument faux. Sans aller jusqu'à dire que le CO2 devient toxique pour les arbres, son augmentation de concentration entraine dores et déjà des problèmes biologiques: croissance trop rapide des tissus au détriment de la solidité structurelle de l'arbre. qui devient plus fragile et risque de casser plus facilement. Au delà d'un certain taux il n'y a plus de gain de croissance non plus. ce serait plus intéressant pour la végétation herbacée.
et la hausse de température n'est globalement pas bénéfique pour la végétation (sauf pour quelques régions du monde)
0 x
J'suis allergique aux cons: parfois, je m'fais même tousser.
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 14007
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 645

flytox




par Flytox » 23/02/20, 22:08

écologie réaliste a écrit :... il s'agit de réveiller, secouer, les esprits qui ronronnent béatement dans le confort du dogmatisme bien-pensant d'une vieille écologie irréaliste.

Il y a un problème urgent, le dérèglement climatique global déjà engagé : sécheresses, canicules, inondations, incendies et ouragans, et surtout, la situation se dégrade d'année en année.
Face à ce problème immédiat, pressant, est-il réaliste d'opposer les risques éventuels des déchets nucléaires dans des milliers d'années ? (Si ce n'était pas aussi important, on en ferait un sketch comique). Pourtant c'est le discours de la vieille écologie, non réaliste.


Pourtant le sketch, tu nous le fais... plutôt triste... Ce qui est réaliste pour toi c'est de faire dans l'immédiateté, l'urgence, sous la pression, maintenant j'ai une "solution", demain ...c'est un concept, pour ceux qui pensent "vieux". Tu sais , ces cons qui analysent les conséquences réelles avant de remettre une couche de plus de non solution nucléaire, dangereuse, inepte et mercantile.
Un amorce de solution serait de diminuer drastiquement toutes nos gabegies d'énergies quelle soit Carboné, Nucléaire etc....
Les comparaison CO2 , déchets nucléaire c'est une vaste foutaise mercantile.

écologie réaliste a écrit :Il se trouve qu'un certain nombre de pays développent une énergie bas carbone pouvant produire massivement une énergie non intermittente. Bref des pays qui construisent des centrales nucléaires. C'est particulièrement vrai de la Chine.
Maintenant ceux qui se réclament de la vieille écologie peuvent penser à répondre à cette question :

Faut-il aller manifester devant l'ambassade de Chine pour qu'elle ferme tous ses chantiers nucléaires ?
Ou faut-il féliciter la Chine de réduire ses émissions de CO2 en remplaçant le charbon par du nucléaire ?

Je sais, c'est dérangeant.


Ce qui est dérangeant, c'est que ceux qui se réclament de la "nouvelle" école se voient bien enfermer ceux de "la vieille école" dans des questions complètement nazes ?
- La vieille école devrait être réduite à des manifs totalement inutiles devant un endroit insolite, totalement décorrélé du sujet, sans aucune portée sur les agissements souverains d'un pays lointain qui se fout royalement des opinions publiques en plus venant d'un pays étranger....

- La "nouvelle" école et la Chine essayent à tout prix de nous faire croire que remplacer Carybde par Scylla apportera autre chose que de mauvaises solutions immédiates.

Les accidents nucléaires sont locaux, limités.
Le réchauffement climatique est global.
Accidents comptés, le nucléaire, est l'énergie la moins dangereuse.

"Locaux et limités"....un rayon de 40 km évacué à Fukushima. En plein désert, l'impact resterait" limité", mais proche d'une grande ville.... :roll:
"Le réchauffement climatique est global" et la cupidité très répandue. Image
"Accidents comptés, le nucléaire, est l'énergie la moins dangereuse", affirmation gratuite qui ne tient pas compte de la réalité de la technique et de ses aléas, du terrorisme, des guerres, de inconscience / irresponsabilité de nos "élites" et lobyistes.
2 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.
[Eugène Ionesco]
http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10050
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 1267

Re: La fermeture de Fessenheim, une faute écologique




par Ahmed » 23/02/20, 22:13

Attention toutefois à l'argument de la cupidité, même s'il n'est pas dépourvu de consistance, il occulte l'essentiel qui est l'obligation faite aux agents de se conformer au "sujet-automate" de la valeur abstraite.
Dernière édition par Ahmed le 23/02/20, 22:28, édité 1 fois.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."

sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5909
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 836

Re: La fermeture de Fessenheim, une faute écologique




par sicetaitsimple » 23/02/20, 22:28

sicetaitsimple a écrit :
janic a écrit :
Sait-on traiter le déchet CO2 pour qu'il ne nuise pas ? Non !
Si, c'est juste une question de politique et de moyens disponibles financièrement et en bonne volonté, pour ce que nous émettons actuellement.


Bah bien sûr! D'ailleurs le bilan carbone de Janic doit déjà être neutre (voire négatif?) et il est applicable sans aucun problème à tout le monde!


Allo? Ca a coupé?
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 60559
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 2683

Re: La fermeture de Fessenheim, une faute écologique




par Christophe » 05/03/20, 12:58

Une faute économique aussi?

https://www.ccomptes.fr/fr/publications ... nucleaires

La Cour, qui a déjà publié plusieurs rapports sur la filière nucléaire, a actualisé ses constats relatifs à l'arrêt et au démantèlement des installations nucléaires, et dressé le bilan des évolutions intervenues ces dernières années.

Première d'une longue série, la fermeture de Fessenheim s'est caractérisée par un processus de décision chaotique et risque d'être coûteuse pour l'État. Il convient de mieux préparer les suivantes, notamment pour se prémunir des risques futurs d'indemnisation.

Les démantèlements en cours, sur des installations souvent anciennes, sont soumis à de fortes contraintes techniques et financières, et connaissent d'importantes dérives de coûts prévisionnels. Les autorités administratives et de sûreté rencontrent des difficultés pour arbitrer entre les objectifs de délais et de coûts fixés par la loi. L'évaluation, le provisionnement et la sécurisation du financement des charges par les exploitants s'avèrent perfectibles.

La Cour formule huit recommandations concernant les arrêts de réacteurs, le pilotage des opérations de démantèlement et l'évaluation et le provisionnement des charges induites.



Rapport de 172 pages:
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 60559
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 2683

Re: La fermeture de Fessenheim, une faute écologique




par Christophe » 30/06/20, 15:07

C'était hier !

R.I.N.P Fessenheim !!

Comme Rest In Nuclear Peace !! :mrgreen:
1 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5014
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 540

Re: La fermeture de Fessenheim, une faute écologique




par moinsdewatt » 01/07/20, 20:27

Dommage d'avoir euthanasié cette centrale qui pouvait tout à fait sainement produire encore au moins 5 à 10 ans d'électricité peu carbonée.
0 x
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5909
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 836

Re: La fermeture de Fessenheim, une faute écologique




par sicetaitsimple » 01/07/20, 20:55

moinsdewatt a écrit :Dommage d'avoir euthanasié cette centrale qui pouvait tout à fait sainement produire encore au moins 5 à 10 ans d'électricité peu carbonée.


Ca le vaut bien!

FHEV.jpg
FHEV.jpg (9.71 Kio) Consulté 1262 fois
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon et électricité nucléaire (fission et fusion) »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 12 invités