La fermeture de Fessenheim, une faute écologique

Pétrole, gaz, charbon, nucléaire (REP, EPR, fusion chaude, ITER), centrales électriques thermiques gaz et charbon, cogénération, tri-génération. Peakoil, déplétion, économie, technologies et stratégies géopolitiques. Prix, pollutions, coûts économiques et sociaux...
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5909
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 836

Re: La fermeture de Fessenheim, une faute écologique




par sicetaitsimple » 23/02/20, 17:24

janic a écrit :
Sait-on traiter le déchet CO2 pour qu'il ne nuise pas ? Non !
Si, c'est juste une question de politique et de moyens disponibles financièrement et en bonne volonté, pour ce que nous émettons actuellement.


Bah bien sûr! D'ailleurs le bilan carbone de Janic doit déjà être neutre (voire négatif?) et il est applicable sans aucun problème à tout le monde!
0 x

Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6532
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 972

Re: La fermeture de Fessenheim, une faute écologique




par GuyGadebois » 23/02/20, 17:27

écologie réaliste a écrit :Les déchets radioactifs sont-ils dangereux ? Oui.
Sait-on les traiter et les stocker de façon à ce qu'ils ne présentent pas de risques ? Oui. <<< Non.
Le déchet CO2 est-il dangereux ? Oui.
Sait-on traiter le déchet CO2 pour qu'il ne nuise pas ? Non ! <<< Oui. https://www.letemps.ch/sciences/changer ... atmosphere
http://isias.lautre.net/IMG/pdf/une_bac ... ene_o2.pdf
https://www.batiactu.com/edito/transfor ... -49997.php
Quelles nuisances dues aux déchets nucléaires subissons-nous ?
Aucune. <<< Source? Parles-en aux Algériens et aux Polynésiens...
Quelles nuisances dues au déchet CO2 subissons-nous ?
Le réchauffement climatique et son cortège d'ouragans, de sécheresses, d'inondations... <<< Non. Ce ne sont que des phénomènes météorologiques... :roll:

► Le pire des déchets, l'ennemi public N°1, c'est le déchet CO2. <<< Non. Le pire ennemi de l'avenir du genre humain est les gens dans ton genre.


Pauvre humanité.... :(
0 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligente.(J.Rouxel)
"Par définition la cause est le produit de l'effet". (Tryphion)
"360 000 /0,5/100 ça fait 72 millions et pas 6 millions" (AVC)
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3660
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 276

Re: La fermeture de Fessenheim, une faute écologique




par Exnihiloest » 23/02/20, 17:38

écologie réaliste a écrit :...Personne ne sait je contrôler, il file entre les doigts, insaisissable, et se déverse dans l'égout à CO2 qu'est notre atmosphère. Nous léguons cet égout aux générations futures...

Elles nous remercieront.

C'est seulement dans la fable du réchauffement anthropique et de ses prévisions apocalyptiques ridicules que le CO2 serait un polluant.
Mais ce n'en est pas un. Toute la végétation en dépend, et donc nous aussi. Son augmentation participe même au reverdissement de la planète plus vite que la déforestation.
0 x
Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6532
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 972

Re: La fermeture de Fessenheim, une faute écologique




par GuyGadebois » 23/02/20, 17:51

Exnihiloest a écrit :Son augmentation participe même au reverdissement de la planète plus vite que la déforestation.

Une fois de plus tu biaises la véritable information pour faire une généralisation opportuniste au service de tes mensonges...

A ce sujet, les chercheurs écrivent : «Bien que les efforts de plantation d’arbres, avec l’initiative de la Chine d’une grande muraille verte, améliorent la capacité de notre planète à absorber le carbone atmosphérique, le verdissement obtenu grâce à l’agriculture intensive n’a pas le même effet, selon Victor Brovkin de l’institut météorologique Max Planck, coauteur de notre papier. A la place, le carbone absorbé par les récoltes est rapidement relâché dans l’atmosphère.»

«Cette croissance globale [de la couverture arborée] résulte d’une perte nette entre les tropiques, qui est plus que compensée par un gain net hors des tropiques», écrivent les chercheurs. Qui estiment que ces évolutions sont à 60% liées aux activités humaines (déforestation, intensification de l’agriculture, reforestation etc.) et pour le reste à des facteurs indirects, «comme le changement climatique».

Les scientifiques remarquent une augmentation de la couverture arborée dans les climats tempérés, mais aussi dans les régions boréales ou en montagne, conséquence du réchauffement climatique : «Le réchauffement facilite la pousse d’une végétation boisée dans le nord-est de la Sibérie, dans l’ouest de l’Alaska et dans le nord du Québec», notent-ils par exemple.

46% d’arbres en moins depuis les débuts de l’humanité

Il est donc probable, au regard des études citées, qu’il y a effectivement plus d’arbres sur terre qu’il y a vingt ans (y compris en raison du réchauffement climatique). En regardant sur un temps plus long, le résultat s’inverse. En 2015, un article – lui aussi publié dans Nature – évoquait une diminution de 46% du nombre d’arbres depuis le début de la civilisation humaine.
https://www.liberation.fr/checknews/201 ... ns_1732974

Un recours massif à l’irrigation, aux fertilisants et à la mécanisation

Or, ce type de culture est beaucoup moins favorable pour l'environnement. « Si le reboisement comme celui observé sur la Grande Muraille Verte ou dans les pays d'Europe de l'Est augmente le stockage de CO2, il n'en n'est pas de même pour les champs cultivés, dont le CO2 qu'ils absorbent est relâché rapidement dans l'atmosphère », explique Victor Brovkin, de l'Institut Max-Planck pour la météorologie et coauteur de l'étude. D'autre part, cette agriculture intensive s'est largement développée au prix d'une rotation accrue des cultures, d'un pompage intempestif des nappes d'eau souterraines et d'une utilisation massive de fertilisants et pesticides. Les deux pays arrivent ainsi en tête des premiers consommateurs d'engrais dans le monde, et le Brésil suit exactement la même tendance (ce dernier empiète en plus sur ses forêts primaires pour étendre ses cultures). Si plus de verdure aboutit à un épuisement des réserves d'eau, un appauvrissement des sols et une pollution des rivières, il n'y a pas de quoi se réjouir.

Une précédente étude basée sur les observations satellites avait émis l'hypothèse que l'augmentation de la couverture végétale était majoritairement attribuable à la hausse du niveau de CO2 atmosphérique, favorable à la croissance des plantes. « Nous montrons ici que le rôle de l'Homme est bien plus important que ce qu'on pensait », atteste Ranga Myneni. Et il ne fait pas toujours les bons choix. Une autre étude parue en 2018 dans Nature montrait ainsi les effets pervers des plantations massives de conifères en Europe.
https://www.futura-sciences.com/planete ... lle-75039/
0 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligente.(J.Rouxel)
"Par définition la cause est le produit de l'effet". (Tryphion)
"360 000 /0,5/100 ça fait 72 millions et pas 6 millions" (AVC)
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10050
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 1267

Re: La fermeture de Fessenheim, une faute écologique




par Ahmed » 23/02/20, 18:02

Le concept de "reverdissement" est à manier avec précaution car cette appréciation phénoménale ne dis rien de son contenu. La croissance des végétaux est multi-factorielle et l'amélioration d'un facteur théorique n'implique nullement un bénéfice réel.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 13257
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 1060

Re: La fermeture de Fessenheim, une faute écologique




par janic » 23/02/20, 18:14

Le concept de "reverdissement" est à manier avec précaution car cette appréciation phénoménale ne dis rien de son contenu. La croissance des végétaux est multi-factorielle et l'amélioration d'un facteur théorique n'implique nullement un bénéfice réel.
d'autant plus qu'il faut voir quels types d'arbres sont replantés, souvent en prévision d'un abattage futur pour se fournir en bois. Genre les Landes ou le Morvan. :cry:
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10050
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 1267

Re: La fermeture de Fessenheim, une faute écologique




par Ahmed » 23/02/20, 18:17

Ici on parle de "reverdissement" et donc pas nécessairement de forêts, ce peut être des formations végétales très modestes: c'est "ce qui apparaît vert"...
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
écologie réaliste
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 208
Inscription : 21/06/19, 17:48
x 61

Re: La fermeture de Fessenheim, une faute écologique




par écologie réaliste » 23/02/20, 18:49

GuyGadebois a écrit :...

"Quelles nuisances dues au déchet CO2 subissons-nous ?"
Le réchauffement climatique et son cortège d'ouragans, de sécheresses, d'inondations... <<< Non. Ce ne sont que des phénomènes météorologiques... :roll:

Tiens, un climato-sceptique du deuxième type... Je croyais l'espèce en voie d'extinction.
(Le deuxième type, c'est les climato-sceptiques du premier type (espèce vraiment très rare), qui, ne pouvant plus nier qu'il y a réchauffement climatique, se rabattent sur "l'idée" que les activités humaines n'en ont aucune responsabilité.) ...
C'est-à-dire, consommons, brûlons du fossile, c'est sans effet sur le réchauffement climatique.
S'il reste encore de ces gens là, on est mal barré.

"Quelles nuisances dues aux déchets nucléaires subissons-nous ?"
Aucune. <<< Source? Parles-en aux Algériens et aux Polynésiens...

Encore une fois, ça devient votre marque de fabrique, vous mettez en avant des cas particuliers, chacun douloureux, mais en mettant sous le tapis le cas général, encore plus douloureux.
Il s'agit ici de comparer les nuisances des déchets des combustibles fossiles - CO2, particules fine et autres - aux nuisances des déchets nucléaires. Courage, soulevez le tapis et parlez-nous de la pollution atmosphérique du déchet CO2, des dégâts du charbon et du lignite en Allemagne par exemple, et faites une comparaison chiffrée aux nuisances dues aux déchets nucléaires.
Par vent d'est nous sommes, nous aussi exposés à la pollution allemande.
0 x
Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6532
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 972

Re: La fermeture de Fessenheim, une faute écologique




par GuyGadebois » 23/02/20, 19:02

écologie réaliste a écrit :
GuyGadebois a écrit :...

"Quelles nuisances dues au déchet CO2 subissons-nous ?"
Le réchauffement climatique et son cortège d'ouragans, de sécheresses, d'inondations... <<< Non. Ce ne sont que des phénomènes météorologiques... :roll:

Tiens, un climato-sceptique du deuxième type... Je croyais l'espèce en voie d'extinction. <<< L'ironie et toi ça fait deux. Toujours au premier degré à ce que je constate...


"Quelles nuisances dues aux déchets nucléaires subissons-nous ?"
Aucune. <<< Source? Parles-en aux Algériens et aux Polynésiens...

Encore une fois, ça devient votre marque de fabrique, vous mettez en avant des cas particuliers, chacun douloureux, mais en mettant sous le tapis le cas général, encore plus douloureux. <<< Appeler "cas particuliers" des cas d'école dramatiques est encore une fois malhonnête. On est habitué, à force de lire ta prose.

J'aurais pu ajouter "Tchernobyl", "Fukushima", "le désert du Nevada", "Mayak", "Kakadu", etc, etc...
0 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligente.(J.Rouxel)
"Par définition la cause est le produit de l'effet". (Tryphion)
"360 000 /0,5/100 ça fait 72 millions et pas 6 millions" (AVC)
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10050
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 1267

Re: La fermeture de Fessenheim, une faute écologique




par Ahmed » 23/02/20, 19:07

Ecologie-réaliste (sic), tu sembles plus porté sur l'oxymore (involontaire?) que sur le second degré...
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon et électricité nucléaire (fission et fusion) »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invités