La fermeture de Fessenheim, une faute écologique

Pétrole, gaz, charbon, nucléaire (REP, EPR, fusion chaude, ITER), centrales électriques thermiques gaz et charbon, cogénération, tri-génération. Peakoil, déplétion, économie, technologies et stratégies géopolitiques. Prix, pollutions, coûts économiques et sociaux...
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5919
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 836

Re: La fermeture de Fessenheim, une faute écologique




par sicetaitsimple » 01/07/20, 21:34

La photo est du 19/01/2012, j'ai oublié de le préciser.
0 x

Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6532
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 972

Re: La fermeture de Fessenheim, une faute écologique




par GuyGadebois » 01/07/20, 21:47

sicetaitsimple a écrit :La photo est du 19/01/2012, j'ai oublié de le préciser.

C'est donc bien d'actualité. Merci encore. :mrgreen:
0 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligente.(J.Rouxel)
"Par définition la cause est le produit de l'effet". (Tryphion)
"360 000 /0,5/100 ça fait 72 millions et pas 6 millions" (AVC)
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5919
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 836

Re: La fermeture de Fessenheim, une faute écologique




par sicetaitsimple » 01/07/20, 22:02

GuyGadebois a écrit :
sicetaitsimple a écrit :La photo est du 19/01/2012, j'ai oublié de le préciser.

C'est donc bien d'actualité. Merci encore. :mrgreen:


Oui, c'est l'actualité du 30/06/2020....Le résultat de "bisous" en Janvier 2012.
0 x
Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6532
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 972

Re: La fermeture de Fessenheim, une faute écologique




par GuyGadebois » 01/07/20, 22:03

Quel bisou ?
Bref, il était (plus que) temps de fermer cette épave dangereuse:
2004 – 2014 : Les incidents se multiplient

Dès le début des années 2000, les associations anti-nucléaires s’inquiètent du vieillissement de la centrale et de sa position en zone sismique.

Entre 2004 et 2014, ce sont 31 incidents qui ont eu lieu à la centrale de Fessenheim, selon Rue89. Un document de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), transmis à une députée écologiste allemande, fait état de dix-sept anomalies constatées sur le deuxième réacteur de la centrale, et de treize sur le premier.

En 2007, l’ASN dénonce, dans un rapport sur l’état des centrales, un « manque de rigueur » de la part d’EDF dans l’exploitation de Fessenheim.

En avril 2014, le réacteur 1 est arrêté plusieurs semaines pour cause de fuite dans une tuyauterie d’alimentation en eau. Quelques heures plus tard, le deuxième réacteur est lui aussi mis à l’arrêt après la fermeture imprévue d’une soupape de vapeur.

https://www.lemonde.fr/blog/luipresiden ... i-a-tarde/
0 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligente.(J.Rouxel)
"Par définition la cause est le produit de l'effet". (Tryphion)
"360 000 /0,5/100 ça fait 72 millions et pas 6 millions" (AVC)
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5919
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 836

Re: La fermeture de Fessenheim, une faute écologique




par sicetaitsimple » 01/07/20, 22:23

GuyGadebois a écrit :Quel bisou ?


Un bisou pour aller gratter quelques voix au deuxième tour....
0 x

Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8125
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 652
Contact :

Re: La fermeture de Fessenheim, une faute écologique




par izentrop » 04/07/20, 07:35

Quelques personnes courageuses face à un crime climatique dans l'indifférence générale. https://www.lemonde.fr/planete/article/ ... _3244.html
Image
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 60676
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 2734

Re: La fermeture de Fessenheim, une faute écologique




par Christophe » 04/07/20, 19:43

izentrop a écrit :Quelques personnes courageuses face à un crime climatique dans l'indifférence générale


Non non non eux défendent leur pouvoir d'achat issus du nucléaire donc leur pouvoir de polluer...
1 x
Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6532
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 972

Re: La fermeture de Fessenheim, une faute écologique




par GuyGadebois » 04/07/20, 19:45

izentrop a écrit :Quelques personnes courageuses face à un crime climatique dans l'indifférence générale.

Quelques cons irresponsables, j'aurais dit... :mrgreen:
0 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligente.(J.Rouxel)
"Par définition la cause est le produit de l'effet". (Tryphion)
"360 000 /0,5/100 ça fait 72 millions et pas 6 millions" (AVC)
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8125
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 652
Contact :

Re: La fermeture de Fessenheim, une faute écologique




par izentrop » 05/07/20, 02:30

C'est sur que 40 réalistes contre une immense majorité de profiteurs qui veulent le beurre, l'argent du beurre et ... ne font pas le poids.
Continuez à brûler du bois pour vous donner bonne conscience. L'alibi de la ressource durable pour un pillage organisé....

Ce n'est pas le sujet mais le paradoxe est énorme.. Le fait accompli sera pour bientôt en Angleterre, à peine plus tard chez nous.

Comme c'est un groupe privé ça n'apparait peut etre pas
Face à la déplétion des ressources fossiles et aux catastrophes annoncées dues au réchauffement climatique, les particuliers comme les entreprises se tournent de plus en plus vers le bois énergie.
Ainsi, les producteurs d'électricité convertissent à peu de frais leur centrales thermiques à flamme fossiles, en centrales à biomasse.

L'électricité du Royaume Uni est extraite majoritairement grâce à des centrales thermiques au gaz, utilisées notamment comme back up d'installations renouvelables en nombre croissant.
Or les réserves de gaz britanniques ne sont pas prévues pour durer plus que 3 à 4 ans au rythme de la consommation actuelle, ce qui va rapidement mettre le pays en situation de dépendance à l'importation de cette ressource.

Dans le but de diminuer les émissions de GES et de compenser la baisse de volume de gaz disponibles, le Royame Uni choisi de se tourner à son tour vers le bois énergie.
La plus grande centrale du pays, Drax, dans le North Yorkshire, qui utilisait initialement du charbon, procède à la conversion progressive de ses tranches à la biomasse depuis 2012. Drax annonce 70% de son électricité produite à base de bois et des émissions de CO2 à hauteur de 122kg/Mwh, à comparer très favorablement aux 1018 kg du Mwh produit à partir de charbon, et en accord avec les objectifs du ministère de l'environnement.
Conséquence logique de ces conversions, la demande en biomasse explose. La quantité de bois énergie brulé dans ces centrales est passée de 0,2 millions de tonnes en 2010 à 3,4 millions de tonnes en 2014 ! La production de granulés sur le territoire étant restée peu ou prou au niveau de 2010, le pays doit recourir à l'importation massive. Le Royaume Uni devient ainsi rapidement le premier importateur mondial de granulés de bois, à hauteur de 5,5 millions de tonnes par an, soit 33% du marché.
Les pays fournisseurs du bois sont principalement les Etats Unis (58%, 5 millions de tonnes), le Canada (22%, 800 000 tonnes) et la Lettonie (7,5%).
Aux USA, les exportations augmentent de 40% entre 2013 et 2014. Les états fournisseurs de biomasse sont le Mississpi et la Louisiane, qui voient 4 millions d'hectares, soit 25% de leurs forêts, ainsi mis à disposition de la production d'électricité britannique.
Pour assurer son approvisionnement, Drax construit deux fabriques de granulés de bois en Louisiane et en acquiert une troisième dans l'état du Mississipi, installant dans le même temps à Bâton Rouge les structures portuaires nécessaires à l'exportation.
David Mc Kay, auteur du livre célèbre « l'Energie durable, pas que du vent », est en 2012 conseiller auprès du ministère de l'environnement. Il crée en 2014 le BeaC, une calculatrice scientifique destinée à étudier les émissions carbone issues de l'utilisation de la biomasse en provenance des Etats Unis.
Il s'agit d'une nouvelle méthode d'évaluation des émissions, tenant compte de facteurs jusque là ignorés par les précédentes méthodes, à savoir les changements concernant le stockage du carbone dans les forêts exploitées.
L'usage du bois énergie était jusque là considéré comme neutre en carbone, mais ce postulat est remis en question à la sortie, en 2014, du rapport « Life cycle impact or Biommas electricity in 2020 », dont s'emparent diverses organisations de protection de l'environnement.
Des observations et des inquiétudes surgissent alors.
Le rapport BeaC établi 29 scénarii d'émissions de CO2, dont les conclusions chiffrées diffèrent selon le type de biomasse utilisée.
7% de l'approvisionnement de Drax est le fait de résidus de scieries et de chutes de bois, ceci ne porte pas à conséquences négatives en terme d'émissions de GES.

30% sont des branches, cimes des arbres et divers bois de qualité inférieures. Dans ce cas, les émissions sont plus élevées que celles du gaz, à 536kg/MWh.

Mais il peut s'agir également d' »éclaircies », c'est à dire d'abattages d'arbres entiers, les émissions atteignant dans ce cals là des sommets. La quantité de biomasse extraite est en effet supérieure à ses capacités de renouvellement et de capture du carbone.
Timothy Searching, de l'Université de Princeton a montré que pour une durée de renouvellement de 20 ans entre deux récoltes, les émissions sont de 80% supérieures à celles du charbon (1879 kg/Wh). Il faut attendre une durée de renouvellement de 100 ans pour que les émissions reviennent à des niveaux inférieurs à celles du charbon (902 kg/MWh). Rappelons que la limite fixées par le DECC, le ministère britannique de l'environnement, est de 285 kg/MWh !

Sylviane Platano
http://ww2.rspb.org.uk/Images/biomass_r ... 326672.pdf
http://jncc.defra.gov.uk/pdf/Biomass.pdf
https://www.carbonbrief.org/investigati ... ate-change
https://assets.publishing.service.gov.u ... 270416.pdf
https://assets.publishing.service.gov.u ... y_2014.pdf
https://www.drax.com/
https://www.rncan.gc.ca/forets/industrie/demandes/13737
https://www.carbonbrief.org/uk-now-burn ... et-imports
https://www.eia.gov/todayinenergy/detail.php?id=20912
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
Avatar de l’utilisateur
Paul72
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 684
Inscription : 12/02/20, 18:29
Localisation : Sarthe
x 139

Re: La fermeture de Fessenheim, une faute écologique




par Paul72 » 05/07/20, 10:52

La biomasse n'est écologique que si elle est locale et pour faire du chauffage individuel ou collectif (avec des appareils performants et des logements isolés).
Rétablir le bocage permet d'augmenter la ressource et bois de chauffage. Les centrales électriques à biomasse c'est de la connerie !!!

Quant à Fessenheim, c'est pas forcément le plus grave. Se contraindre à fermer un réacteur sur trois un peu partout pour arriver a 50% de nuke en 2035... No comment
0 x
J'suis allergique aux cons: parfois, je m'fais même tousser.


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon et électricité nucléaire (fission et fusion) »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 20 invités