Le plastique, c'est (pas si) fantastique!

Impact sur l'environnement des produits en fin de vie: plastiques, produits chimiques, véhicules, marketing de l'agroalimentaire. Recyclage et recyclage direct (upcycling ou surcyclage) et réutilisations d'objets bon pour la poubelle!
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5014
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 540

Re: Le plastique, c'est (pas si) fantastique!




par moinsdewatt » 04/12/20, 22:31

La dérive des déchets plastiques suivie par satellite pour des océans plus propres

AFP•04/12/2020

Des tonnes de déchets plastiques issus des rues de Jakarta sont emportées par les pluies en mer et flottent parfois jusqu'aux plages de Bali ou jusqu'à l'océan Indien. Grâce à des balises satellites, des scientifiques étudient cette dérive pour les collecter plus efficacement.
Forte d'une population de près de 270 millions d'habitants, l'Indonésie est le deuxième contributeur au monde, derrière la Chine, à ces amas de plastiques qui polluent les océans.

Si la priorité est de réduire l'usage du plastique et les volumes charriés par les fleuves dans l'archipel, le défi est immense, et ces efforts risquent de prendre encore des années. En attendant, une équipe de chercheurs veut mieux comprendre comment ces déchets sont disséminés et comment mieux les collecter.

Des balises satellites Argos sont déployées depuis février à l'embouchure de fleuves à Jakarta, près de Bandung (Java centre) et de Palembang (Sumatra) par la société française CLS, filiale du CNES (Centre National d'Etudes Spatiales), pour un projet du ministère indonésien des Affaires Maritimes et de la Pêche.

Ery Ragaputra, un collaborateur de CLS, est parti en bateau fin octobre là où le fleuve Cisadane se jette dans la mer de Java près de la capitale indonésienne.

"Aujourd'hui nous lançons des balises GPS pour découvrir l'itinéraire des débris plastiques qui arrivent en mer", explique-t-il à l'AFP en jetant à l'eau les balises jaunes enveloppées d'une protection imperméable.

- Des dérives de plusieurs mois -
Les balises, dotées de batteries d'une autonomie d'un an, émettent toutes les heures un signal vers un satellite, qui est retransmis à un centre de traitement de données à Toulouse, en France, où se trouve le siège de CLS, puis arrive sur les écrans du ministère à Jakarta.

..........

lire + photo et courte vidéo : https://www.boursorama.com/actualite-ec ... e24716989c
0 x

Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3660
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 276

Re: Le plastique, c'est (pas si) fantastique!




par Exnihiloest » 05/12/20, 16:37

moinsdewatt a écrit :
La dérive des déchets plastiques suivie par satellite pour des océans plus propres

AFP•04/12/2020

Des tonnes de déchets plastiques issus des rues de Jakarta sont emportées par les pluies en mer et flottent parfois jusqu'aux plages de Bali ou jusqu'à l'océan Indien.
....

lire + photo et courte vidéo : https://www.boursorama.com/actualite-ec ... e24716989c

Cet article est plutôt honnête, on voit qu'il ne vient pas de l'activisme écologiste. Le danger n'est en effet pas le plastique lui-même, mais la gestion des déchets, et on voit que des actions sont menées pour en identifier les causes. La plupart des activistes de l'environnement l'ont bien compris, mais comme leur motivation n'est pas la sauvegarde de la planète mais la décroissance à tout prix et l'anticapitalisme, alors mentir, brandir la peur, et s'attaquer au moindre des produits issu de l'ingéniosité humaine puisque c'est aussi un produit de l'industrie, comme faire interdire les pailles pour les boissons, est devenu leur combat. Ils ne vont même pas s'attaquer aux décideurs politiques incapables d'organiser le traitement des déchets comme à Jakarta, encore moins aux gens qui jettent leurs déchets n'importe où car il s'en foutent, ceux-là ils les récupéreraient plutôt en tenant l'industriel ou la société de consommation pour le bouc émissaire.
Les plastiques sont extrêmement pratiques pour la vie de tous les jours. Une négligence impardonnable fait qu'on en retrouve en masse dans la nature. C'est bien cela qui doit être dans le collimateur.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 60534
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 2679

Re: Le plastique, c'est (pas si) fantastique!




par Christophe » 10/12/20, 15:27

Vous voyez que c'est fantastique, on en fait même des briques...



Perso je construirais pas une maison avec ces briques...Un abris de jardin ou un garage oui mais pas une maison complète !

Le plastique c'est peut être imputrescible dans l'environnement mais les plastiques qui conservent leurs propriétés des décennies c'est rare...d'autant plus quand on mixe n'importe quels plastiques entre eux...

Puis niveau prix, pas sur que cela soit intéressant: un parpaing c'est moins de 1€ il me semble...
0 x
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3660
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 276

Re: Le plastique, c'est (pas si) fantastique!




par Exnihiloest » 10/12/20, 20:52

Christophe a écrit :...
Le plastique c'est peut être imputrescible dans l'environnement mais les plastiques qui conservent leurs propriétés des décennies c'est rare...

Le plastique est comme le reste, biodégradable. Tout est une question de temps. C'est plus long pour le plastique que pour le bois. Mais certains plastiques qui partent en poussières (de quoi, mystère), après deux ou trois décennies, j'en ai vu.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 60534
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 2679

Re: Le plastique, c'est (pas si) fantastique!




par Christophe » 10/12/20, 22:12

Oui dans ce cas le pétrole est aussi une énergie renouvelable...

Les plastiques partent en poussière de polymères et c'est de ça que les océans sont pleins (et les poissons avec !)...

Mais c'était pas le principal sujet de ma phrase : la résistance de ces briques sur la durée...
0 x

Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3660
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 276

Re: Le plastique, c'est (pas si) fantastique!




par Exnihiloest » 16/12/20, 21:26

Ce ne sont pas les "poussières de polymères" qui font la une des sites écologistes, mais les gros morceaux qui flottent en larges groupes, et à juste raison, à cause de leur ingestion par les animaux marins.
Les poussières de polymère doivent se dégrader d'autant plus vite que leur surface de contact avec l'environnement augmente donc au fur et à mesure de leurs fractures, ce qui facilite leur disparition. On sait que des bactéries savent dégrader le plastique. La nature s'adapte toujours.
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5014
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 540

Re: Le plastique, c'est (pas si) fantastique!




par moinsdewatt » 16/12/20, 22:47

Ben non justement.

Des microplastiques découverts dans la glace de l’Antarctique

par Brice Louvet, rédacteur sciencesBrice Louvet, rédacteur sciences 25 avril 2020,

Des microplastiques ont été trouvés quasiment partout sur la Terre, de l’Arctique jusqu’au fond des tranchées océaniques. Jusqu’à présent en revanche, nous pensions que la glace de mer de l’Antarctique avait été épargnée. Mais ça, c’était avant.

Dans le cadre d’une expédition menée en 2009 à l’Est du continent, des chercheurs ont extrait une carotte de glace longue de 1,1 mètre et large de 14 cm. L’analyse de ces échantillons, opérée par des chercheurs de l’Université de Tasmanie en Australie, vient de révéler la présence de 96 particules microplastiques contenues à l’intérieur, provenant de 14 types de polymères différents.

Des microplastiques ont déjà été découverts dans les eaux de surface ou dans la neige de l’Antarctique, mais ils apparaissaient jusqu’à présent absents dans la banquise. Ces niveaux de pollution sont certes encore très faibles, les chercheurs en conviennent, mais ils témoignent encore une fois du fait que les zones les plus isolées de la Terre ne sont pas à l’abri de nos déchets.

« L’océan Austral n’aura pas été suffisant pour protéger l’Antarctique de la pollution plastique, déplore ainsi Anna Kelly, principale auteure de l’étude publiée dans le Marine Pollution Bulletin.

Mais alors, d’où viennent ces microplastiques ?

Jusqu’à 75% des particules identifiées étaient des polymères principalement utilisés dans les industries maritimes, peut-on lire dans l’étude. Les chercheurs suggèrent ainsi qu’elles ont été probablement arrachées à des filets ou d’autres équipements de pêche en plein océan Austral. En outre, il est ressorti que toutes ces particules étaient relativement grandes, suggérant qu’elles ont été libérées dans un environnement proche.

« Les polymères microplastiques de notre carotte de glace étaient plus gros que ceux identifiés en Arctique, explique en effet la chercheuse. Ce qui peut indiquer des sources de pollution locales car le plastique a moins de temps pour se décomposer en fibres plus petites que s’il était transporté sur de longues distances par les courants océaniques ».

Quelles conséquences pour la faune ?
En analysant la carotte, les chercheurs ont découvert que les plastiques étaient souvent entourés d’algues dont se nourrit le krill qui, on le rappelle, est à la base de la chaîne alimentaire. Reste à savoir si cette intrusion des microplastiques dans le réseau trophique local aura de réelles conséquences sur le vivant. Des recherches supplémentaires seront nécessaires pour le savoir.

On connaît en effet relativement bien les effets néfastes des macroplastiques sur la faune. Les animaux, notamment en milieu marin, peuvent ingérer de gros morceaux et s’étouffer, ou s’enchevêtrer dans les filets et mourir de fatigue. Les impacts des microplastiques sont en revanche plus subtils et, à long terme, beaucoup moins compris.


https://sciencepost.fr/des-microplastiq ... tarctique/
1 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5014
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 540

Re: Le plastique, c'est (pas si) fantastique!




par moinsdewatt » 12/06/21, 15:43

Plastique: pendant la pandémie, la planète a produit un peu moins de plastique

AFP•10/06/2021

Pour la troisième fois seulement depuis le début de l'ère industrielle, la production annuelle mondiale de plastique a reculé en 2020, de 0,3%, en raison de la crise sanitaire, a annoncé jeudi l'association européenne des producteurs de plastique.

En Europe, où 55 millions de tonnes de plastiques neufs sont sortis des usines l'an passé, le recul de production s'élève à 5,1%, et le phénomène de baisse est encore plus accentué en France, où la production a chuté de 11% en 2020, a indiqué jeudi l'association PlasticsEurope.

En France, la consommation globale de plastique vierge a chuté de 7,5% l'an passé, plus fortement que la moyenne européenne (-4,7%) et qu'en Allemagne (-6,5%).

L'automobile, qui a connu des arrêts de production, a été le secteur le plus affecté, avec une baisse de 18,1% de sa consommation de plastique en Europe, et de 28% en France, selon l'association.

Sur la totalité de la planète, "avec 367 millions de tonnes de plastiques produites en 2020 contre 368 millions de tonnes en 2019, il s'agit de la troisième baisse mondiale depuis l'après-guerre, après celle intervenue en 1973 au moment du premier choc pétrolier, et celle de 2008, lors de la crise financière des subprimes", a indiqué à l'AFP Eric Quenet, directeur général de PlasticsEurope.

Le ralentissement, "marqueur significatif de l'impact de la crise du Covid-19 sur l'économie mondiale", a été atténué par la poursuite de la croissance de production de plastiques en Chine (+1% en 2020), selon l'association.

La Chine, qui fabriquait un quart du plastique mondial en 2010, en fournit maintenant un tiers, après un doublement de sa production (117 MT en 2020 contre 64 MT en 2010).

Depuis quelques années, le pays s'est mis à exporter du PVC pour la construction et d'autres plastiques de base, mais reste importateur de plastiques de spécialité, notamment pour l'industrie automobile.

L'Europe (27 pays de l'UE, avec le Royaume-Uni, la Norvège et la Suisse), qui produisait 21% du plastique mondial en 2010 (56 Mt), n'en produit plus que 15% (55 Mt).

Même si en tonnage, l'Amérique du Nord a augmenté ses volumes sur la décennie (70 Mt en 2020 contre 53 Mt en 2010) avec de nouvelles unités de polymères dont la compétitivité repose sur l'exploitation des gaz de schiste, elle parvient seulement à maintenir son rang, avec 19% de la production mondiale en 2020 contre 20% il y a 10 ans.

https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 83e3a4f206
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5014
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 540

Re: Le plastique, c'est (pas si) fantastique!




par moinsdewatt » 22/07/21, 00:12

En Bolivie, le lac Uru Uru est entièrement recouvert de déchets plastique et urbains

Image
Déchets sur le lac Uru Uru (Bolivie)

En Bolivie, dans le département d'Oruro, le lac Uru Uru, relié au fameux lac Titicaca, s'est vu complètement recouvert par des centaines de tonnes de plastique et de déchets urbains. Déjà contaminé par les exploitations minières, ce site riche en biodiversité est actuellement en danger et pourrait finir par disparaître.

La pollution plastique est une des principales problématiques environnementales à l'échelle mondiale. On entend souvent parler des océans, mais les lacs aussi subissent les conséquences des activités humaines et du manque d'éducation à la protection de l'environnement.

Le lac Uru Uru, situé dans le département d'Oruro, au centre des deux grandes villes boliviennes - La Paz et Sucre -, est relié au célèbre Lac Titicaca par l'intermédiaire du fleuve Desaguadero, lui-même connecté au lac Poopó.

..............du plastique, provenant à 90% de la ville d'Oruro, à environ 3 kilomètres du lac. "La mauvaise gestion des déchets est la principale cause de ce problème. La ville d'Oruro génère plus de 180 tonnes de déchets solides par jour", a indiqué l'activiste Limbert Sanchez.

Ce sont plus de 17 canaux qui finissent par rejoindre le lac Uru Uru emportant avec eux des tonnes de déchets solides qui finissent leur voyage dans le lac. Malgré la présence d'une station d'épuration, le traitement des eaux usées de la ville d'Oruro n'est pas réalisé à 100% et une partie est directement évacuée dans le lac.

Image

...................

https://www.notre-planete.info/actualit ... ts-Bolivie
1 x


Revenir vers « Déchets, recyclage et réutilisation de vieux objets »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités